CANNES 2024

samedi 14 octobre 2023

BD - Wonder Woman Historia : la genèse des Amazones

Wonder Woman Historia BD comics CINEBLOGYWOOD

Urban Comics a publié le très attendu Wonder Woman Historia. Une fresque en trois chapitres qui explore l'origine des Amazones et leur combat pour se faire respecter des dieux de l'Olympe. Un bijou de narration et une merveille graphique.


Dans la Grèce antique, les hommes maltraitent tous les êtres qui n'appartiennent pas à leur genre. Dégradation, esclavage, exclusion, soumission, impudence, isolement, effacement, humiliation, agression, meurtre... Les femmes en sont les premières victimes. C'est dans la nature des hommes, tentent de justifier certains, mais les institutions mêmes encouragent de tels comportements. Une injustice qui amène Héra à pousser un cri : "Assez !". Les autres déesses, Hestia, Artémis, Déméter, Hécate, Aphrodite et Athéna, partagent sa colère. Ensemble, elles vont plaider leur cause auprès de Zeus. Le maître de l'Olympe n'est pas prêt à changer l'ordre du monde. Héra se plie à la volonté de son époux mais ses consoeurs décident d'agir et de créer une race de femmes qui s'affranchira de la tutelle des hommes, six tribus de guerrières : les Amazones.

Aussi discrètes qu'impitoyables, les Amazones viennent au secours des femmes menacées. Lesquelles demandent à rejoindre leurs rangs. Bientôt, les dieux de l'Olympe en ont assez que les hommes tombent sous la lame des combattantes. La guerre est déclarée aux Amazones.

La scénariste Kelly Sue DeConnick connaît son histoire antique. L'amateur d'Homère apprécie le respect porté aux mythes fondateurs, que l'auteure éclaire d'un jour nouveau, y apportant sa sensibilité et surtout sa réflexion sur l'installation d'une domination masculine dont on ne peut que constater les dégâts de siècles en siècles. Plus qu'une nouvelle expression de la démarche #MeToo, Wonder Woman Historia est une leçon d'Histoire, une Histoire que l'on redécouvre grâce à un point de vue féminin.

Force de caractères

Cet album complet est également une leçon d'histoire, tant DeConnick maîtrise son sujet et fait avancer son récit avec intelligence et fougue. Les personnages ne sont pas emportés par le flot mythologique ; au contraire, chacun, ou plutôt chacune affirme sa personnalité, dévoile ses faiblesses et révèle sa force, tant mentale que physique. Impossible pour le lecteur de rester indifférent au sort de ces femmes maltraitées mais décidées à ne plus subir, quitte parfois à aller trop loin elles-mêmes. Les hommes apparaissent tels qu'ils sont, sûrs d'eux, violents, insensibles. A l'image des dieux qu'ils vénèrent.

Chaque livre (chapitre) est mis en images par un artiste différent : Phil Jimenez, Gene Ha et Nicola Scott. Leurs dessins sont somptueux, débordant de détails et de trouvailles visuelles. Leurs mises en pages contribuent à donner de la grandeur et du souffle épique à cette saga antique. Chacun possède un style bien à lui mais qui s'associe pleinement à celui des autres, donnant à l'album une belle unité graphique (découvrez les premières planches). Et les coloristes ont réalisé un fantastique travail.

Wonder Woman Historia fait date dans la riche histoire de DC Comics. Urban Comics l'a bien compris, qui met en valeur ce récit dans un grand format, et l'accompagne de multiples bonus éclairants : galerie de couvertures, présentations des tribus d'Amazones et planches commentées. C'est à mes yeux l'un des plus beaux albums de bande dessinée de cette année.

Anderton


Aucun commentaire: