Dossier Super Bowl

lundi 11 octobre 2010

Zack et Miri font un porno : ça file la banane !


En DVD : Quand les bourses sont vides, il faut les vider. Voilà en résumé l'histoire de Zack et Miri font un Porno. Copains d'enfance devenus copiaules, Zack et Miri accumulent les factures sans pouvoir y faire face. Dans un délire, Zack propose alors à Miri de tourner un film X pour se faire un max de blé. L'idée fait son chemin, le casting commence...

Kevin Smith signe ici une comédie sévèrement burnée. On se poile sur des dialogues au poil... et quelques personnages à poil. La comédie est explicite : on voit des seins, des fesses, une teub... Il est aussi question de bulles vaginales et de constipation. Pas toujours fin mais on se marre bien. Grâce aux dialogues donc, plus percutants qu'un acteur de boulard en pleine action. Grâce aussi aux situations - forcément, le tournage d'un film X amateur, ça donne lieu à quelques moments cock-ass.

Romcom in your face

Et puis, le casting est tip top. Seth Rogen et Elizabeth Banks forment un beau couple. Le premier est fidèle à son personnage de gros nounours mal léché (ici, dans tous les sens du terme) mais au coeur d'or tandis que la seconde impressionne par son sens de la comédie - jamais facile pour une jolie fille... Ils sont secondés par quelques comiques hilarants : Craig Robinson, Justin Long (énorme dans le rôle d'un acteur porno gay). Brandon Routh fait également une apparition ainsi que Traci Lords, qui a commencé sa carrière dans le X. Egalement présent, Jason Mewes, le compère de Kevin Smith, qui semble très à l'aise avec le zgeg à l'air. 


Smith justement propose une mise en scène inspirée. Avec quelques séquences sympas. Il parvient notamment à rendre romantique une scène de sexe tournée dans l'arrière-boutique d'un café. Et même à nous émouvoir mais je n'en dirai pas plus. L'évolution de la relation entre Zack et Miri se traduit d'ailleurs par un changement de rythme dans le film, qui prend un air de romcom. Avec un p'tit coup de mou. Mais Kevin redresse bien vite le manche. Et n'oublie jamais de ponctuer son long-métrage de références qui raviront les geeks (fallait oser mettre une grosse paire de couilles à R2D2).

Le DVD, édité par Wild Side, propose quelques bonus sympas : des scènes plus longues et plus dures, un making-of qui dévoile tout (vous saurez tout sur le canon à merde et la préparation de Justin Long pour son rôle) ainsi qu'un bonus caché apparent, ce qui est pratique. Si après ça, vous n'avez pas envie de vous lancer dans le X, c'est que vous n'avez vraiment pas le sens de l'humour.

Anderton

Aucun commentaire: