Belmondo : films, anecdotes...

mardi 21 mai 2019

Le Festival de Cannes selon Laetitia Mazeran (exploitante)

Buzz : Cineblogywood soumet son Questionnaire cannois (lire toutes les interviews) à  des professionnels du 7e art qui participent au Festival de Cannes. Au tour de Laetitia Mazeran, directrice du cinéma cannois Les Arcades. Pendant le festival, elle "ferme l'exploitation" pour projeter des films issus du Marché du film et de diverses sélections. Elle évoque des fichiers DCP, une séquestration d'acteur et une carioca.



Qu'allez-vous faire à Cannes ? 
Fermer l’exploitation du cinéma et accueillir le Marché du Film, la sélection Acid, la sélection de la Quinzaine des Réalisateurs et la sélection Trois Jours à Cannes.

Combien de fois avez-vous participé au Festival ? 
9 fois

Qu’attendez-vous de cette édition 2019
Retrouver les partenaires quotidiens de notre exploitation mais à domicile, pouvoir préparer les projets de l’année grâce à l’effervescence cannoise et à toutes les découvertes que nous offrent le Festival ainsi que le Marché du Film.

Quel est votre plus grand plaisir pendant le Festival ?
J’hésite entre de belles files d’attente bien organisées, des créneaux horaires respectés, des DCP [Digital Cinema Package, ensemble de fichiers numériques permettant de projeter le film, NDLR] et des KDM [Key Delivery Message, le fichier envoyé par le distributeur pour ouvrir le DCP, NDLR] qui arrivent dans les temps, et surtout le moins de surprises possibles...

Qu’est-ce qui vous énerve le plus ?
Tout ce qui ne fonctionne pas correctement dans les réponses énoncées à la question précédente.

Quel est votre plus beau souvenir ?
Il y en a tellement... Nous vivons 15 jours intenses où nous dormons quasiment sur place. Nous ne pouvons pas beaucoup sortir du cinéma, le rythme est soutenu et du coup, il y a un certain esprit colonie mais pas de vacances ! Sinon, il y a aussi eu la rencontre avec M. Robert DeNiro, ou une bonne blague au directeur technique d’un grand distributeur, lors de répétitions ; oui nous ne manquons pas d’humour, mais ça, c’est en coulisses que ça se passe.

Qu’y a-t-il dans votre valise ? 
Vous voulez dire qu’y-a-t-il dans mon bureau ? Trois tenues de rechange et une dizaine de chaussures.

Quel est votre truc pour tenir le coup pendant la quinzaine ?
Beaucoup trop de café, et du chocolat. Se satisfaire d’une journée terminée et préparer la suivante.

Pour quel(le) artiste redeviendriez-vous un fan de base si vous le/la croisiez sur la Croisette ? 
Je ne sais pas vraiment, mais si vous entendez parlez d’un artiste séquestré deux heures dans un cinéma de Cannes par la directrice, ce sera lui. Sinon, je danserais bien une carioca avec Les Nuls.


Votre fête cannoise la plus délirante, c’était où et quand ?
Un barbecue de fin de festival à la maison lorsque la pression retombe.

Quelle est votre Palme d’or préférée ? 
Pulp Fiction.


Quel est votre programme après le Festival ? 
Retrouver mon fils d’un an et demi qui, pendant 15 jours, va demander "Couquoi maman cinéma", préparer l’accueil du Festival du Cinéma chinois à partir du 3 juin et le Festival de cinéma queer In & Out pour fin juin. Je prendrai sans doute deux jours de repos.

Suivez sur Twitter @arcadescannes

Anderton

Aucun commentaire: