Belmondo : films, anecdotes...

vendredi 15 juin 2018

Le Jeu : 3 raisons de s'emballer

Buzz : On ne va pas se mentir. Chez Cineblogywood, on est fans de Fred Cavayé. Non seulement le cinéaste est brillant mais pour l'avoir rencontré et interviewé à plusieurs reprises, on peut vous assurer qu'il est sympa. Alors quand il sort un nouveau film, nous sommes au taquet. Et voici Le Jeu, dont Mars Films a balancé le teaser. Trois raisons de s'emballer. 




1) Un pitch original 
Une soirée entre amis, de la bonne bouffe, du bon vin, de la bonne humeur... et une mauvaise idée. A savoir : faire un jeu où chacun pose son portable sur la table pour que tout le monde lise les messages reçus le temps de la soirée. Le teaser aurait de quoi alimenter les épreuves du bac de philo : le bonheur est-il possible dans la transparence absolue ? Le divertissement peut-il mener à la guerre ? Naïveté, manipulation et connerie : quels points communs ?

2) Un casting au top
Bérénice Bejo, Suzanne Clément, Stéphane De Groodt, Vincent Elbaz, Grégory Gadebois, Doria Tillier, Roschdy Zem. C'est du lourd ! Et il en faut, des bons acteurs, pour faire tenir une bonne idée dans ce qui s'annonce comme un huis clos. 

3) Un exercice de style
Le Jeu semble être un huis clos. Unité de lieu, de temps et d'action. Bref, rien de plus casse-gueule pour un cinéaste. Car il faut impérativement éviter l'écueil du théâtre filmé. Et là, je me dis que Fred Cavayé, lui qui nous a entraînés dans des courses folles (Pour Elle, A Bout portant, Mea Culpa) avec inventivité et style, a dû prendre son pied à construire une mise en scène avec cette contrainte. Je suis certain qu'il a eu en tête les prouesses accomplies par Alfred Hitchcock avec La Corde ou Claude Miller avec Garde à vue. Hâte de voir comment il s'en est sorti. Mais il va falloir attendre jusqu'au 17 octobre...

Anderton

Aucun commentaire: