CANNES 2024

mardi 9 décembre 2008

Les dix films qu'il ne fallait pas rater en 2008

En salles en 2008. L'année se termine et l'heure des bilans ne va pas tarder à sonner. J'en profite donc pour y aller de mon petit classement des films qu'il ne fallait pas rater cette année. Les avertissements d'usage sont toujours valables: ce classement ne reflète que mes choix personnels, il n'est évidemment pas exhaustif puisqu'il se limite à 10 titres et il n'est pas le fruit de marchandages commerciaux (vous en doutiez ?). Afin de prévenir d'ors et déjà les hurlements des cinéphiles lecteurs de ce blog, ainsi que ceux de quelques 20 millions de spectateurs, je tiens à les informer que je n'ai pas vu There'll be blood et que Bienvenue chez les Ch'tis m'a laissé froid.

1- A bord du Darjeeling Limited - Wes Anderson.
Parce qu'un film peut être à la fois drôle, élégant et fascinant.
2- No Country for old men - les frères Coen.
Parce qu'un bon film peut se résumer à un bon scénario, une bonne réalisation et de bons acteurs.
3- The Dark Knight - Cristopher Nolan.
Parce qu'un mythe est né: Heath Ledger.
4- Iron Man - Jon Favreau.
Parce qu'un film "commercial" peut encore surprendre.
5- Vicky Cristina Barcelona - Woody Allen.
Parce que Pénélope Cruz.
6- Quantum of Solace - Mark Foster
Parce que James Bond est entré dans le 21ième siècle.
7- L'échange - Clint Eastwood.
Parce que Clint est grand et qu'Angelina est triste.
8- Tonnerre sous les tropiques - Ben Stiller.
Parce que le rire est le propre de l'homme.
9- Kung Fu Panda - Mark Osborne, John Stevenson.
Parce que "When you focus on kung fu, when you concentrate, you stink".
10- John Rambo - Sylvester Stallone.
Parce que la régression a souvent du bon.

Je termine en vous faisant part des quelques grosses déceptions qui ont émaillées mon année cinéma: Blindness de Mereilles (Le réalisateur de La cité de Dieu fait du politiquement correct), Indiana Jones 4 (Harrison et Steven ont vieilli, la licence aussi) et Hulk du frenchie Leterrier (je ne me souviens de rien si ce n'est d'un gros truc vert sans consistance qui bouge au fond de la salle).
Sentenza

4 commentaires:

Anonyme a dit…

Pour Hulk c'est parce que t'étais mal placé, non ;)

Anonyme a dit…

*Cherche*
*Cherche*
*Cherche encore*

Ben non... Je vois pas Into the Wild là-dedans...
Bon, les goûts et les couleurs... Mais quand je vois John Rambo là en bas et qu'il y a aucune trace du film de Sean Penn, je peux pas m'en empêcher, ça me fait un petit pincement au coeur =(

Anonyme a dit…

Ah Noidor, les Best Of et autres Top sont forcément subjectifs. Sentenza n'a peut-être pas vu/aimé Into The Wild... mais je t'assure, c'est un bon gars ! ;-)

Anonyme a dit…

Je le crois volontiers =D