24 novembre 2007

Teeth : quand le vagin montre les crocs

Sur le web : Une foufoune qui parle, ça donne la pièce Les Monologues du Vagin ; un vagin qui mord, ça donne le film Teeth. En voici la bande-annonce. A déconseiller aux mâles impressionnables et aux ados prêts à passer à l'acte pour la première fois.
Le pitch : une pucelle découvre que son intimité montre les crocs envers quiconque tente de lui faire des risettes (et plus si affinités). Forcément, ça nuit aux relations sociales. Cela rappelle un peu Carrie (Brian De Palma), qui se découvrait des pouvoirs maléfiques en même temps que ses premières règles. Cela dit, entre Dents (Teeths) et Carrie, on reste dans le sujet.
Gobe Gynéco
The Movie Blog, chez qui j'ai découvert ce film indépendant signé Mitchell Lichtenstein, a le bon goût de rappeler que le sexe féminin transformé en bouche cannibale constitue un mythe très ancien (et non la propagande de quelques extrémistes homosexuels), connu sous le nom de Vagina dentata (ça ressemble pas mal à un pseudo d'actrice porno).
Bref, espérons que Teeth n'aura pas le même impact sur les hommes que Jaws (mâchoires... Les Dents de la Mer en V.F.) en a eu sur les baigneurs, sinon on n'est pas prêt de redresser nos courbes de natalité déjà bien basses.
Anderton

3 commentaires:

Doc Gynéco a dit…

Faut avoir le coeur bien accroché. c'est pas le genre d'expérience que tu as envie de viv'à jeun.

L'Olive a dit…

Non mais et puis quoi encore : je cite "et non la propagande de quelques extrémistes homosexuels" !!!! Andertonophobe va !

Anderton a dit…

Il s'agit évidemment d'une blagounette, cher L'Olive !

Translate this blog