Belmondo : films, anecdotes...

samedi 16 juin 2018

Mondial France-Australie : vive les motherfuckers !

Buzz : Premier match des Bleus à la Coupe du monde 2018. Et voici qu'ils affrontent l'Australie. Au cinéma, les rencontres franco-australiennes sont plutôt rares. Petit florilège où il est question de MILF, d'un arbre et de patriotisme.



L'Australie, ses plages ensoleillées et léchées par des vagues turquoises sur lesquelles glissent des éphèbes à la peau dorée. Il y a de quoi faire tourner la tête des femmes. Même si elles sont mères de famille. Le vrai problème, c'est lorsque une maman craque pour le fils de sa meilleure amie. Et vice versa. Un moment d'égarement Down Under écrit par Doris Lessing et adapté au cinéma sous le titre Perfect Mothers (2013), avec Naomi Watts et Robin Wright dans les rôles principaux. Et la France dans tout ça ? Anne Fontaine réalise, apportant pudeur et sensibilité à ce film empreint de sensualité. Rien à voir avec Mother Lover, réunissant Andy Samberg, Justin Timberlake, Susan Sarandon et Patricia Clarkson.




En 2010, le Festival de Cannes accueille en compétition L'Arbre, de Julie Bertuccelli à qui l'on doit le magnifique documentaire La Cour de Babel. Ici, il s'agit d'un drame qui se déroule dans la campagne australienne : un père de famille décède au volant de sa voiture, qui s'encastre dans un arbre immense. Sa femme, interprétée par Charlotte Gainsbourg, tente de surmonter ce drame avec ses enfants tandis que l'une de ses filles pense que l'esprit de son père s'est installé dans l'arbre. Le film "n'est pas seulement la chronique émouvante d'un deuil, écrit Samuel Douhaire dans Télérama, c'est aussi une belle leçon de vie". 


Autre rencontre australo-française dans Le Patriote (2000), de Roland Emmerich. Durant la guerre d'indépendance américaine, Benjamin Martin (Mel Gibson) prend les armes. D'abord à contre-coeur puis avec beaucoup d'engagement. Il bénéficie bientôt de l'aide du major Jean Villeneuve (Tchéky Karyo). Et lorsque leur troupe assiste à l'arrivée de la flotte française, qui vient canonner les positions britanniques, le patriote Martin laisse échapper un "Vive la France", auquel Villeneuve répond par "Vive la liberté". C'est beau.


Bon, vous allez me rétorquer que Mel Gibson est américain. Exact. Mais il a suffisamment vécu en Australie pour qu'il soit considéré comme un Aussie d'adoption, non ?

Anderton

Aucun commentaire: