Dossier Super Bowl

mercredi 14 décembre 2022

Avatar La Voie de l'eau : 5 raisons de replonger

Avatar La Voie de l'eau CINEBLOGYWOOD

En salles [article sans spoiler] : Certains disaient que la hype s'était évaporée, qu'Avatar n'avait pas laissé de trace dans la pop culture. Et puis la 3D avait été reléguée au rang des gadgets fugaces. Enfin, pourquoi James Cameron bridait-il sa créativité en s'acharnant à construire une saga bleue devenue une pentalogie dont la sortie s'étale jusqu'à 2028 ? Cinéphiles de peu de foi que nous étions car, oui, moi aussi, je doutais, malgré le plaisir que j'avais pris devant le premier opus. Avatar La Voie de l'eau est film fou qui mérite d'être découvert au cinéma pour au moins 5 raisons.


1) Un univers qui révèle de nouvelles merveilles

Pandora reste toujours aussi fascinante. Après la forêt dense, place à l'océan. Les Na'vis installés sur son rivage ont, comme leurs frères sylvicoles, établi un lien puissant avec toutes les formes de vie qui s'épanouissent dans les lagons ou le grand large. L'arrivée de Sully, Neytiri et leurs enfants nous permet de découvrir la sidérante beauté de cet écosystème.

2) Un message toujours d'actualité

Cette harmonie naturelle qui unit les créatures de Pandora nous laisse entrevoir ce qu'aurait pu être la Terre si les humains n'avaient pas été aveuglés par leur hubris destructrice. James Cameron creuse le sillon du premier film, en rendant un vibrant hommage aux peuples premiers. Dans la saga Avatar, ce ne sont pas les aliens qui représentent une menace, mais les hommes dont la technologie brise, souille, asservit. Une thématique chère au cinéaste. Lequel parvient à nous faire encore plus aimer la nature et à nous inciter à la protéger, en nous montrant un monde fictif et numérique.

3) Une 3D immersive

La technologie numérique n'a pas la froideur qu'on lui connaît parfois dans certains films. Ici, elle permet de nous immerger dans un monde unique, à la beauté sidérante. Avec la 3D, Cameron nous invite à rejoindre cet écosystème et à ne faire qu'un avec Pandora... et ses habitants. Car le spectateur se retrouve au plus près des Na'vis, dont il peut saisir le moindre frémissement de l'épiderme, l'ondulation de la chevelure ou l'émotion qui jaillit du regard. En ce sens, Avatar est un appel à découvrir l'Autre et à en respecter le mode de vie. La technologie au service du message.

4) Une mise en scène virevoltante

La technologie est également au service de la mise en scène de James Cameron. Sa "caméra" s'affranchit des contraintes, faisant fi de la gravité pour nous entraîner dans une succession de séquences folles. L'expérience sensorielle s'accompagne d'une plongée au coeur de l'action, avec un impressionnant crescendo. Le cinéaste s'amuse à faire voler en éclats les plafonds pour aller toujours plus haut, toujours plus fort.

5) Une expérience cinématographique totale

Il faut découvrir Avatar La Voie de l'eau en salle. Sur un grand écran et en 3D. Pour en prendre plein les yeux et plein les oreilles. 


James Cameron signe une magnifique et émouvante ode à la nature en même temps qu'à la famille, en nous proposant un spectacle grandiose. Son film est une déclaration d'amour au cinéma et à la salle de cinéma. Replongez tête la première, yeux grands ouverts et coeur battant dans la saga Avatar.

Anderton


Aucun commentaire: