samedi 25 juillet 2020

Batman, Superman et Green Arrow : 3 récits complets pour l'été

A lire : Ah, ces longues après-midis d'été à bouquiner sur un transat... La période parfaite pour enchaîner la lecture de comics. Et ça tombe bien car Urban Comics a publié trois excellents récits complets consacrés à trois super-héros emblématiques de l'univers DC : Batman Universe, Superman Up in the sky et Green Arrow The longbow hunters. On vous met à la p(l)age.



BATMAN UNIVERSE - Brian Michael Bendis & Nick Derington

Brian Michael Bendis, scénariste-phare de Marvel, a changé de cap(e) pour aller donner une nouvelle orientation au personnage tout aussi phare de DC Comics : Superman. S'il a récemment annoncé la fin de son "run" auprès du Kryptonien, il a déjà eu l'occasion de s'amuser avec Batman. Ce recueil Batman Universe compile les six épisodes de son histoire pleine de rebondissements dans laquelle le justicier de Gotham part à la poursuite d'un oeuf de Fabergé qui semble renfermer un puissant pouvoir. A chaque étape de sa quête, Batman va croiser le chemin de vilains (Le Sphinx, Deathstroke...) et d'alliés (Green Lantern, Green Arrow, Nightwing, Cyborg...) avec lesquels il va combattre ou s'associer tandis que le précieux bijou lui échappe, l'emportant dans une multitude de lieux, de mondes et d'époque. Il y croisera un peuple ailé, des gorilles intelligents, de féroces dinosaures et même des cowboys, dont le fameux Jonah Hex.

planche tirée de la version originale

BMB nous entraîne dans un récit virevoltant qui, sous son apparente légèreté, permet au scénariste de revisiter l'univers du Chevalier noir et de creuser à son tour le trauma de Bruce Wayne. Le choix du dessinateur Nick Derington est complètement raccord avec le projet : son style est à la fois moderne,  précis, détaillé, et en même temps, il a un petit côté vintage qui rend le dessin très dynamique. D'autant que l'artiste fait preuve d'une inventivité débordante dans sa mise en page. Et les couleurs vives de Dave Stewart achèvent de faire du récit un formidable page turner. L'album contient deux autres courtes histoires de Batman qui illustrent l'originalité de Brian Michael Bendis.



SUPERMAN UP IN THE SKY - Tom King & Andy Kubert

Deux poids lourds de la BD américaine s'associent pour confronter Superman à un choix cornélien : partir à la recherche d'une fillette enlevée par des aliens ou rester sur Terre pour en protéger les habitants. Tom King a pris le chemin inverse de Bendis : habitué du Chevalier noir, il vient ici apporter sa vision à la geste de Kal-El. Et le scénariste a compris que sous ses dehors invincibles, Superman est un être en proie à de profonds questionnements. Car, paradoxalement, cet extra-terrestre venue de Krypton est pétri d'humanité. Tout en s'interrogeant sur ses missions et en se replongeant dans son passé, le super-héros décide de retrouver cette petite fille, quitte à aller aux confins de l'Univers... et au bout de ses forces.



"Celui qui sauve un homme sauve le monde", enseigne le Talmud. De confession juive, Jerry Siegel et Joe Shuster, les créateurs de Superman, l'avait bien compris. Tom King aussi, qui signe un récit émouvant et en même temps bourré d'action, dans lequel on croise Batman, Wonder Woman et Sergent Rock ! Le dessinateur Andy Kubert apporte la puissance et la sensibilité de son trait à ce blockbuster sur papier. Chacun des douze chapitres est un régal pour les yeux. Là encore, l'album se conclut sur un très court et poignant récit concocté par Tom King.

planche tirée de la version originale

GREEN ARROW THE LONGBOW HUNTERS - MIKE GRELL

Ce récit de 1987, inédit en V.F., a contribué à redéfinir le personnage de Green Arrow, tout en s'inscrivant dans le mouvement qui a fait passer les histoires de super-héros dans un univers plus "adulte". Publié un an après la mini-série Batman Dark Knight de Frank Miller, Green Arrow The longbow hunters est traversé par la même vision sans concession du monde qui nous entoure. Un monde gangrené par la violence et la corruption, où les criminels portent blouson de cuir ou costume trois pièces. Comme le Chevalier noir de Miller, l'Archer d'émeraude de Grell est un homme qui ressent le poids des années. Avec sa compagne Dinah Lance (aka Black Canary), Oliver Queen est revenu s'installer à Seattle. En dehors de leur boutique de fleurs, les rues sont aux mains des gangs et trafiquants de drogue tandis qu'un serial killer s'en prend aux prostituées. C'est dans ce contexte menaçant que débarque une mystérieuse archère, qui assassine des quinquagénaires. Rien ne semble faire sens.



Mike Grell nous entraîne dans un récit complexe, dense, traversé par des scènes crues de violence et de sexe. Une rareté pour les comics dans les années 80. L'album est marqué par son style très particulier, qui fait la part belle aux crayonnés, parfois encrés, parfois non, ainsi qu'aux aquarelles. Une multiplicité d'approches graphiques qu'il aborde au sein d'une même planche. Sa mise en page est tout aussi originale puisqu'il recourt à des découpages très dynamiques et foisonnants. Par la nature du récit comme par celle du graphisme, on peut évoquer une oeuvre d'auteur. Lequel aura une forte influence sur la production ultérieure de comics. Belle initiative d'Urban Comics de nous la faire (re)découvrir.


Le meilleur de DC Comics à petit prix
Autre belle initiative d'Urban Comics : rééditer dans un format souple 10 récits complets ayant marqué l'univers DC et les proposer à l'achat pour 4,90 euros seulement. L'occasion de se (re)plonger dans Superman Red Son, Batman La Cour des hiboux ou Wonder Woman Année Un, entre autres. Et la qualité du format est au rendez-vous ! Plus d'infos sur le site de l'éditeur.

Anderton

Aucun commentaire: