Festival de Deauville

31 juillet 2009

Scorsese version hard rock

Sur le web : Scorsese revu Scorpions, Ingmar Bergman façon Iron Maiden, Michael Fassbinder à la Metallica... Mondo a créé une ligne de t-shirts où les noms de grands cinéastes sont dessinés dans les typo de célèbres groupes de heavy metal. Il y en a aussi avec DePalma, Ozu, Herzog...
Pour info, Seth Rogen porte le Scorsese dans Funny People. Highway to Hellywood !
source : Ain't It Cool
Anderton

The Fantastic Mr Fox : l'animation selon Wes Anderson

Buzz : Wes Anderson (La Famille Tenebaum, La Vie aquatique, A bord du Darjeeling Limited) n'en finit pas de nous surprendre. Le voici de retour avec un film d'animation. Pas en 3-D, en animation stop motion (les films de Ray Harryhausen, les premiers Star Wars...). Genre Aglaë et Sidonie (pour les plus vieux) mais en plus élaboré !
Bref, ça s'appelle The Fantastic Mr. Fox. D'ailleurs, c'est produit par la Fox. Le film est tiré d'une histoire de Roald Dahl, l'écrivain britannique qui a écrit de merveilleurx contes pour enfants (Charlie et la Chocolaterie) et de géniales nouvelles pour adultes (que je vous recommande chaudement, des bijoux d'humour noir et parfois de sexe, comme La Grande entourloupe).
The Fantastic Mr Fox raconte les mésaventures d'un renard confronté à des paysans emmerdants. Le casting vocal est impressionnant : George Clooney, Meryl Streep, Bill Murray, Michael Gambon, Willem Dafoe, Owen Wilson, Jason Schwartzman et Jarvis Cocker ! Enfants et parents devraient apprécier. Dans le film, tous les gentils ont un accent américain tandis que les méchants ont un accent anglais. Mais ce n'est pas fait exprès, explique au Times le producteur Allison Abbate : "Cela a commencé avec George Clooney. Nous ne voulions pas qu'il prenne l'accent anglais"...
Le trailer se mire ci-dessous et dans notre playlist Wat. Enjoy !
Anderton

Veuillez installer Flash Player pour lire la vidéo

30 juillet 2009

Tron Legacy : Daft Punk balance un premier morceau ?

Buzz : Après un extrait de Tron Legacy (ex- Tron 2.0), présenté au Comic-Con 2009, voici ce qui serait un morceau de la bande-originale signée Daft Punk. Ou plus exactement, un remix d'un morceau de Daft Punk par Crydaluv. Cela colle bien au sujet, non ?
source : Uruloki et d'autres
Anderton


Festival de Venise : gondoles, cagoles et guacamole !

Buzz : A Venise, il n’y a pas que des gondoles. On y trouve également des cagoles, des parasols et du guacamole. Cette année, particulièrement du 2 au 12 septembre, dates de la Mostra, 66e du nom.
Demandez le programme !
Comme d’hab, cette sélection rassemble les recalés de Cannes (toute la sélection française, à savoir le Chéreau et Persécution, avec Charlotte Gainsbourg et Romain Duris ; le dernier Rivette ; le dernier Claire Denis avec Huppert et Christophe Lambert, auxquels il faut rajouter Mr Nobody, la fresque S-F new age de Jaco van Dormael, dont la sortie initialement prévue en mai a été décalée suite à son non-sélection sur la Croisette).
Il y aura une forte présence italienne : Tornatore, Placido, Comencini fille, Montaldo (un revenant des 70’s, auteur de Sacco et Vanzetti et Un jouet dangereux) – 6 films au total. Les Américains, quasi absents de Cannes, alignent une sélection très alléchante : Michael Moore, Todd Solondz, Joe Dante et son film en 3-D The Hole, un nouveau Steven Soderbergh, l’homme qui tourne plus vite que Woody Allen, Ferrara et Oliver Stone.
Outsiders et curiosité
Les outsiders : alors là, rayon surprises et curiosités, ça décoiffe ! Outre le Joe Dante, on retrouvera le nouveau George Romero – La Nuit des morts-vivants, c’est lui – la suite de [REC] et la très attendue adaptation de The Road, le bestseller de Cormac McCarthy, avec Viggo Mortensen – dont le trailer fait malheureusement craindre le pire…. Et le 1er film du couturier Tom Ford, The single man. LA curiosité par excellence : le remake de Bad Lieutenant d’Abel Ferrarra, par le maverick européen Werner Herzog, avec Nicolas Cage, Val Kilmer, Michael Shannon et Eva Mendes. J’en bave d’avance !
Enfin, rayon "Faut voir ?", le dernier film du Danois Nicolas Winding Refn – trilogie Pusher ou Bronson, actuellement à l’affiche - tiendra-t-il ses promesses de film viking gore ? Et le dernier opus de l’Allemand Fatih Akin sera-t-il à la hauteur de ses précédents (Head On, De l’autre côté) ?
Bref, du ciné US en veux-tu en voilà, une belle trattoria italienne, du blockbuster, du ciné d’auteur européen. Des absents géographiques de marque : l’Asie, l’Afrique et l’Amérique latine – signes d’une crise qui commence à toucher les industries cinématographiques les plus fragiles. Une belle sélection 2009, solide et excitante, que devra distinguer un jury présidé par le double liondorisé Ang Lee (Brokeback Mountain, Lust and Caution) le 12 septembre prochain.
Travis Bickle

Entourage se moque de Seth Rogen

A la Télé : Ooooooooooh, c'est la guerre à Hollywood ! Un épisode d'Entourage débute par une conversation entre la star, son frère et leurs deux potes.
Ils évoquent
En Cloque Mode d'Emploi (Knocked Up). et se demandent ce que Katherine Heigl a bien pu trouver à Seth Rogen. Conclusion : ce dernier est drôle mais vraiment laid. Et les vannes méchantes sur le physique de Rogen s'enchaînent.
Invités à une émission sur ABC, Adrian Grenier et Kevin Connolly se sont expliqués : regardez la vidéo.
C'est Seth qui a commencé ! Il a dit des méchancetés sur
Entourage donc l'équipe s'est vengée.
Hollywood, ton univers impitoyable.

Anderton

29 juillet 2009

George Clooney et Elisabetta Canalis : "Cela ne nous regarde pas !"

Sexy Stars : Sur Cineblogywood, s'il y a bien quelque chose que l'on respecte, c'est la vie privée des stars. La preuve, on ne vous a jamais dit que Marcel Martial avait eu une liaison avec Scarlett Johansson. Donc lorsque CelebTV.com annonce que George Clooney sortirait avec Elisabetta Canalis, on s'empresse de paraphraser Les Inconnus : "Cela ne nous regarde pas".
Tout juste se bornera-t-on à souligner que cette belle Italienne bientôt trentenaire a été mannequin, actrice et velina, c'est-à-dire potiche télévisuelle en petite tenue. Et on ajoutera qu'Elisabetta a un temps été la copine de Cristian Vieri, mais ça, les lecteurs de So Foot le savaient déjà.
George Clooney et Elisabetta Canalis ont été aperçus en train de dîner à Rome ? "Cela ne nous regarde pas". Ils ont poursuivi leur romance au lac de Côme, dans la résidence du célibataire le plus convoîté d'Hollywood ? "Cela ne nous regarde pas", qu'on vous dit !! Mais ce que vous, vous pouvez regarder, c'est la vidéo de CelebTV.com. Enjoy !
Anderton


Là-Haut s'envole à Disneyland Paris

Buzz : Alors que Là-Haut, qui sort ce mercredi en salles, va certainement s'envoler au box-office français, la semaine dernière, c'est une véritable montgolfière aux couleurs du film qui a décollé de Disneyland Paris avant de participer au Lorraine Mondial Air Ballons.
Décidément, Disney/Pixar ne manque pas d'air.
photo : Disney/Pixar
Anderton

Willem Dafoe est partout

Artistes : On a beaucoup parlé du prix d’interprétation cannois attribué cette année à Charlotte Gainsbourg pour Antichrist, de Lars von Trier.
De même que dans un rôle similaire Isabelle Huppert avait partagé son prix pour La Pianiste avec son partenaire masculin Benoît Magimel, il ne faudrait pas oublier d’y associer son partenaire Willem Dafoe, absolument pro-di-gieux de retenue, de finesse et d’audace.
Flash-back
L’occasion de faire un flash back sur une carrière protéiforme, zigzagante et audacieuse. Une allure minérale, un physique mi-ange mi-démon, une présence magnétique lui ont permis d’alterner blockbuster et films d’auteurs, machines hollywoodiennes et drames européens, nanars et chefs-d’œuvre. Mais au bout du compte, une filmographie impressionnante, qui rassemble la crème du ciné indé US, mais aussi de solides routiers :
Martin Scorsese : La dernière tentation du Christ et Aviator
David Cronenberg : ExistenZ
David Lynch : Sailor & Lula
Sam Raimi : Spiderman
Oliver Stone : Platoon
William Friedkin : To live and die in LA
Abel Ferrarra : New Rose Hotel, et Go Go tales – bien que présenté à Cannes il y a deux ans, toujours pas distribué en France, pourquoi ?
Paul Schrader : le sublime Light sleeper, Affliction
Wes Anderson : La vie aquatique
Spike Lee : Inside Man
Alan Parker : Mississippi Burning

Rajoutons-y également Speed et Assayas (Paris, je t’aime), American Psycho et Animal Factory, XXX 2 et Le patient anglais, Danger immédiat et Desperado 2, des nanars d’inspiration résolument littéraire (La nuit et le moment d’après Crébillon, Victory d’après Conrad, Lulu on the bridge de Paul Auster), de pur navets (Body, avec Madonna, Sables mortels de Roger Donaldson). Et on n’a pas oublié sa composition hallucinante du vampire Max Schreck dans L’Ombre du vampire, relatant le tournage du Nosferatu de Murnau…
10 films en attente !
Et bientôt, pas moins d’une dizaine de films en attente ! Signés Wenders, Schrader, Herzog, Angelopoulos, L’affaire Farewell, le prochain Wes Anderson, mais aussi Beast of Bastaan sur les sévices japonais infligés aux soldats américains pendant la deuxième guerre mondiale, ou bien John Carter of Mars, dans lequel il interprètera… un guerrier martien !
Bref, on voit Willem Dafoe tout le temps, partout, surtout là où on ne l’attend pas.
Travis Bickle

28 juillet 2009

Star Wars The Clone Wars saison 2 : le trailer

A la Télé : George Lucas is back. Le trailer de Star Wars : The Clone Wars saison 2 a été révélé lors du Comic-Con 2009. Une 2e saison qui semble très sombre. Diffusion sur Cartoon Networks aux Etats-Unis en octobre prochain.
Le film, Star Wars The Clone Wars, avait été un poil décevant, tant au niveau du scénar que de l'animation, malgré quelques séquences bien foutues. Cela passe peut-être mieux en épisodes courts. Pour vous faire une idée, regardez le trailer ci-dessous et dans notre playlist Wat. Enjoy !
Anderton


Veuillez installer Flash Player pour lire la vidéo

G.I. Joe : making of explosif à Paris

Buzz : Réalisateur de G.I. Joe Le Réveil du Cobra, Stephen Sommers (La Momie) explique dans une vidéo bien foutue comment a été tournée la séquence spectaculaire du film qui se déroule à Paris. Séquence qui culmine avec la chute de la Tour Eiffel. Mais le réalisateur précise qu’elle a été remise exactement à sa place, à quelques centimètres et rivets près.
La vidéo se regarde ci-dessous. Enjoy !
Source :
Paramount Pictures UK sur Twitter
Anderton


G.I. JOE - Stephen Sommers in Paris from PPC Interactive on Vimeo.

Cemetery Junction : Ricky Gervais se moque de Ralph Fiennes

Buzz : Que ce soit bien clair, à Cineblogywood.com, on adore Ricky Gervais. Le bonhomme, qui nous fait exploser de rires avec ses spectacles et ses séries (The Office, Extras), a débuté en juin le tournage de son premier film en tant que réalisateur, Cemetery Junction. Un film co-écrit et co-réalisé avec son compère, Stephen Merchant.
Les deux comédiens se retrouvent dans un teaser très sobre mais hilarant, avec un guest star, Ralph Fiennes. Dont on découvre qu'il n'a pas été le premier choix de Ricky Gervais... et qu'il n'a pas gagné d'Oscar ! A voir ci-dessous et dans notre playlist Wat. Enjoy !
Merci à Marcel Martial, qui fait la jonction depuis sa villa sur la Côte
Anderton

Veuillez installer Flash Player pour lire la vidéo

27 juillet 2009

2012 : hilarant trailer détourné

Buzz : Roland Emmerich est le maître des films catastrophes où la Terre est envahie, ravagée, détruite, etc. Son prochain film, 2012 (notre dossier : trailer, teaser, buzz...), ne déroge pas à la règle.
D'où cette bande-annonce détournée, signée Garrison Dean (io9.com), qui met bien en lumière l'impressionnant enchaînement de désastres en tous genres qui ponctuera 2012. Pour info, les morceaux du trailer s'appellent Okay Dokey et Bongolia du Michael Viner's Incredible Bongo Band. Enjoy !
Merci à Marcel Martial, toujours sur la brèche, même en Borat-kini
Anderton


Comic-Con : Alice au pays de Burton

Buzz : Alice au Pays des merveilles par Tim Burton. Cela s'imposait, c'en était même étonnant que le cinéaste n'ait pas adapté le roman de Lewis Carroll avant...
Le premier teaser d'Alice a été présenté au Comic-Con 2009. Le résultat est conforme aux attentes. Trop, écrivent certains. On verra dans les salles. Reste que Johnny Depp est beaucoup mis en avant alors que le Chapelier fou n'est certainement pas le personnage central de l'oeuvre. Helena Bonham Carter, Alan Rickman et Christopher Lee complètent le casting. Alice est interprétée par l'actrice australienne Mia Wasikowska.
En attendant la sortie en 2010, découvrez le teaser ci-dessous et dans notre playlist Wat. Enjoy !
Anderton

Veuillez installer Flash Player pour lire la vidéo

26 juillet 2009

Comic-Con : Avatar enthousiasme les fans

Buzz : Bon, on a pas mal de retard sur le suivi du Comic-Con 2009 mais on va essayer de le rattraper au fil des jours. L'événement de ces derniers jours à San Diego, c'était la présentation d'Avatar.
James Cameron est venu évoquer son film, l'un des plus attendus de l'année - et même de ces dix dernières années ! Il était accompagné du producteur Jon Landau, de Sigourney Weaver, Zoe Saldana et Stephen Lang. Sam Worthington a, lui, enregistré un message en vidéo.
Avatar Day, 21 août
Après le poids des mots, le choc des images : six scènes en 3-D ont été montrées à la salle. La réaction a été enthousiaste, comme l'explique un journaliste d'Empire. "Si je ne pouvais voir qu'un seul film pour le restant de mes jours, en partant du principe qu'il n'y aura pas de suite à Nuns On The Run [Mettons les voiles avec Eric Idle, 1990], ce film serait Avatar", balance le reporter, tout excité par ce qu'il a vu.
Cela confirme ce que deux de mes contacts m'ont indiqué il y a quelques mois. Ils ont vu des extraits du film et ils étaient époustoufflés. L'un d'eux a même évoqué une oeuvre avec le souffle, le rythme et l'émotion de Star Wars, Le Seigneur des Anneaux et Matrix réunis !!
A tous ceux qui souffrent de devoir attendre la fin de l'année pour découvrir ce chef-d'oeuvre annoncé, James Cameron a fait un beau cadeau : 15 minutes d'Avatar seront projetées gratuitement dans les cinémas du monde entier, en Imax et 2-D, le 21 août. Un Avatar Day dont on n'attend plus que de découvrir les modalités. Allez, d'ici là, voici la vidéo de la présentation d'Avatar sur Empire. Enjoy !
Anderton

Harry Potter : Poudlard ouvre en Calabre

Buzz : Alors que Harry Potter et le Prince de Sang-Mêlé (découvrez notre méga dossier : trailers, photos, infos, jeux...) fait le plein de spectateurs en salles, en bon Moldu fan de l'oeuvre de J.K. Rowlings, tu as décidé d'aller te plonger dans l'ambiance du film.
Tu imagines déjà trouver Poudlard dans les highlands, en Ecosse. Tu te trompes. Poudlard, alias Hogwarts, se trouve en Calabre, dans le Sud de l'Italie. Non loin de Pizzo, en face de Piedigrotta pour être exact. Cette photo l'atteste.
Certes, il ne s'agit pas d'une école de sorciers mais d'un magasin de "souvenirs, de cadeaux, d'articles variés" qui fait aussi mercerie. Pratique, quoi.
Salve Marilena & Imma!
Anderton

25 juillet 2009

Tour de France : Ben Stiller, l'interview con


A la Télé : Alors que le Tour de France touche à sa fin, voici une interview de Ben Stiller, venu sur le tracé de la Grande Boucle au début du mois de juillet, réalisée par Raphaël Mezrahi. Evidemment, c'est du grand n'importe quoi. Regardez l'interview sur i>Télé.
Merci Pôpa !
Anderton

Comic-Con : Tron Legacy, premier extrait

Buzz : Les premières images de Tron Legacy (ex- Tron 2.0) ont été révélées au Comic-Con 2009. La célèbre scène de course à motos numériques a été revisitée : c'est à voir ci-dessous et dans notre playlist Wat.
La version XXIe siècle est très belle mais pour le vieux con que je suis, elle ne provoque pas la même exaltation que celle de 1982. Mais bon, on jugera évidemment en salles. Soit en 2011.
Ce Tron Legacy est réalisé par Joseph Kosinski. Il réunit à l'écran Garrett Hedlund (Eragon, Troie), Olivia Wilde (Year One, Paradise Lost) et Jeff Bridges, qui reprend son rôle. Sinon, il y aura bien une tournée Daft Punk/Tron. A surveiller donc.
Thanx Milla !
Anderton

Veuillez installer Flash Player pour lire la vidéo

24 juillet 2009

Comic-Con : Twilight New Moon fait hurler les fans

Buzz : Des extraits de Twilight chapitre 2 Tentation (The Twilight Saga : New Moon) ont été projetés au Comic-Con 2009. Et les réactions des fans, enfin des filles surtout, ont été hystériques.
L'apparition de Kristen Stewart (Bella), de Robert Pattinson (Edward), d'un bellâtre ou d'un torse velu suffit à faire hurler ces demoiselles comme un seul homme. Enfin, comme une seule femme. Regardez les vidéos postées sur le
Orlando Sentinel.
Anderton


Arnold Schwarzenegger sort son couteau à couper les dépenses

Artistes : Quand Monsieur le gouverneur Arnold Schwarzenegger évoque des coupes dans les dépenses de son Etat, la Californie, il joint le geste à la parole en exhibant à un énorme couteau. Pas vraiment celui de Commando ou Predator mais dans le genre coupe-papier, on a fait plus léger !
Cette vidéo officielle, à voir ci-dessous et dans notre playlist Wat, a été balancée sur Twitter. Arnold, you made my day.
Anderton

Veuillez installer Flash Player pour lire la vidéo

Angelina Jolie en Irak

Artistes : Quand Angelina Jolie ne fait pas des enfants ou la gueule à Brad Pitt, elle s'engage dans des causes humanitaires. Elle revient justement d'un voyage en Irak. Sous haute surveillance, Lara Croft a visité un camp de réfugiés. Les images se regardent sur LCI.fr.
Anderton

23 juillet 2009

Comic-Con : Twilight New Moon, la photo exclu

Buzz : Le Comic-Con 2009 est lancé ! Au menu de ce festival de la BD et du cinoche (et de tout ce qui branche les geeks), qui se déroule chaque fin de juillet à San Diego, des présentations avec extraits en avant-première, souvent en présence des réalisateurs et des acteurs. Celle de Twilight chapitre 2 Tentation (The Twilight Saga : New Moon) a créé l'événement, provoquant une file d'attente phénoménale (cf la photo sur The Movie Blog).
A ce propos, entre un pastaga et une compét de pédalos, Marcel Martial m'a envoyé cette photo exclusive du deuxième opus de Twilight... Invité du film : un Tonton du Blade !
Anderton

Harry Potter et la fan japonaise en extase

Buzz : Depuis Misery, on sait que les "number 1 fans" sont flippantes. Bon, là, c'est différent. La télévision japonaise a fait gagner à une fan nippone de Harry Potter une visite des studios où sont tournés les films. Ce qu'elle ne sait pas, c'est qu'elle va rencontrer Daniel Radcliffe. Et là, c'est le délire !
Et notre sorcier balâââfré prend avec sourire et patience les couinements et tripotages de la fan en question. Sinon Harry Potter et le Prince de Sang-Mêlé (découvrez notre méga dossier : trailers, photos, infos, jeux...) cartonne aussi en salles.
source : LCI.fr (thanx Milla !)
Anderton

tv buzz sélectionnée dans Cinéma et Ciné Documentaire

Gainsbourg Vie Héroïque : premier teaser

Buzz : Un film sur Gainsbourg réalisé par Joann Sfar, forcément, ça nous fait saliver. On vous a déjà montré les premières photos de Gainsbourg : Vie héroïque. Et bien, voici le premier teaser.
Franchement, je suis scotché par la ressemblance du comédien Eric Elmosnino avec Gainsbarre. C'est moins flagrant pour la regrettée Lucy Gordon (retrouvée suicidée à Paris il y a quelques mois), qui interprète Jane Birkin. Mais qu'importe ! Vivement la sortie en janvier 2010 !
Anderton

22 juillet 2009

Love etc. : Jennifer Aniston, Drew Barrymore, Scarlett Johansson... et Black Mamba


En DVD : Un peu rêveuse, complètement naïve, Black Mamba est finalement juste… une fille. Eh ben voilà. Ça a le mérite d’enfoncer une porte ouverte à grands fracas, mais au moins c’est dit, là. Ces dernières semaines pour palier les aléas du direct, Black Mamba s’est fait une overdose de comédies romantiques et devinez quoi ? C’est officiel, Jennifer Aniston, Cameron Diaz, Scarlett Johansson, Julia Roberts et Drew Barrymore sont désormais ses meilleures copines. La classe.

Au top, il y a Coup de Foudre à Notting Hill. Inégalable. Après 372 revisionnages, Black Mamba en est sûre, un jour, au coin de l’avenue Parmentier, elle tombera nez à nez avec Keanu Reeves et ce sera le début d’une longue histoire. Ce sera pas simple hein. Ben non, parce que si c’était simple, ce serait chiant et aussi parce que Keanu est une star. Mais à force de longues balades à moto, de délires improvisés au bord du Canal St Martin et de danses langoureuses sur un bar, il succombera...


Ensuite, il y a PS : I Love you. On l’avait prévenue Black Mamba : "Tu vas chialer ma grande, t’imagines pas". Même pas. Eh ben oui, c’est moche la vie, y’a des gens qui meurent, y’a des gens qui se trompent, d’autres qui se séparent et tout ça. Mais au fond, on rebondit, en créant une ligne de chaussures par exemple et en tombant sous le charme d’un bel Irlandais – pas roux l’Irlandais, brun. Ou pas.

Enfin, oui, enfin ! Black Mamba a compris Ce que pensent les hommes. Notons que c’était pas gagné hein. Avec son petit concentré de vérités vraies ; de scènes cultes, ridiculeusement touchantes et tellement proches du vécu ; de petites phrases bien senties et d’une pléiade d’acteurs tous plus bombesques les uns que les autres et qui ont dû coûter très très cher à la prod, ce film ne restera peut-être pas dans les annales du cinéma. Mais au milieu d'une overdose de romances dégoulinantes avec des coups de foudre, des happy end en veux-tu en voilà, il laisse en tout cas des sourires jusqu'aux oreilles et une bonne dose d'espoir.

Black Mamba - at last.

21 juillet 2009

Mary Louise Parker montre ses fesses

Sexy Stars : Mary Louise Parker a "quelque chose" d'unique. A la fois sexy et déstabilisant. Si elle a joué dans quelques films (Grand Canyon, Beignets de tomates vertes, Dragon Rouge, L'assassinat de Jesse James, Les Chroniques de Spiderwick), c'est sur surtout le petit écran qu'elle a crevé, grâce à ses rôles mémorables dans A la Maison-Blanche (The West Wing), Angels in America et Weeds.
Pour Esquire, elle concocte une tarte, nue sous un tablier. Recette incluse. Encore un fantasme masculin assouvi ! Allez, je vous ajoute une vidéo de l'actrice qui raconte le début d'Alice au pays des merveilles allongée sur un lit... Enjoy !
Anderton

19 juillet 2009

Transformers 2 : junket et jouets

Buzz : Lors du press junket de Transformers 2 La Revanche (découvrez ici notre méga-dossier sur la franchise) à Paris, en juin dernier, les journalistes qui ont eu la chance de rencontrer en face-à-face Shia LaBeouf et Megan Fox, ces bienheureux donc sont repartis avec des petits cadeaux : un jouet Transformer (j'en ai eu deux parce que j'ai deux garçons - encore merci Michèle et Séverine !) et une démo du jeu vidéo tiré du film. Sympas, Paramount et Hasbro.
Dans la salle d'attente du palace parisien où nous potassions nos questions, il y avait aussi un masque de Bumble Bee qui faisait des sons et déformait la voix. J'ai été tenté de l'essayer... Pour info, la prod du film a étroitement collaboré avec Hasbro, le fabriquant des jouets. Et dans le film, Autobots et Decepticons se transforment dans les mêmes étapes que les jouets. Et la poupée Megan Fox ? Elle sort quand ?
Anderton

17 juillet 2009

OSS 117 : Vacances de poche

Buzz : Pour beaucoup, les vacances approchent. Pas pour Cineblogywood (toujours sur la brêche), ni OSS 117. Contrairement au titre de cet ouvrage publié par les Presses de la Cité en 1973 : Vacances pour OSS 117.
Soit le 106e opus d'une oeuvre qui en compte beaucoup plus, avec des titres à faire enrager Gérard de Villiers : OSS 117 n'est pas aveugle (50), Pan dans la Lune (64), Palmarès à Palomares (91), Gare aux Bulgares (112), Alibi en Libye (117), OSS 117 et les Hippies (120), OSS 117 aime les Portugaises (127)...
J'imagine que Michel Hazanavicius et Jean-François Halin, les co-scénaristes d'OSS 117 Rio ne répond plus (découvrez notre dossier : trailers, photos exclusives, interview...), ont pioché dans ces merveilles et se sont bien fendus la poire avant de recréer le personnage d'Hubert Bonisseur de la Bath.
DC-10 et main nerveuse
Ces Vacances pour OSS 117 sont signées Josette Bruce (la veuve de Jean Bruce, le créateur de l'agent secret ?). Outre une pub pour "DC-10, le nouveau jumbo-jet U.T.A.", cet ouvrage comprend quelques grands moments. Comme celui-ci. Je vous résume d'abord la situation : Hubert et Graciela prennent un bain de minuit, nus. Après quelques jeux aqueux, ils retournent sur leur bateau. Je cite :
"Il eut le bonheur d'apercevoir, cette fois, la jeune fille dans toute la splendeur de sa nudité ruisselante (...) Il prit Graciela par les bras, l'attira de nouveau contre lui et se mit à lui fritionner le dos vigoureusement.
- Mais... qu'est-ce que vous faites ? protesta-t-elle faiblement.
- Je vous empêche d'attraper un bon rhume.
Puis, très vite, le mouvement de sa longue main nerveuse devint moins énergique et beaucoup plus caressant. Graciela se mit à trembler, mais ce n'était pas la sensation de froid qui la faisait frissonner.
Elle glissa ses deux bras nus autour de la nuque musclée d'Hubert et répondit enfin à son désir en écrasant sa bouche sur la sienne dans un brusque élan qui leur fit perdre l'équilibre et tomber enlacés sur le plancher du bateau."
On voit déjà la scène, avec Jean Dujardin et Reem Kherici !
spéciale dédicace à Johnson & Johnson
Anderton

15 juillet 2009

La Baie sanglante : Mario Bava se jette giallo

En DVD : Allez, autant l’avouer : visionner un DVD, bien que somptueusement édité et enrichi par Carlotta, d’un film de Mario Bava ne me disait rien.
Le cinéma bis, avec son lot de scènes gore et d’érotisme pré-pubère, je passe la main et laisse Marcel Martial s’exécuter !
Reste qu’un soir de bourgeonnement estival, ma main a ripé : croyant glisser la galette d’un bon vieux Losey (Monsieur Klein), me suis retrouvé devant La Baie sanglante (Reazione a Catena, 1971). Merci Losey ! Mais faudra quand même que je range ma DVDthèque…
Mocky, De Palma, Haneke
Je m’égare. Avec La Baie sanglante (ci-dessous le trailer d'époque), Mario Bava signe un petit-chef d’œuvre en son genre, représentatif du giallo – film d’horreur italien en cours dans les années 70, qui tient son nom de la couleur jaune qui orne la couverture des polars publiés en Italie.
Avec une intrigue gore d’Agatha Christie – une héritière sauvagement assassinée, des individus qui vont jusqu’au bout pour s’accaparer son héritage, qui pour monter un projet immobilier, qui pour raisons familiales, etc… - Mario Bava réalise un pur joyau de mise en scène. Il recrée une atmosphère d’angoisse avec les moyens de bord – zoom, panoramiques, images floutées – et fait montre d’un sens du montage particulièrement efficace – il n’est qu’à voir la scène d’ouverture, absolument magistrale dans son montage et son découpage.
Si l’on pense à Mocky pour le côté caricatural et grotesque de l’intrigue et des personnages, c’est De Palma qui nous saute aux yeux pour ce qui est de la mise en scène – autant dire un maître. Quant au final, stupéfiant, on n’est pas loin de Haneke et Funny Games.
Bref, un bon petit film du samedi soir, mené entre autres par la très excitante Claudine Auger-et-son-petit-grain-de-beauté-juste-là, à compléter par l’érudite présentation du film assurée par le Philippe Manœuvre du cinéma, son acolyte Jean-Pierre Dionnet.
Travis Bickle


13 juillet 2009

Iron Man en origami

Buzz : Fans d'Iron Man (découvrez ici notre dossier sur la franchise : trailer, photos, infos, buzz...), voici ce bon vieux Tête de fer en origami. C'est dingue, non ? Spéciale dédicace à tous ceux qui ont du mal à plier une feuille en accordéon pour la mettre dans une enveloppe.
Bravo à Brian Chan.
Anderton

10 juillet 2009

Do The Right Thing : 20 ans après...

En DVD : En 1989, une bombe explose au Festival de Cannes. Do The Right Thing emballe la Croisette mais pas le président du jury, Wim Wenders, qui aurait mis son veto pour empêcher le film d'obtenir la Palme d'Or. Spike Lee, furieux, déclare alors avoir envie de lui faire goûter à sa batte de baseball !
Vingt ans plus tard, Spike Lee revient sur The Root sur ce grand film qui raconte comment par une journée caniculaire dans un quartier de New-York (Bedford-Stuyvesant, Brooklyn), les tensions raciales vont grimper en intensité jusqu'au drame. Un sujet tendu qui a fait frémir certains critiques (Spike Lee fut accusé d'attiser la haine et d'inciter à la violence).
Au-delà de son message, de son rôle dans la reconnaissance du talent des cinéastes afro-américains, Do The Right Thing est un film tendu, intelligent, superbement réalisé sans que les interprétations des comédiens en pâtissent. Et les acteurs sont au top : Spike Lee, Danny Aiello, John Turturro, Giancarlo Esposito, Ossie Davies et, dans des petites rôles, Samuel Jackson et John Savage.
Fight The Power !
Et la bande-son, comme souvent dans les films de Spike, est impeccable. Avec le morceau rageur de Public Enemy : Fight The Power ! Je me souviens d'une projo en milieu de journée sur les Champs, en juin 1989. Le générique débute avec Rosie Perez dansant sur le titre survitaminé de Public Enemy. "Moins fort !", crie un vieux dans la salle. "Plus fort !", répondent deux gars, hilares. Le pied.
Pour la petite histoire, la première fois que Barack Obama a invité Michelle à sortir, c'était pour aller voir Do The Right Thing...
Un dossier complet sur sur le film est dispo sur The Root.
Anderton

09 juillet 2009

Star Trek : coffret et Communicator collector

Buzz : Pour la sortie en Blu-ray d'un coffret Star Trek, Paramount Home Entertainment a adressé aux journalistes, outre le coffret en question, un appareil baptisé Communicator. Il balance des phrases tirées de la série pendant que des voyants colorés s'allument. Bref, le geek que je suis adore.
Sinon, le coffret contient trois versions restaurées de Star Trek 2 : La colère de Khan, Star Trek 3 : A la recherche de Spock et Star Trek 4 : Retour sur Terre. Le Star Trek (découvrez ici notre dossier : vidéos, photos, buzz...) de J.J. Abrams sort à l'automne. Patience...
Merci à Fabien et Aline
Anderton

08 juillet 2009

Supernatural saison 3 : les Winchester visent juste

En DVD : Ça y est, la troisième saison de Supernatural est enfin disponible en DVD. Franchement la saison 2 m’ayant tellement passionné, je me suis dit que la saison 3 allait forcément me gaver.
Et bien je dois reconnaitre qu’ils savent mettre dans le mille, les frères Winchester (où le lecteur notera la blague sous-jacente rapport à l’arme et au nom des frangins… OK, c’est bientôt les vacances pour moi)
.
Dans ta goule
C’est reparti pour un tour chez les démons de l’enfer. Dean a vendu son âme au diable pour permettre la résurrection de Sam, en échange de quoi il n’a plus qu’un an à vivre. Un an pour régler tous les problèmes, fermer les goules, rapporter les âmes perdues, retrouver les clés de la cave (nan, j’déconne) et surtout trouver une solution pour rompre cette malédiction.
Le compte à rebours de cette saison 3 est réellement efficace et donne un rythme nouveau à la série produite par McG, le réal de
Terminator 4 : Salvation.
Pour ceux qui sont fans de vielles voitures, après le revival de la Gran Torino (découvrez notre dossier : trailer, photo, infos...) grâce à Clint Eastwood, c’est ici la Hardtop Impala 1967 qui est à l’honneur.
Edité par
Warner Home Video, le coffret DVD propose même un petit zoom sur ce modèle mythique, ainsi qu’en autres suppléments, un petit bêtisier tout à fait rigolo - ce qui est toujours agréable sur ce type de série "sérieuse".
Marcel Martial (Super naturel)

06 juillet 2009

Will Smith : un 4 juillet peinard

Artistes : Le 4 juillet, c'est la fête nationale américaine. C'est aussi une grosse date de sortie pour les blockbusters aux States. Mais cette année, Will Smith n'a rien à promouvoir. D'où cette courte vidéo dispo sur sa page Facebook. Enjoy !
Anderton

Veuillez installer Flash Player pour lire la vidéo

05 juillet 2009

Gran Torino : beau Blu-ray pour un bon film

En DVD : Warner Home Video propose une très belle édition de Gran Torino (découvrez notre dossier : trailer, photo, infos...) en Blu-ray. L'occasion pour moi de découvrir un film que je n'avais pas vu en salles.
Walt Kowalski (Clint Eastwood) est un vieux grincheux qui vient de perdre sa femme. Il ne parvient pas à aimer ses enfants et ses petits-enfants. Quant à ses voisins asiatiques, il les éxècre, lui le vétéran de la guerre de Corée. Seuls comptent sa chienne et sa Ford Gran Torino. Mais sa vie va basculer lorsque son jeune voisin Hmong va se retrouver pris à partie par un gang.
Clichés et miroir
Je partage les sentiments de Marcel Martial et de Travis Bickle (cf Gran Torino : Clint is good, not God). Gran Torino aligne quelques clichés (le vieux facho qui va s'ouvrir à la différence, le vieux grincheux qui prend un jeune sous son aile...) et des moments déjà vus qui alourdissent l'ensemble.
Mais Clint l'acteur est formidable et Eastwood le cinéaste propose une mise en scène élégante sans jamais tomber dans l'esbrouffe. Et le bonhomme poursuit sa réflexion sur la mort, la religion, la place de l'individu dans la société, le sens des valeurs... L'intro est prenante et la fin, sublime. Entre les deux, du bon et du un peu moins bon. Deux scènes en miroir m'ont marqué : celle où Walt accepte de se confesser à un prêtre et celle où il s'adresse à Thao qu'il vient d'enfermer à la cave. Dans les deux cas, un grillage sépare les interlocuteurs. A l'église, Walt avoue ses fautes, sauf la plus importante. Chez lui, il révèle son traumatisme, avec plus de conviction.
Dans un beau boîtier en métal, ce Blu-ray met en valeur la superbe photo du film et à la magnifique musique du fiston, Kyle Eastwood. Les bonus sont corrects sans être transcendants. Mais c'est le film qui compte et sans être un grand Eastwood, Gran Torino est assez bon, assez fort, pour trouver sa place sur votre étagère. A noter qu'un code vous permet par ailleurs de télécharger gratuitement le film.
Anderton

04 juillet 2009

Concours Toy Boy : les résultats

Buzz : Voici les résultats du concours organisé par Cineblogywood et Mk2 à l'occasion de la sortie le 8 juillet 2009 de Toy Boy de David Mackenzie avec Ashton Kutcher et Anne Heche.

Les gagnants -enfin les gagnantes- sont : Lisa (Le Soler), Mireille (Sacy), Véronique (Trets), Caroline (Nancy) et Marie (Cezy). Félicitations, chacune d'elle recevra :

deux places de cinéma gratuites et deux badges exclusifs

Pour info, il fallait répondre ci-dessous :

1) Comment le séducteur interprété par
Ashton Kutcher s'appelle-t-il ?
a) Nikos
b) Nikki
c) Nick

2) Complète la catchline du film : "Son job, c'est...
a) ...prendre du plaisir !"
b) ...donner du plaisir !"
c) ...susciter le désir !"

3) 113 personnes ont joué

Merci à tous les participants !

Anderton

03 juillet 2009

Joseph Losey, l’éternel exilé du cinéma

Artistes : Ami cinéphile, depuis le 26 juin et jusqu'au 6 juillet se tient à La Rochelle le festival cinéphilique par excellence : rétrospectives, intégrales et avant-première à gogo. Cette année, outre un focus sur les oeuvres du trop rare Jacques Doillon et du cinéaste turc Nuri Bilge Ceylan, le festival propose une rétrospective consacrée à Joseph Losey.
Joseph Losey (1909-1984) fait partie de ces cinéastes américains que tu crois connaître sur le bout des doigts. Mais qui n’est pas si connu que ça. Souvent considéré comme sujet de Sa Majesté la reine d’Angleterre, il est en fait né dans le Wisconsin dans une famille de puritains protestants – un terreau qui le marquera à jamais. Fuyant les Etats-Unis au moment du maccarthysme, il s’exile en Europe pour y tourner à peu près partout. Enfin, cinéaste doté d’un grand sens visuel et formel, aidé en cela par le chef opérateur Gerry Fisher et le designer Richard McDonald, Losey a en fait commencé par le théâtre.
Personnalité complexe et malléable, aussi à l’aise dans le polar que dans la fresque, dans le drame psychologique que dans l’opéra, "Jo" est à l’image d’un de ses derniers films : tel une truite dans le bain du cinéma, un éternel exilé sur la planète cinéma.

La preuve en 10 films :
Le Garçon aux cheveux verts (1948) : parabole sur le droit à la différence, qui évite tous les éceuils du genre.
Eva (1962) : peinture baroque des déchirements d’un couple – d’une grande modernité, qui place Losey au niveau de Bergman ou d’Antonioni
The Servant (1963) : son film le plus célèbre. Pour les adeptes de la lutte des classes, de la dialectique du maître et de l’esclave, des rapports sado-masochistes – au choix…
Modesty Blaise (1966) : parodie de James Bond au féminin, avec un trio d’acteurs pop : Monica Vitti, Terence Stamp et Dirk Bogarde.
Boom (1968) : le couple Burton-Taylor, d’après Tennessee Williams. Combat de titans, arbitré par Michael Dunn, le docteur Loveless des Mystères de l’Ouest
Accident (1967) : description clinique de la circulation du désir entre gens bien fortunés. Le sommet de sa collaboration avec le dramaturge britannique Harold Pinter.
Le Messager (1970) : chef d’oeuvre absolu, irrigué par son projet inabouti d’adaptation d'A la Recherche du temps i. Résultat : un des plus beaux films sur l’enfance, la découverte du monde des adultes, le temps qui passe, la mémoire. Julie Christie, Alan Bates, Michael Redgrave, musique de Michel Legrand, scénario de Pinter, lumière de Gerry Fisher, Palme d’Or à Cannes.
Monsieur Klein (1976) : le film définitif sur l’Occupation, aux allures de conte kafkaïen, avec Delon impérial.
Don Giovanni (1979) : la seule adaptation cinématographique qui vaille d’un opéra.
Steaming (1985) : son dernier film, élégiaque et serein, portrait de groupe de femmes dans un bain turc londonien. Rarement diffusé, magnifique.

Et surtout, reste les nombreux projets qui n’ont pu aboutir : outre l’adaptation de Proust, on peut citer Au-dessous du volcan – finalement adapté par John Huston – et Nostromo, œuvre gargantuesque de Joseph Conrad.
Et si tu ne peux te rendre à La Rochelle, reste une solution : la lecture des entretiens passionnants (Kazan-Losey, éditions Stock) qu’a eus le réalisateur avec Michel Ciment dans les années 70, rassemblés et présentés en miroir avec ceux d’un autre grand exilé du cinéma, à la trajectoire inverse de Losey, Elia Kazan. Entretiens passionnants sur deux cinéastes qui ont mis leur vie au service de leur art, durant l’époque troublée de l’après-guerre.
Travis Bickle

Translate this blog