mardi 2 septembre 2014

La Cour de Babel : l'indispensable DVD de la rentrée

En DVD : En cette semaine de rentrée des classes, voici un documentaire qui ne vous fera pas retourner à l'école en traînant des pieds. La Cour de Babel est enfin disponible en vidéo et il n'y a pas mieux pour aborder la reprise avec entrain et optimisme.

Oui, tous les éloges que vous avez lu sur le film de Julie Bertuccelli, notamment celui de notre rédacteur Fred Fenster, sont mérités. A l'heure où l'école républicaine est critiquée, moquée, conspuée ; à l'heure où les professeurs sont taxés de laxisme ou d'incompétence, où les étrangers sont accusés de tous les maux, où les Français se complaisent à pointer les failles de leur pays, La Cour de Babel vient remettre les pendules à l'heure. Julie Bertuccelli filme le quotidien d'une vingtaine d'élèves d'une classe d'accueil d'un collège parisien. Leur particularité : ils sont tous étrangers et apprennent le français dans cette classe spécialement adaptée à leur situation. Il ne s'agit pas d'ados en situation d'échec scolaire - c'est même souvent le contraire - mais d'ados qui doivent d'abord apprendre la langue de Molière pour pouvoir poursuivre leur cursus scolaire en France.

Au tableau d'honneur

Andromeda la Roumaine, Djenabou la Guinéenne, Eduardo le Brésilien, Luca l'Irlandais ou Xin la Chinoise ont chacun des parcours différents. A quelques exceptions près, ils ont subi cet exil en France, quittant leurs amis, parfois leur famille, pour suivre leurs parents, échapper à la misère ou fuir une menace. L'adaptation à leur nouveau pays est souvent difficile, leurs conditions de vie parfois précaires. Et il y a cette langue qu'ils tentent tant bien que mal de maîtriser... Heureusement, Brigitte Cervoni est là. Leur professeur de français les encourage, les incite à débattre, les recadre aussi parfois. Avec douceur et bienveillance. Et pédagogie ! Elle les rassemble aussi autour d'un projet de film. Elle les aide à s'ouvrir à une nouvelle culture, à toutes les cultures, à l'autre.

Comme elle l'explique dans un bonus de ce double DVD, Julie Bertuccelli a choisi de ne filmer les élèves que dans le cadre scolaire : en classe bien sûr, mais aussi en sorties ou lors d'un examen. Leurs parents, ou leurs tuteurs, on ne les verra que lors des réunions avec Brigitte Cervoni. Privilégiant les gros plans, la réalisatrice nous fait voir le bouillonnement - intérieur ou pas ! - de ces ados auxquels on s'attache rapidement. Jusqu'à la fin de l'année scolaire, où l'on est, comme Agnieszka, Naminata, Youssef, Brigitte et les autres, ému aux larmes, bouleversé par cette incroyable aventure humaine.

Merci à Brigitte Cervoni de nous réconcilier avec l'école. Merci à Julie Bertuccelli de nous avoir fait découvrir quelques-uns des 30.000 enfants étrangers qui intègrent chaque année le système scolaire français. Merci aux enfants de nous rappeler que l'espoir n'est pas un vain mot. Foncez sur cette belle édition double DVD signée Pyramide Vidéo : La Cour de Babel (re)donne foi en l'humanité.

Anderton
Enregistrer un commentaire