CANNES 2024

dimanche 28 novembre 2021

BD - Un génie, deux associés et une mule à la rescousse du savoir

La Bibliomule de Cordoue BD CINEBLOGYWOOD


A lire : Il a fallu près de cinq ans à Wilfrid Lupano, le scénariste des Vieux fourneaux, et Léonard Chemineau pour réaliser La Bibliomule de Cordoue, un superbe album publié aux éditions Dargaud. Le récit nous emmène dans le califat d'al-Andalus, au Xe siècle.


Tarid, l'eunuque qui veille sur la bibliothèque de Cordoue, est dans tous ses états. Il vient d'apprendre que le vizir Amir, pour s'emparer du pouvoir, a décidé de bien se faire voir des autorités religieuses en brûlant les 400 000 ouvrages entreposés dans cet antre du savoir. Aussitôt, le bibliothécaire entreprend de sauver les plus précieux des manuscrits. Il est aidé activement par Lubna, une esclave copiste, Marwan, un voleur en quête de rédemption, et... une mule, bien entendu, entêtée. L'improbable quatuor projette de traverser le califat pour rejoindre l'un des royaumes francs du Nord. A leurs trousses, les mercenaires du vizir.

Lupano entraîne le lecteur dans une odyssée mouvementée au cours de laquelle humains et équidé apprennent à s'entraider et à mieux se connaître. Pas toujours dans la plus totale des harmonies. La mule révèle tout son caractère indépendant - et c'est un euphémisme. Il faut dire que son chargement est très lourd et que le chemin est souvent sinueux et escarpé. Pourtant, la bourrique aime les livres, enfin surtout un, dont elle adore dévorer les pages, à la grande fureur de Tarid. Lequel vit le sauvetage de cette pile de volumes comme une mission sacrée. Lubna partage son engagement, Marwan le filou, un peu moins. La faim, la soif et bien des dangers se mettent en travers de la route.

Savoirs menacés

En même temps que le scénariste nous divertit avec une succession de rebondissements, il nous raconte l'histoire d'une civilisation éclairée, alors phare de la science et des arts, qui bascule dans un régime guerrier et obscurantiste. Grâce à Tarid, nous découvrons quelques érudits arabes et persans ainsi que certains de leurs ouvrages réputés. Ces savants et philosophes ont été autant des passeurs de savoirs, entre l'islam et la chrétienté mais aussi, via leurs traductions des écrits grecs, entre l'antiquité et leur époque, que des esprits brillants qui ont à leur tour observé, décrit et expliqué le monde. Lupano inscrit son histoire dans une réflexion plus large sur la connaissance et la culture, et sur les dangers qui les menacent d'un siècle à l'autre, jusqu'au nôtre.

A l'image du chemin emprunté par nos protagonistes, le récit bifurque, s'arrête, revient en arrière pour raconter d'autres histoires. Tel un conte des mille et une nuits, illustré de toute beauté par Léonard Chemineau. Son trait vif et expressif rend attachants les personnages que l'on croise au fil des pages. Le dessinateur fait preuve de méticulosité lorsqu'il s'agit de représenter Cordoue la majestueuse et les paysages d'al-Andalus. Sa mise en page inventive participe à donner du rythme à cet album de près de 260 pages. Christophe Bouchard a réalisé un remarquable travail de colorisation, auquel rend hommage la superbe édition, de l'impression jusqu'à la reliure.

La Bibliomule de Cordoue (lire un extrait) est une des plus belles bandes dessinées de l'année. 

Anderton


Aucun commentaire: