Dossier Super Bowl

vendredi 19 mai 2023

Le Festival de Cannes selon Alex Billington (FirstShowing.net)

Festival de Cannes 2023 Questionnaire cannois Alex Billington CINEBLOGYWOOD

Passionné de cinéma et accro aux festivals de film, Alex Billington a lancé son blog FirstShowing.net en 2006. L'année de la naissance de Cineblogywood. Mais ce n'est pas seulement pour ce cousinage que nous lui avons soumis notre Questionnaire cannois (découvrez toutes les interviews). C'est aussi et surtout parce qu'Alex se rend au Festival de Cannes depuis 13 ans. Il en a donc de belles à nous raconter - sur une projo historique, des discussions exaltantes, un rêve impliquant Leonardo DiCaprio - et un gros coup de gueule à faire passer (English version below).

Qu'allez-vous faire à Cannes ? 

Je regarderai des films ! Des films, des films et encore des films ! Cinéma, s'il vous plaît ! [en français dans le texte, NDLR] Il y a toujours plus à voir. Je vais toujours aux projections, chaque jour. A part ça, j'adore retrouver des amis du monde entier, écrire des chroniques quand j'ai le temps et parfois, interviewer des cinéastes. J'y consacre tout mon temps ! Je ne veux rater aucun bon film... Je m'arrête aussi chaque jour au marché Forville car la nourriture y est tellement bonne.

Combien de fois avez-vous participé au Festival de Cannes

Mon premier Cannes, c'était en 2009 et c'est à présent ma treizième venue au festival.

Qu’attendez-vous de cette édition 2023

Quelque chose d'extraordinaire, j'espère ! De nouvelles découvertes, j'espère ! Et un très bon Indiana Jones, j'espère (ne nous décevez pas, James Mangold) ! Comme toujours, j'espère que la sélection sera forte et impressionnante mais j'apprécie aussi de découvrir de nouveaux films et de nouveaux cinéastes dont je n'ai jamais entendu parler avant. Voyons ce qu'ils valent et peut-être qu'ils feront leur grande entrée dans le cinéma, en imprimant leur marque sur la Croisette.

Quel est votre plus grand plaisir pendant le Festival ? 

Mes amis !! J'adore discuter avec eux, débattre des films, dîner ensemble et faire la queue aux projections à leurs côtés. J'adore faire des rencontres au hasard, me faire de nouveaux amis et revoir les anciens. Le cinéma n'est merveilleux qu'en tant qu'expérience collective : il n'y a rien de mieux que d'avoir vu un film incroyable et d'en parler après pendant des heures.

Qu’est-ce qui vous énerve le plus ?

L'organisation du festival devient de plus en plus snob ; c'est géré plus comme un business que comme un festival. Cela devient de plus en plus difficile d'obtenir des billets, chaque endroit est de plus en plus bondé et c'est énervant d'avoir à essayer d'y entrer. Cela donne l'impression que le festival devient une corporation au lieu de rester une célébration. J'aimerais qu'ils reviennent à l'époque où l'on pouvait juste apprécier les films sans passer par la plateforme de réservation en ligne, les places limitées et tout ça.

Quel est votre plus beau souvenir ? 

Très récemment, la projection presse en avant-première mondiale de Parasite, en 2019. La salle Debussy était pleine à craquer et le public a aimé chaque seconde, avec des acclamations et des applaudissements tout le long du film. Debussy était traversée par une énergie électrique, c'était une expérience inoubliable. Dès la fin du film, il y a eu une explosion d'acclamations et nous avons tous su que nous venions de vivre un moment très spécial dans l'histoire de Cannes. Bien sûr, le film a également marqué l'histoire du cinéma, en remportant le prix du meilleur film et tant d'autres récompenses méritées.

Qu’y a-t-il dans votre valise ?

Une serviette de plage, des t-shirts de cinéma bien geeks et des chaussures confortables. Je n'aime pas porter de smoking au cinéma. Je veux être relax et apprécier chaque film.

Quel est votre truc pour tenir le coup pendant la quinzaine ?

Plein de bouteilles d'eau. Toujours plus d'eau. Le soleil de la Côte d'Azur peut être intense et mieux vaut rester hydraté. Il n'y a pas d'eau disponible à l'intérieur du Palais, alors il vaut mieux amener des bouteilles d'eau aux projections.

Pour quel(le) artiste redeviendriez-vous un fan de base si vous le/la croisiez sur la Croisette ?

Steven Spielberg, bien sûr ! J'espère aussi qu'un jour, Leonardo DiCaprio m'invitera à une soirée sur un yacht... mais ça n'est pas encore arrivé.

Votre fête cannoise la plus délirante, c’était où et quand ?

Celle de Good Time [réalisé par les frères Safdie, NDLR] en 2017. Je ne sais pas comment mais j'ai réussi à y entrer à force de parler. Et au lieu d'essayer de trouver Robert Pattinson, j'ai juste discuté avec d'autres critiques qui étaient là pour échanger leurs points de vue sur les derniers films. Je ne suis plus un gros fêtard : je dois voir toujours plus de films chaque jour !

Quelle est votre Palme d’or préférée ? 

Parasite : il mérite absolument sa Palme d'Or, tous les Oscars et toutes les récompenses qu'il a reçues cette année-là.

Quel est votre programme après le Festival ?

Me reposer pendant quelques semaines, dormir, me remettre du festival. Ensuite, début juillet, je refais ma valise pour aller au Festival du film de Karlovy Vary en République Tchèque, c'est l'un de mes festivals d'été préférés. Je peux aussi rattraper tous les films que j'ai ratés à Cannes : la sélection est aussi forte que celle de Cannes et je suis déjà excité à l'idée d'y retourner en 2023.


Sur Twitter, suivez @Firstshowing

Retrouvez également FirstShowing sur Letterboxd

English version

What will you do when in Cannes? 

I will watch films! Films films and more films! Cinema, s'il vous plaît! There's always more to watch. I'm always at screenings every day. Aside from that - I love to catch up with friends from around the world, write reviews when I have the time, and sometimes do a few interviews with filmmakers. That's all I have time for! I don't want to miss any good films... I also stop by Marché Forville every day because the food is so good.

How many times did you attend the festival? 

My first Cannes was 2009 and this is now my 13th trip to the festival.

What are you expecting from this 2023 edition?

Hopefully something extraordinary? Hopefully some new discoveries? And hopefully a very good Indiana Jones film (don't let us down, James Mangold!). As always, I am hoping the line-up is strong and impressive. But I also enjoy discovering new films and new filmmakers that I have never heard of before Cannes 2023. Let's see what they've got, and maybe this will be their big break into the film industry making their mark on the Croisette.

What's your greatest pleasure during the Festival?

My friends!! I love chatting with them, arguing about films, grabbing dinners and queuing for screenings with them. I love meeting new people randomly along the way, making new friends, and catching up with old ones. Cinema is only as wonderful as it is when it's a communal experience - there's nothing better than getting out of an incredible film and talking about it for hours afterwards.

What upsets you most during the Festival?

The festival management is becoming more and more snobby and running this like it's a business rather than a festival. It is harder and harder to get tickets, the festival venues are becoming more and more crowded and annoying to deal with, and it feels like it's turning into a corporation rather than a celebration. I wish they'd go back to letting us just enjoy cinema without the online ticket system and limited seats, etc.

What's your dearest Cannes memory? 

Most recently - the world premiere (press) screening of Parasite in 2019. The completely full Debussy cinema audience was loving every second of it, cheering and applauding throughout. There was an electric energy in the Debussy that night, it was an unforgettable experience. As soon as it was over and the entire theater burst out cheering, and we all knew we had just experienced a very special moment in Cannes history. Of course, the film went on to make its mark on cinema history as well - winning Best Picture and so many other deserving awards.

What will you bring in your suitcase?

A beach towel, geeky cinema t-shirts, and comfortable shoes. I don't like wearing tuxes to the cinema - I want to relax and enjoy every film.

What's your secret to carry on during the Festival?

Extra bottles of water. Always more water. The Côte d'Azur sun can be intense, and it's best to stray hydrated. There is no water available inside the Palais, so it's better to bring extra bottles with you when going into screenings.

For which artist, would you become a pure fan if you met her/him on the Croisette?

Steven Spielberg! Of course! I also hope that one day Leonardo DiCaprio will invite me to a yacht party... but it has never happened yet.

When and where was your wildest Cannes party?

Good Time in 2017. I don't know how, but I talked my way into the party. And instead of trying to find Robert Pattinson, I just talked with other critics who were there to find out their thoughts on the latest films. I'm not the biggest partier anymore - I always have more films to see every day. :)

What's your favourite Palme d’or? 

Parasite - it absolutely deserves the Palme d'Or, all the Oscars, and every other award it won that year.

What's your programme after the Festival?

Relaxing for a few weeks, sleeping in, recovering from the festival. Then I pack my bags again to visit the Karlovy Vary Film Festival in Czechia in early July, which is one of my favorite summer festivals. I can also catch up on any Cannes films I missed there - their line-up is just as strong as Cannes and I'm already excited to return in 2023.

Photo : DR + Alex Billington

Anderton

Aucun commentaire: