Festival de Deauville

15 octobre 2006

Daniel Craig tient le BOND bout

Artistes : "Le nouveau James Bond va-t-il remporter le jackpot dans Casino Royale ?" Premiere USA pose la question dans son numéro de novembre. Avec en couverture Daniel Craig. Je dois dire que je faisais partie des dubitatifs lorsque la production a désigné le remplaçant de Pierce Brosnan. Je ricanais même du nouveau surnom donné à l'acteur : James Blond. Facile mais drôle. Et puis, j'ai trouvé l'acharnement des opposants un poil trop déplacé. Enfin, j'ai découvert un acteur que je ne connaissais pas : la prestation de Craig dans Munich a fini de me faire changer d'avis. Et la bande-annonce de Casino Royale m'a conforté dans mon retournement de veste de smoking (deux olives avec mon Martini, merci).
Daniel Craig a une gueule et une prestance à mille lieux de celles de Moore le gigolo et c'est tant mieux. Il renoue avec l'animalité du personnage tel que l'avait défini le grand Connery. Le nouveau Bond sera moins l'agent secret de ses dames (encore qu'il côtoiera quelques bombes, dont la Française Eva Green et l'Italienne Caterina Murino remarquée dans L'Enquête corse) que le tueur implacable de Sa Majesté. J'applaudirais des deux mains si je ne devais pas m'en servir pour taper ce post. La côte de "Daniel jeté aux lions" remonte donc à un mois de la sortie du film. Un signe qui ne trompe pas : le site de ses opposants, craignotbond.com, a fermé. Rien ne va plus, faites vos jeux.
Lien : le blog officiel de Casino Royale.

2 commentaires:

Albert Broccoli-Béchamel a dit…

Je suis complètement d'accord.

Daniel Craig est présumé innocent jusqu'à preuve du contraire alors laissons lui sa chance à ce pauvre blondinet !

Et puis c'est toujours la même chanson, à chaque nouvel espion son nouveau lot de polémiques... Mais certains doivent avoir la mémoire courte !

Vous souvenez-vous de la moumoutte de ce vieux Roger Morre, de son sourire ahuri (abruti?) et de ses costards seventies trop grands ? Ou encore de l'arrivée de Pierce Brosnan, alias Remington Steele, l'ex-privé raté : un rigolo à peine plus grand que Prince et aussi épais qu'un Jean Paul Rouve, avec un charisme à ce point "végétal" qu'il m'a fait trop longtemps oublier que l'agent 007 était au départ un gentleman trempé dans la testostérone.

ALors franchement, Daniel Craig ne peut pas être pire...

L'Olive a dit…

Ca fait quand même bizarre quand on découvre la bande annonce de voir ce JB avec les yeux bleus...

Je ne garde pas un souvenir ému des prestations de Roger Moore ni celles trop courtes de Timothy Dalton...

Après avoir vu Daniel Craig dans Munich, je me suis dit : mais bon dieu qu'il est moche ! Pas à son avantage certes mais à y regarder de plus près c'est peut-être lui qui se rapproche le plus des canons à la Connery qui n'était pas le plus joli non plus... Mais certainement le plus couillu !

Translate this blog