Cannes 2022

dimanche 21 novembre 2021

Pierre Lapin 2 : la comédie fun à croquer en famille

Pierre Lapin 2 Blu-ray CINEBLOGYWOOD

En DVD et Blu-ray : Pierre Lapin et sa bande reviennent semer la panique, cette fois-ci en ville. Réalisé par Will Gluck, Pierre Lapin 2 est un film drôle et rythmé à (re)découvrir en famille, avec un bon bol de carottes et navets. Mais ça marche aussi avec du popcorn.


Tout va pour le mieux pour les McGregor : Bea (Rose Byrne) et Thomas (Domhnall Gleeson) sont mariés et vivent en harmonie avec Pierre Lapin (James Corden), Benjamin, Flopsaut et les autres boules de poils du coin. Certes, il faut partager le potager mais pas touche aux tomates de Thomas. Bea a écrit et illustré un livre sur les aventures de la petite troupe. Nigel, un éditeur (David Oyelowo), est très intéressé ; il imagine déjà les déclinaisons en films, jeux vidéo, jouets... Bea et Thomas partent à sa rencontre avec leur "famille" : en ville, Pierre tombe museau à museau sur Barnabas (Lennie James), un vieux lapin passé maître dans l'art du chapardage.

Will Gluck a repris du service au scénario et à la réalisation. Les ingrédients qui ont fait le succès du premier opus ont été conservés, à savoir une bonne intégration des animaux en images de synthèse dans des prises de vue réelles, de l'humour et des gags, parfois débiles mais complètement assumés, de l'action bondissante, un chouïa d'émotion et une bande-son pop (du Supergrass notamment) qui fait taper du pied, comme Panpan (un autre lapin célèbre). Les personnages sont toujours aussi attachants : les lapins, chats, rat, blaireau, coq, cerf & co, bien sûr, dont les frimousses sont craquantes mais aussi les humains. Rose Byrne et Domhnall Gleeson forment un couple un peu "nunuche" (comme ce terme d'ailleurs) mais sympathique, Gleeson suscitant les rires en interprétant un Thomas gauche et peu sûr de lui. Tout l'inverse du sur-confiant Nigel que David Oyelowo prend plaisir à rendre ridicule.

Les séquences s'enchaînent à toute allure. On a le droit à un braquage, à des courses-poursuites en voiture, avion et bateau et même à une mise en abyme puisque Bea voit ses contes lui échapper alors que Nigel imagine déjà de faire vivre des aventures jamesbondiennes à ses créatures, avec courses-poursuites en voiture, avion et bateau... Bref, tout ce que refuse Bea et que va nous offrir le film !

En bonus de l'édition de Sony Pictures Home Entertainment, des petites vidéos pour faire des activités avec ses enfants, comme créer un marque-page en forme de lapin ou réaliser un terrarium. Bref, vous ne vous ferez pas carotter en achetant cette bonne comédie familiale qui est tout le contraire d'un navet.

Anderton

Aucun commentaire: