New

30 avril 2009

Les Sorties du mercredi en 1 phrase : Des griffes, des gifles et des nonnes !

En salles : Amis cinéphiles, bonjour. Et voili le petit point sur les sorties du mercredi. Seulement 19 cette semaine et c’est un nouveau Recooooooord ! En voici une sélection de 7 comme les 7 doigts de la main. Ça déchire (Woverine), c’est léger (Incognito), lourd (Romaine) ou très très lourd (Le missionaire).
X-MEN ORIGINS : WOLVERINE : Le spin of ultra attendu ou Hugh JAckman sort ses griffes et déchire l’écran : fun.
INCOGNITO : Le réal de Poltergay trouve un scénar sympa, qui patine au début puis fait plutôt marrer par la suite. Souriant.
LE MISSIONAIRE : Sans doute est-ce la position dans laquelle Europa Corp souhaite mettre les spectateurs ? Sans nous.
ROMAINE PAR MOINS 30 : Une comédie loufoque et décalée avec Pascal Elbé et Sandrine Kiberlain. Sympatoche.
SŒUR SOURIRE : Dominique nique nique… Après le missionaire… ! Pour Cécile de France.
MEURTRES A LA SAINT VALENTIN : Un film d’horreur en 3-D pas mal qui fend le cœur, l’écran et les lunettes en plastoque.
LE SENS DE LA VIE POUR 9,99 $ : Un film israélien en pâte a modeler façon Aardman. Bon...
Et comme dit John Landis, "See you next Wednesday" !
Marcel Martial (Déchiré)

Lost : 100e épisode, révélations et coulisses

A la Télé : Pour le 100e épisode de Lost, allez découvrir le dossier de Variety. Les scénaristes, acteurs, compositeur et l'équipe marketing révèlent quelques secrets. Enfin pas trop quand même. Il y a même des extraits de l'épisode en question. Enjoy !
Anderton

Les majors prennent le Mexique en grippe

Buzz : La grippe qui a surgi au Mexique (improprement appelée grippe porcine) a refroidi les ardeurs des studios américains. La 20th Century Fox a réagi illico en annulant la première ainsi que la sortie de X-Men Origins : Wolverine. Paramount a suivi : la sortie de Star Trek est reportée sine die. Sony se tâte pour en faire autant avec Anges et Démons.
Pas question de faire venir les talents à Mexico - les voyages vers le pays sont formellement déconseillés par de nombreux gouvernements et, dans une moindre mesure, par l'OMS. Mais surtout, les salles de cinéma, comme beaucoup d'autres lieux publics, sont en train de fermer. Par faute de clients mais aussi par précaution, afin d'éviter la propagation du virus grippal.
Embouteillage
C'est un coup dur pour les Mexicains (qui ont bien besoin de se changer les idées) mais aussi pour les studios car le Mexique représente un marché important pour la distribution de leurs productions. Reste à savoir quand ces gros films pourront être distribués. Avec ce retard, il risque d'y avoir embouteillage de sorties cet été. Pas bon pour les affaires non plus.
Reste à savoir si l'épidémie de grippe actuelle, qui s'approche rapidement d'une pandémie, donnera lieu à une adaptation made in Hollywood. Même si les films américains avec évacuation et/ou virus se comptent à la pelle. De Je suis une Légende à Blindness.
source : Variety
Anderton

29 avril 2009

Wall Street 2 : retour en Bourse pour Douglas et Stone

Buzz : "Greed is good". Si bien que la 20th Century Fox a annoncé la mise en route de la suite de Wall Street (1987).
Michael Douglas reprendra son rôle de Gordon Gekko, le raider impitoyable à bretelles et cigare. Rôle qui lui a valu l'Oscar du meilleur acteur.
Comme pour le premier opus, Oliver Stone assurera la réalisation. Shia LaBeouf est pressenti pour interpréter le "p'tit candide" de l'histoire. Laquelle sera inspirée de la crise économique actuelle.
Aucune date de sortie n'a été annoncée.
source : Variety
Anderton

Larry Wachowski : "Appelez-moi Lana"

Artistes : La rumeur devenue réalité ? Larry Wachowski serait devenue Lana. Le coréalisateur de Matrix et de Speed Racer (découvrez ici tous les trailers) voulait changer de sexe. Pas en avoir un plus gros mais devenir une femme. C'est chose faite.
Il a été aperçu à LAX, l'aéroport de Los Angeles, sous sa nouvelle identité. C'est en tout cas ce qu'affirment plusieurs sites people US. Question : ce changement de sexe va-t-il influencer sa créativité ? Il devient en tout cas le premier transexuel cinéaste.
source :
TMZ.com via LCI.fr
Anderton

28 avril 2009

Megan Fox sexy dans un film Hex

Sexy Stars : Megan Fox s'est faite surprendre sur le tournage du film Jonah Hex. Habillée comme une prostituée du Far West. Décolleté et cuisses à l'air. Avant de monter un tipi dans ton pantalon, laisse m'en t'en dire plus, ami lecteur (amie lecteuse, ça peut t'intéresser aussi, tipi ou pas).
Tiré de la BD éditée par DC Comics, Jonah Hex est réalisé par Jimmy Hayward (Horton !) avec, outre Megan Fox, Will Arnett, Josh Brolin, John Malkovich et Michael Fassbender (Centurion) dans les rôles principaux. Maintenant, tu peux décharger ton six-coups. Yihaa !
source : Movie Gab via The Movie Blog
Anderton

Armored : le trailer au casting blindé

Buzz : On pense d'abord à un remake du Convoyeur et puis on s'aperçoit bien vite qu'Armored n'en a pas toute la noirceur. C'est une série B d'action qui a l'air bien efficace.
Le pitch : une bande de convoyeurs de fonds accueille un p'tit nouveau dans leur équipe. Le jeunôt est vite intégré mais voilà que les vieux briscards projettent de dérober un sacré paquet de millions de dollars. Ce n'est pas du goût du nouveau qui s'enferme dans le fourgon avec l'argent. L'assaut peut commencer.
Le casting est tout aussi alléchant : Matt Dillon, Laurence Fishburne, Jean Reno, Skeet Ulrich, Milo Ventimiglia et Columbus Short. Le tout est réalisé par Nimrod Antal, un cinéaste au nom en forme d'anagramme. Le trailer de Armored se mate ci-dessous et dans notre playlist Wat. Enjoy !


Jimmy Kimmel censure Sesame Street

A la Télé : Jimmy Kimmel (celui qui a baisé Ben Affleck) a une rubrique hilarante dans son émission et ça s'appelle Unnecessary Censorship. Cette censure inutile concerne des émissions a priori bien sous tous rapports. Comme Sesame Street (La Rue Sésame, quoi).
C'est tout con et tout drôle. Enjoy !
Anderton

27 avril 2009

Le Choc des Titans : début du tournage

En prod : C'est officiel. Le tournage du Choc des Titans a débuté le 27 avril. Warner, associé à Legendary Pictures, l'a annoncé ce lundi. Le film est réalisé par Louis Leterrier(L'Incroyable Hulk). Dans le rôle du baraqué en jupette, Sam Worthington (Terminator Renaissance, Avatar). A ses côtés, certainement en toge, Liam Neeson, Ralph Fiennes, Gemma Arterton (Quantum of Solace), Mads Mikkelsen (Casino Royale), Jason Flemyng (L'Etrange Histoire de Benjamin Button) et Alexa Davalos (Les Insurgés).
Nom de Zeus
L'histoire : "Né d’un dieu mais élevé comme un homme, Persée (Sam Worthington) ne peut sauver sa famille des griffes de Hadès (Ralph Fiennes), dieu vengeur du monde des Enfers. N’ayant plus rien à perdre, Persée se porte volontaire pour conduire une mission dangereuse et porter un coup fatal à Hadès avant que celui-ci ne s’empare du pouvoir de Zeus (Liam Neeson) et fasse régner l’enfer sur terre. À la tête d’une troupe de guerriers courageux, Persée entreprend un périlleux voyage dans les profondeurs des mondes interdits. Luttant contre des démons impies et des bêtes redoutables, il ne survivra que s’il accepte son pouvoir en tant que dieu, qu’il défie son destin et crée sa propre destinée".
Gemma Arterton interprète Io, le mystérieux guide spirituel de Persée tout au long de son voyage ; Mads Mikkelsen joue Draco, qui met son épée au service de la quête de Persée ; Jason Flemyng, Acrisios, roi transformé en bête hideuse ; et Alexa Davalos, Andromède, une princesse vouée à la mort si Persée échoue.
Londres, les Canaries...
Côté équipe technique, Louis Leterrier s'est entouré de Peter Menzies, Jr. (L’Incroyable Hulk), directeur de la photographie ; Martin Laing (Terminator Renaissance), directeur artistique ; Vincent Tabaillon (L’Incroyable Hulk), directeur artistique ; Lindy Hemming (The Dark Knight), créatrice de costumes ; Nick Davis (The Dark Knight), chargé des effets visuels ; Conor O’Sullivan (The Dark Knight, Il faut sauver le soldat Ryan), superviseur prothèses ; Neil Corbould, (Gladiator), chargé des effets spéciaux et des animatronics ; et Jenny Shircore, (Elizabeth), chargée du maquillage et de la coiffure.
Remake du film éponyme réalisé en 1981 par Beverley Cross (kitsch mais à l'époque, ça le faisait), Le Choc des Titans sera d’abord tourné dans des studios près de Londres, puis au Pays de Galles et aux Canaries. Des scènes aériennes doivent aussi être tournées en Éthiopie et Islande. Selon Warner, sortie prévue le 26 mars 2010.
Anderton

Taras Bulba : un souffle cosaque dans ton salon

En DVD : Dans la série "C'est un classique mais j'l'avais jamais vu", voici Taras Bulba (1962). Pour ajouter à ma honte, je dois dire que je n'ai jamais lu non plus le Taras Boulba de Gogol dont le film est tiré.
Trève d'autoflagellation. Wild Side Video a eu la bonne idée de sortir en DVD cette superproduction hollywoodienne. Et j'ai été comblé !
Un film qui déchire Taras
Prenez deux immenses acteurs, Yul Brynner et Tony Curtis ; ajoutez un réalisateur efficace, Jack Lee Thompson (Les Canons de Navarone, Les Nerfs à Vif) ; complétez par des paysages grandioses, des batailles épiques et une belle histoire d'amour ; finissez avec une pincée d'humour et dégustez pendant près de deux heures !
Taras (Yul Brynner) est un cosaque, un de ces fiers guerriers ukrainiens qui supportent mal le joug polonais sur ses steppes adorées. Pour mieux combattre son ennemi, encore faut-il bien le connaître.
Aussi envoie-t-il ses deux fils (dont l'un d'eux est interprété par Tony Curtis) dans une université polonaise. Mais le rejeton, aussi bagarreur que charmeur, tombe amoureux de la fille d'un édile local.


Le drame se met en place, jusqu'à un terrible paroxysme. Mais entre temps, Taras Bulba nous offre de folles chevauchées dans un océan d'herbe grasse, des rires tonitruants (Yul) et des sourires ravageurs (Tony), le siège d'un château fort et un duel au-dessus d'un gouffre, des chants et des danses, des costumes et des décors somptueux... Hollywood, quoi !
Côté bonus, la bande-annonce d'époque, des photos et une interview enrichissante du critique Noël Simsolo, qui revient sur la genèse du film. Un petit regret : qu'il ne soit pas rentré davantage dans les détails du tournage. Mais l'essentiel, comme toujours, reste le film. Et la version restaurée que propose Wild Side Video est superbe. Donc enfourche ta monture et galope en compagnie de Yul Brynner et Tony Curtis, éternellement jeunes et beaux. Immortels.
Anderton

26 avril 2009

Jessica Biel, reine du strip tease

Sexy Stars : Dans un précédent post étrangement populaire, on vous a montré Jessica Biel qui s'entraîne au go-go dancing. Photo et vidéos à l'appui.
La copine de Justin Timberlake s'exerce à se déhancher autour d'une barre en acier pour les besoins d'un film,
Powder Blue, réalisé par Timothy Linh Bui et interprété par Patrick Swayze, Forest Whitaker, Ray Liotta et Lisa Kudrow.
A la demande quasi générale, revoici donc une photo de Jessica Biel les seins à l'air, en train de se contorsionner sur le sol en gémissant... J'arrête là, j'en ai les mains qui tremblent ! Pour les amateurs, il y a plus de photos sur le site du Sun. Enjoy !
Thanx Sondré !
Anderton

Best of blogs cinéma : deux exclus et une teub tueuse

Sur le web : Week-end pluvieux, week-end heureux... chez soi, devant son ordi, à savourer la sélection de posts issus de notre alliance de blogueurs cinéphiles. Enjoy !

Exclu Filmgeek : Photos de Nicolas Cage sur le tournage de L’Apprenti Sorcier

Cinefeed : Entretien avec Pierre Collier pour l'affiche de Looking for Eric

Cineblogywood : One-Eyed Monster, la teub de la terreur

Anderton

25 avril 2009

Bruno : le Borat gay s'affiche

Buzz : Nos potes de Filmgeek ont trouvé l'affiche de Bruno (découvrez notre dossier : trailers, vidéos, photos...). Ou Brüno, un temps sous-titré : Delicious Journeys Through America for the Purpose of Making Heterosexual Males Visibly Uncomfortable in the Presence of a Gay Foreigner in a Mesh T-Shirt.). C'est juste énorme !
Et, précise Filmgeek, Bruno a même prévenu ses potes sur Twitter en leur disant : "Heisse Nachrichen !! Bruno is now in ze sexiest movieposter featuring a gay Austrian since Conan Ze Barbarian !" Gloire à Sacha Baron Cohen !!
Anderton

Carousel de Philips : quand Matrix rencontre The Dark Knight

Buzz : Philips sort un nouveau téléviseur au format cinéma, le Cinema 21:9. Soit un format 21/9 au lieu du 16/9. Et pour en faire la promo, le constructeur néerlandais a balancé un spot pub spectaculaire, à base de bullet-time.
Dans un long plan séquence, la caméra se ballade au sein d'un braquage qui tourne mal et dont l'action est figée. La publicité, baptisé Carousel, est réalisé par Adam Berg, un clippeur suédois. On dirait le début de The Dark Knight remixé façon Matrix !
Découvrez Carousel en haute définition : comparez les deux formats, amusez-vous à faire pause, à avancer ou reculer au sein de cette incroyable scène. Sinon le spot et son making of se matent ci-dessous. Enjoy !
Anderton



24 avril 2009

Empire 20 ans : Shutter Island, Centurion et exclus à gogo (2/2)



Buzz : Le magazine Empire célèbre son 20e anniversaire dans un numéro (daté de juin mais publié en mai) exceptionnel. Steven Spielberg a joué le rédacteur-en-chef.
Au sommaire, un superbe portfolio de stars ainsi que des tas d'exclus sur Tintin, Avatar et plein d'autres films alléchants. La revue britannique balance même six photos de films méga attendus : Centurion de Neil Marshall, Kick-Ass de Matthew Vaughn, Shutter Island de Martin Scorsese avec Leonardo DiCaprio, Tintin (découvrez notre dossier) de Steven Spielberg, The Lovely Bones de Peter Jackson et Edge of Darkness de Martin Campbell avec Mel Gibson. Allez regarder l'intégralité du portfolio.
Il y a également à gagner le clap de Tintin dédicacé par Spielberg ainsi qu'une affiche de Goonies dédicacée par toute l'équipe du film ! Bref, j'attends mon facteur de pied ferme.
Anderton

Empire 20 ans : le portfolio des stars (1/2)


Buzz : C'est l'événement du mois de mai 2009 mais il est daté de juin 2009. Le 20e anniversaire du meilleur magazine de cinéma au monde... Empire ! Et pour ses 20 piges, la revue britannique a fait les choses en grand. L'équipe a nommé rédacteur-en-chef... Steven Spielberg. Au sommaire, des tas d'exclus (Shutter Island, Centurion...) ainsi qu'un superbe portfolio où les plus grandes stars d'Hollywood ont repris un de leurs rôles emblématiques. Mel Gibson s'est rasé la barbe et peint le visage en bleu pour évoquer Braveheart ; Daniel Radcliffe montre ses poils, Emma Watson exhibe ses jambes et Rupert Grint fait la moue pour évoquer Harry Potter (trailers, photos, infos, jeux...) : Christian Bale a ressorti sa hache du tournage de Terminator Salvation (découvrez notre dossier : trailers, photos, infos...)... euh, non... d'American Psycho.
Allez admirer les cinq autres photos du Birthday Portfolio. Dont une d'un certain Anderton... Enjoy !
Anderton

Reem Kherici prend une fessée mais Chut ! Chut ! Chut !

Sexy Stars : Carton plein pour Reem Kherici. Au cinéma, avec OSS 117 Rio ne répond plus (découvrez notre dossier : trailers, photos exclusives, interview...), la comédienne assure dans son rôle de la mystérieuse et sexy Carlotta. A la télé, sur W9, la Miss et ses compères de la Bande à Fifi jouent les sado-maso pour notre plus grand bonheur.
L'émission s'appelle Chut ! Chut ! Chut ! C'est l'adaptation d'un jeu japonais intitulé Silent Library. Le principe est simple : dans une bibliothèque où le silence est de rigueur, des candidats doivent surmonter des épreuves sans faire de bruit. Des épreuves comme se frotter contre un paillasson, manger des piments, garder une sauterelle vivante dans sa bouche, se faire pincer l'oreille avec un anneau de classeur. J'en passe et des pires. Evidemment, le hasard détermine qui sera la victime et qui seront les bourreaux.


C'est con et très drôle. Les cinq gars et la fille en voient de toutes les couleurs. A tous les détraqués qui regrettent de ne pas avoir vu Reem se faire fouetter le derrière à coups de cravache par une dominatrice (j'en vois qui bavent), je tiens à préciser que Mam'zelle Kherici a donné de sa personne puisqu'elle a eu le popotin transformé en volant de badminton (j'en vois encore qui bavent). La fessée volante se regarde ici. Enjoy !
Anderton

23 avril 2009

Festival de Cannes : 20 films, 20 réflexions

Buzz : Le Festival de Cannes 2009 est lancé ! Voici donc mes commentaires sur les 20 films de la compétition officielle (découvrez ici la sélection complète - compét, hors compét, Un Certain regard...).

- Etreintes Brisées de Pedro Almodovar, avec Penelope Cruz : Mon Dieu, qu’est-ce que j’ai fait pour n’avoir toujours pas mérité une Palme d’Or ?
- Fish Tank d'Andrea Arnold : 2e film, 2e compèt, 2e prix ?
- Un Prophète de Jacques Audiard : Regarde la Palme tomber ?
- Vincere de Marco Bellochio : Marche triomphale vers la Palme ?
- Bright Star de Jane Campion : Inaugurera-t-elle le club très fermé des réalisatrices doublement palmées ?
- Map of the Sounds of Tokyo d'Isabel Coixet : La surprise !! Une protégée d’Almodovar qui avait produit son 1er film
- A l'origine de Xavier Giannoli : Cluzet, Depardieu, Devos
- Ruban Blanc de Michael Haneke : avec Isabelle Huppert au jury, il devrait faire mouche
- Taking Woodstock d'Ang Lee : Après deux Lions d’Or à Venise, il s’attaque à la Palme
- Looking for Eric de Ken Loach avec Eric Cantona : XXXème sélection pour le Mancunien !
- Nuit d'ivresse printanière de Lou Ye : Sexe, mensonges et jalousie à Nankin. Censuré en Chine… Le film hot de la sélection ?
- Kinatay de Brillante Mendoza : après Serbis l’an dernier, revoilou le Philippin !
- Soudain le Vide de Gaspar Noé : Scandale sur la Croisette ?
- Thirst Ceci est mon sang de Park Chan-wook : Après Old Boy, un film de vampire !
- Les Herbes Folles d'Alain Resnais : De retour sur la Croisette, avec Roger Pierre ( !) près de 30 ans après Mon Oncle d’Amérique… Le vétéran de la sélection (87 ans !)
- The Time That Remains d'Elia Suleiman : le conflit israélo-palestinien s’invite sur la Croisette
- Inglourious Basterds de Quentin Tarantino : avec Brad Pitt : le seul film US de la compétition
- Vengeance de Johnnie To avec Johnny Hallyday : Ah que je suis content d’être à Cannes sans Godard !
- Faces de Tsai Ming-liang avec Laetitia Casta : hommage à la Nouvelle Vague made in Taïwan
- Antichrist de Lars Von Trier avec Charlotte Gainsbourg : Tiens, un revenant !

Au total, comme chaque année, beaucoup d’habitués, 4 déjà palmés (Tarantino, Loach, Campion et Von Trier), forte présence de l’Asie, et la présence souveraine d’Alain Resnais.


Travis Bickle

Festival de Cannes : les films en compétition officielle !

Buzz : La sélection officielle du 62e Festival de Cannes a été révélée jeudi matin. On retrouve des habitués !

Compétition officielle
- Pedro Almodovar : Etreintes Brisées avec Penelope Cruz
- Andrea Arnold : Fish Tank
- Jacques Audiard : Un Prophète
- Marco Bellochio : Vincere
- Jane Campion : Bright Star
- Isabel Coixet : Map of the Sounds of Tokyo
- Xavier Giannoli : A l'Origine
- Michael Haeneke : Ruban Blanc
- Ang Lee : Taking Woddstock
- Ken Loach : Looking for Eric avec Eric Cantona
- Lou Ye : Nuit d'ivresse printannière
- Brillante Mendoza : Kinatay
- Gaspar Noé : Soudain le Vide
- Park Chan-wook : Thirst Ceci est mon sang
- Alain Resnais : Les Herbes Folles
- Elia Suleimane : The Time That remains
- Quentin Tarantino : Inglourious Basterds avec Brad Pitt
- Johnnie To : Vengeance avec Johnny Hallyday
- Tsai Ming-liang : Faces avec Laetitia Casta
- Lars Von Trier : Antichrist avec Charlotte Gainsbourg

Jury
- Isabelle Huppert, présidente
- Asia Argento
- Nuri Bilge Ceylan
- Lee Chang-Dong
- James Gray
- Robin Wright Penn
- Harif Kureishi

Rappellons que Là-Haut, le film d'animation Disney/Pixar, fera l'ouverture du festival. Jan Kounen fera la clôture avec Coco Chanel et Igor Stravinsky.
Hors-compétition : L'Armée du crime de Robert Guédiguian, Agora d'Alejandro Amenabar et L'Imaginarium du Docteur Parnassus, réalisé par Terry Gilliam avec Heath Ledger, Johnny Depp, Colin Farrell et Jude Law. Sam Raimi sera aussi à Cannes ! Jusqu'en Enfer (Drag Me to Hell) sera présentée lors d'une séance de minuit. Michel Gondry bénéficiera d'une des six "séances spéciales" pour L'Epine dans le coeur, un documentaire su sa tante.

Hors compét, toujours, Vincent Cassel (A Deriva) et Monica Bellucci (Ne te retourne pas) seront également sur la Croisette. Enfin, un hommage sera rendu aux 400 Coups de François Truffaut, pour le 50e anniversaire de la sortie du film.

La sélection officielle comprend 52 longs-métrages dont les 20 films en compétition officielle, les 20 films dans la catégorie Un Certain Regard, les films en séances spéciales et les films hors-compétition.

Séances de minuit

- "Panique au village" ("A town called panic") de Stéphane Aubier et Vincent Patar (Belgique)
- "Jusqu'en enfer" ("Drag me to hell") de Sam Raimi (Etats-Unis)
- "Ne te retourne pas" de Marina de Van (France)

Séances spéciales

- "Mon voisin, mon tueur" ("My neighbor, my killer") de Anne Aghion (France)
- "Manila" de Adolfo Alix Jr et Raya Martin (Philippines)
- "Min ye" de Souleymane Cissé (Mali)
- "L'épine dans le coeur" de Michel Gondry (France)
- "La cour des plaignants" ("Petition") de Zhao Liang (Chine)
- "Jaffa" ("Kalat Hayam") de Keren Yedaya (Israël)

Un Certain Regard

- "Mother" de Bong Joon Ho (Corée du sud)
- "Irène" d'Alain Cavalier (France)
- "Precious" de Lee Daniels (Etats-Unis)
- "Demain dès l'aube" de Denis Dercourt (France)
- "A deriva" de Heitor Dhalia (Brésil)
- "Kasi az gorbehaye irani khabar nadareh" de Bahman Ghobadi (Iran)
- "Les voyages du vent" ("Los viajes del viento") de Ciro Guerra (Colombie)
- "Le père de mes enfants" de Mia Hansen-Love (France)
- "Amintiri din epoca de aur" de Hanno Höfer, Razvan Marculescu, Cristian Mungiu, Constantin Popescu et Ioana Uricaru (Roumanie)
- "Skazka pro temnotu" de Nikolay Khomeriki (Russie)
- "Air doll" de Kore-Eda Hirokazu (Japon)
- "Dogtooth" ("Kynodontas") de Yorgos Lanthimos (Grèce)
- "Le tsar" ("Tzar") de Pavel Lounguine (Russie)
- "Independence" ("Independencia") de Raya Martin (Philippines)
- "Policier, adjectif" ("Politist, adjectiv") de Corneliu Porumboiu (Roumanie)
- "Nang mai" de Pen-Ek Ratanaruang (Thaïlande)
- "Mourir comme un homme" ("Morrer como um homem") de Joao Pedro Rodrigues (Portugal)
- "Eyes wide open" de Haim Tabakman (Israël)
- "Samson and Delilah" de Warwick Thornton (Australie)
- "The silent army" de Jean Van de Velde (Pays-Bas)

Anderton

Twilight New Moon : photo de la meute des loups-garous

Buzz : Le tournage de Twilight chapitre 2 Tentation (The Twilight Saga: New Moon) est en cours, à Vancouver. Et voici la première photo du Wolf Pack, la meute des loups-garous, ennemis des vampires.
Un mot sur les quatre acteurs : ils sont tous d'origine amérindienne. Leurs noms : Chaske Spencer, Alex Meraz, Kiowa Gordon et Bronson Pelletier. La meute, c'est la bande à Jacob Black (Taylor Lautner, qui n'a rien à voir avec Georges). Comme ces types doivent courir à moitié nus, quel que soit le temps, inutile de préciser que les loups se sont pelés à Vancouver !
Evidemment, Kristen Stewart (Bella) et Robert Pattinson (Edward) sont de l'aventure. C'est Chris Weitz qui réalise.

source : USA Today
Anderton

22 avril 2009

Star Trek : le concours !

Concours clos
Buzz : En association avec Paramount Pictures France et Way to Blue, Cineblogywood organise un concours à l'occasion de la sortie de Star Trek (découvrez ici notre dossier : vidéos, photos, buzz...) le 6 mai 2009.

A gagner :
Du 1er au 5e prix :
Un t-shirt et une place de cinéma gratuite

Pour gagner l'un de ces lots, vous devez répondre correctement aux trois questions ci-dessous :

1) Sur le site
Star Destiny, "choisis ton vaisseau et...
a) ...deviens capitaine"
b) ...chope un max de filles"
c) ...pars découvrir la galaxie"

2) Zachary Quinto, qui interprète Spock, joue également dans une série TV. Laquelle ?
a) Heroes
b) Lost
c) 24 Heures Chrono

3) Combien de personnes répondront correctement aux deux questions ci-dessus ? (Si plus de 10 participants trouvent le bon nombre, un tirage au sort sera effectué entre toutes les bonnes réponses)

Date limite de participation mercredi 6 mai 2009 à 18h ! Bonne chance !

Anderton

Les sorties du mercredi en 1 phrase : Zac, Coco & co

En salles : Amis cinéphiles, bonjour. Et voili le petit point sur les sorties du mercredi. A l'affiche, 14 films dont trois ressorties. Je vous en présente sept en une phrase... ou presque !
17 Ans Encore : Matthew Perry se transforme en Zac Efron donc perd 20 ans, 30 kilos mais a les oreilles sales. Pour ceux qui auraient loupé Big ou Freaky Friday mais n'auraient pas eu assez de High School Musical.
Coco avant Chanel : Il y a eu Coco avant Coco avant Chanel ; maintenant, il y a Coco avant Chanel après Coco. Le film qui remet Audrey Tautou à la mode.
Celle que j'aime : Une comédie douce-amère sur les familles recomposées avec Barbara Schulz (plus sexy que son Papa... Schultz), Marc Lavoine (plus sexy que Pierre Lapaille) et Gérard Darmon (l'homme qui charme les femmes avec la voix et un doigt... de whisky).
La Dernière Maison sur la gauche : Un remake d'un film d'horreur américain qui n'est pas sponsorisé par Mappy.
Humains : Un film d'épouvante français qualifié d'épouvantable par L'Ecran Fantastique.
Still Walking : Une tragi-comédie japonaise (comme son titre l'indique) dont les critiques apprécient la justesse, la poésie et la subtilité.
A Bout de course : Un bijou méconnu de Sidney Lumet avec un River Phoenix magistral. La ressortie coup de coeur de la semaine, selon Travis Bickle.
Allez, tout le monde dans les salles. Et comme dit John Landis, "See you next wednesday" !
Anderton (Marcel de rechange)

A bout de course : éloge de la fugue

En salles : Papy Travis a vu pour vous une rareté qui ressort cette semaine sur les écrans, A bout de course (Running on Empty, 1988), du vétéran Sidney Lumet. Du cinéaste, on connaît surtout les polars urbains et nerveux des années 70 : Serpico, Un après-midi de chien, Le prince de New-York. On connaît également ses films de genre, sérieusement troussés, tels Contre-enquête, Network, 12 hommes en colère ou tout récemment le dostoievskien 7h58 ce samedi-là.
On connaît également ses adaptations – Equus, La Mouette, L’Homme à la peau de serpent. On connaît également son goût pour les stars – Family Business, Verdict ou Le Crime de l’Orient-Express en témoignent. Eh bien, A bout de course est à l’opposé de tout son cinéma. Et demeure à son jour son meilleur film.
Sidney Lumet à son meilleur
Car le vieux routier du cinéma US – 84 ans au compteur – livre là son film le plus secret, le plus intime. Et le plus élégiaque – magnifique lumière de Gerry Fisher, chef op attitré de Losey, notamment sur Accident et Le Messager. Chronique d’une famille perpétuellement en fuite, traquée par le FBI pour avoir commis un attentat contre un laboratoire fabriquant du napalm, A bout de course se concentre moins sur le contexte politique que sur les relations familiales. Et plus particulièrement sur l’aîné, las de quitter tous les six mois son école, ses amis, son identité. Et incapable de se projeter vers l’avenir, obligé d’endosser la faute de ses parents.
River Phoenix, le DiCaprio des 80’s, lui apporte tout le rayonnement et la sensibilité qui caractérisaient son jeu. L’un de ses trois grands rôles, avec Stand by me et My own private Idaho.
On ne peut pas danser sur du Beethoven
"Question de tempo, on ne peut pas danser sur du Beethoven", apprend-on au cours du film. Eh bien, Lumet semble appliquer à la lettre ce principe : question de tempo, il ne peut pas filmer cette fugue familiale comme il filme New York. Pour une fois, comme l’a remarqué Bertrand Tavernier dans son indispensable 50 ans de cinéma américain, Sidney Lumet prend son temps. Et s’attache à ses personnages, plus qu’au suspense qu’aurait pu générer cette intrigue. Et c’est tout simplement bouleversant. A l’instar de la scène où le père apprend la disparition de sa mère, ou lors des retrouvailles entre la mère et son propre père, un conservateur qu’elle n’avait pas vu 14 ans durant.
Si vous ne sortez pas la gorge nouée de ce film à redécouvrir absolument, c’est définitivement que vous n’êtes pas digne de lire ce post !
Travis Bickle

21 avril 2009

One-Eyed Monster : la teub de la terreur !

En DVD : Ron Jeremy est au porno américain des années 70-80, ce que Rocco Siffredi aux films X européens par la suite. Une légende. Alors que le second a tourné avec Catherine Breillat, le premier est le héros d'une comédie d'horreur dispo en DVD (zone 1) : One-Eyed Monster. Traduction. Le Monstre borgne.
Le monstre en question, c'est sa teub ! L'histoire : lors d'un tournage de film X, Ron Jeremy décède et son sexe monstrueux prend vie (It's Alive ! It's Alive !), s'arrache de son corps et s'en va semer la terreur !! C'est Evil Bed !! C'est tellement énorme (le film comme le zguègue de Ron) que l'on dirait un scénar de Marcel Martial.
Le film est réalisé par Adam Fields. A noter la présence au générique du vétéran des seconds rôles, Charles Napier (SuperVixens, Les Blues Brothers, Rambo II, Le Silence des Agneaux). L'excellent trailer de One-Eyed Monster se mire ci-dessous et dans notre playlist Wat. Enjoy !
source : The Movie Blog
Anderton


Robin des Bois : Russell Crowe, Gladiator médiéval

Buzz : "Robin des Bois, dis bonjour à Gladiator". C'est en ces termes que USA Today présente la première photo de Robin Hood aka Robin des Bois, le film de Ridley Scott avec Russell Crowe et Cate Blanchett. Et c'est vrai que cette coupe de cheveux, cette forêt... ça ressemble furieusement au début de Gladiator.
Russell Crowe "n'a pas les collants du vieux Robin des Bois, explique au journal le producteur Brian Grazer (Da Vinci Code, Un Homme d'Exception...). Il a une armure. Il est très médiéval. S'il doit ressembler à quelqu'un, c'est plus à ce qu'il a fait dans Gladiator qu'à tout ce qu'on a l'habitude de voir avec Robin des Bois."
Sinon, Vanessa Redgrave et William Hurt font également partie de l'aventure ainsi qu'une Frenchie, Léa Seydoux.
Anderton

20 avril 2009

Ultime crash pour J.G. Ballard

Artistes : L’Empire du Soleil s’est éteint. L’écrivain britannique J.G. Ballard est décédé dimanche des suites d’un cancer. Il avait raconté son expérience des camps japonais pendant la 2e Guerre mondiale dans un roman adapté au cinéma par Steven Spielberg en 1987, avec dans le rôle principal un tout jeune premier, inconnu au bataillon alors, Christian Bale.
Ballard, c’était l’écrivain des névroses de nos sociétés occidentales. Pour preuve : son roman le plus sulfureux, Crash, digéré par David Cronenberg en 1996. Fascinante analyse de nos pulsions de sexe et de mort à travers le primse du culte de l’automobile.
Enfin, Ballard, c’était la politique-fiction poussée à son plus haut degré de paranoïa. En 2001, il publiait une fiction passionnante, Super Cannes. Métaphore d’une société ultra-sécurisée et hygiéniste, il y a décrivait une petite communauté de cols blancs recluse dans la Californie sur les hauteurs de Cannes, et qui s’y révélait raciste et sadique…. A un mois de l’ouverture du Festival de Cannes, une lecture de bon aloi !
Travis Bickle

Adieu Poulet : Lino Ventura et Patrick Dewaere, duo explosif

En DVD : A force de voir et revoir certains films à la télé, on n'y prête moins attention. On les connaît donc on zappe en cours de route ou on se lève pour faire autre chose avant de revenir pour le moment qu'on aime bien.
La sortie en DVD d'Adieu Poulet (1975), chez TF1 Video, permet de (re)découvrir ce bon film dans des conditions optimales : bonne qualité de l'image et du son, pas de coupure pub, pas de zapping, prévoyez de faire vos besoins ou de prendre votre verre d'eau avant de sélectionner "démarrer film".
Un flic en colère
L'histoire, tiré d'un roman adapté par Francis Veber, nous plonge dans la France giscardienne : dans une ville de province, pendant une campagne électorale, un colleur d'affiches est battu à mort par un des gros bras employés par un politicien local, Pierre Lardatte (Victor Lanoux). Un policier arrivé sur place se fait également tuer par le même nervi (Claude Brosset). Le commissaire Vergeat (Lino Ventura) et son adjoint Lefèvre (Patrick Dewaere) mènent l'enquête. Mais Lardatte use de son influence pour limiter leur champ d'action.
La réalisation de Pierre Granier-Deferre est inspirée mais datée (les zooms, notamment). Idem pour la musique de Philippe Sarde : je préfère son score "jazzy" dans Flic ou Voyou ; ici, sa partition est trop décalée. En revanche, les dialogues de Veber font mouche, apportant humour et finesse à ce sombre récit. Les acteurs sont tous excellents, de Claude Brosset à Julien Guiomar en passant par Claude Rich, Victor Lanoux, Michel Peyrelon et Pierre Tornade. Une preuve supplémentaire que le cinéma français est un cinéma de seconds rôles.
Lino et Dewaere
Mais évidemment, l'intérêt majeur du film, ce sont ses deux têtes d'affiche : Lino Ventura et Patrick Dewaere. Comme l'explique très bien la fille de Ventura dans le seul mais passionnant bonus (hormis la bande-annonce de l'époque), c'était gonflé d'associer la méga star de l'époque, Lino Ventura, avec la vedette montante, Patrick Dewaere, tout juste auréolé du succès des Valseuses.
D'autant que le style de jeu du Lino, classique, est à l'opposé de celui de Dewaere, plus naturaliste, façon Actor's Studio. Et c'est criant dans le film mais l'association fonctionne à merveille. Quel bonheur de les voir ensemble, à l'écran ! Et pendant le tournage, après des petites tensions (Dewaere avait tendance à ne pas respecter les horaires, ce qui irritait le Lino, très pointilleux), les deux hommes étaient copains comme cochons, souligne la fille de Ventura.
Bref, si vous ne connaissez pas ce bon polar made in France, procurez-vous le DVD. Et si vous l'avez déjà vu, il y a longtemps, en zappant d'une chaîne à l'autre, redécouvrez-le avec un oeil neuf.
Anderton

19 avril 2009

Paul Rudd et Jason Segel : fous rires et ami imaginaire

Artistes : Je ne sais pas si la comédie I Love You Man est vraiment marrante (encore que j'ai un a priori favorable) mais Paul Rudd et Jason Segel s'amusent beaucoup ensemble. Notamment pendant les junkets, ces journées où les artistes enchaînent les interviews pour promouvoir leur film. Une pratique frustrante pour les journalistes (les interviews durent entre 4 et 7 mn !) et crevante pour les "talents" qui répètent les mêmes réponses aux mêmes questions (forcément, en 5 mn, les journalistes n'ont pas non plus le temps d'être hyper inventifs d'autant qu'il leur faut en géneral poser les questions bateaux d'usage).
Mon ami Gideon
Mais là, Paul Rudd et Jason Segel s'entendent tellement bien qu'ils sont naturels et déconnent à donf. Après avoir
déliré sur des gros pets lors d'un junket américain, voici qu'ils partent dans un nouveau délire lors du junket à Londres, face au journaliste de Rotten Tomatoes. Pour apprécier l'échange, une bonne connaissance de l'anglais est obligatoire.
Disons juste que Jason Segel part dans un fou rire après avoir expliqué qu'il avait déjà vécu une "bromance" (une romance fraternelle, entre deux mecs - le thème de I Love You Man) avec un ami... imaginaire baptisé Gideon. Un fou rire qui en appellera d'autres et que Segel met sur le compte de la faim. Mais ça ne se raconte pas, ça s'apprécie ici sur Rotten Tomatoes. Enjoy !
Anderton

Best of blogs cinéma : Manchester, Bruxelles, Paris

Sur le web : Notre alliance de blogueurs cinéphiles ne chôme pas. Jamais. D'ailleurs, elle ne connaît pas la crise. La preuve :

Cinefeed: Looking for Eric de Ken Loach - Premier extrait

Filmgeek au BIFFF : Brussels International Fantastic Film Festival 2009

Cineblogywood : Star Trek, les coulisses du junket parisien

Anderton

18 avril 2009

Transformers 2 : premiers extraits spectaculaires et sexy

Buzz : Un petit montage de quelques extraits de Transformers 2 (découvrez ici notre méga-dossier sur la franchise) a été présenté au ShoWest à Las Vegas.
The Revenge of The Fallen sera énorme, comme Michael Bay l'avait promis. Cela fait plaisir de retrouver Shia LaBeouf, Megan Fox (qui nous fait l'honneur d'un strip tease) au milieu d'immenses robots et de spectaculaires explosions.
Vidéo pécho sur El Magnifico Uruloki
Anderton

Wushu : la Kung Fu Academy selon Jackie Chan

En DVD : Si, comme moi, tu as été élevé aux VHS de Bruce Lee et de Jackie Chan, ton visage se fend d'un grand sourire quand tu as la possibilité de mater un film de kung fu.
C'est donc avec plaisir que j'ai inséré dans mon lecteur DVD Wushu, édité par FIP. D'autant que ce film chinois est produit par Jackie Chan et est interprété par Sammo Hung (vu dans Dragon Squad, Le flic de Shangai… et Walker Texas Ranger !).
Lequel, sous ses airs de papy un peu enveloppé, peut facilement faire rencontrer ton nombril et ta colonne vertébrale avant que tu aies eu le temps de voir son pied droit décoller du sol.
Wushu au choix
D'abord, c'est quoi le wushu ? C'est un art martial qui se décline soit en combat, soit en "chorégraphie" guerrière (l'équivalent du kata au karaté).
En clair, pour nos amis bourrins, soit deux opposants s'affrontent à base de coups de pieds, coups de poings, coups de genoux et autres joyeusetés ; soit les adeptes, seuls ou en groupes, se livrent à de faux combats, où les coups ne sont pas vraiment portés, et dans lesquels ils peuvent se servir éventuellement d'une lance ou d'un sabre. Bref, le wushu, c'est beau à voir car spectaculaire.


Le film rend hommage à cet art martial en nous présentant le destin de cinq jeunes élèves d'une école d'arts martiaux. Des enfants qui s'imaginent remplir des missions périlleuses et qui, une fois devenus jeunes adultes, vont s'improviser justiciers alors que des kidnappeurs d'enfants sévissent dans la région.
Qu'il s'agisse de l'histoire ou de la personnalité des personnages, l'ensemble est marqué par une certaine naïveté, contrairement à ce que laisse supposer la jaquette très sombre. Il y a un côté Star Ac' du kung-fu dans ce Wushu : des ados qui s'entraînent dur, se dragouillent, se plantent mais relèvent la tête, etc. Et puis, il y a aussi cette histoire d'enlèvements et de méchants vraiment méchants.
Résultat : on assiste à la fois à des démonstrations dans le cadre de compétitions de Wushu mais aussi à des combats "urbains" où les coups sont portés avec violence. Et dans un cas comme dans l'autre, c'est filmé avec nervosité et inventivité. Le réalisateur, Anthony Szeto, est un adepte des arts martiaux - ce qui explique certainement pourquoi il sait aussi bien capturer l'énergie et la beauté du wushu. Les principaux acteurs sont d'ailleurs des champions de la discipline. A noter la participation du Français Thomas Nguyen.
En résumé, Wushu est une bonne série B de kung fu, qui convainc surtout par la qualité des scènes de combat. Le trailer est à voir ci-dessous et dans notre playlist Wat. Enjoy !
Anderton

Quand Eminem pastiche Star Trek et Transformers

Buzz : Eminem revient. Et dans sa dernière vidéo, We Made You, "Slim Shady" se moque de quelques célébrités (Britney Spears, Amy Winehouse, Jessica Simpson, Kim Kardashian, Sarah Palin...) et pastiche quelques films, tels Star Trek, Transformers et le Jailhouse Rock avec Elvis Presley. Malin.
L'amateur de hip-hop reconnaîtra Dr Dré. Le clip en question se découvre ci-dessous et dans notre playlist Wat. Enjoy !
Anderton

Tintin : première photo du tournage

Buzz : Steven Spielberg expliquant une scène à Andy Serkis (Capitaine Haddock) et Jamie Bell (Tintin) sous l'oeil attentif de Peter Jackson. C'est une exclu de l'excellent magazine Empire.
Spielberg leur a refilé ce cliché du tournage de Tintin (découvrez notre dossier) certainement car il sera le rédacteur en chef du numéro spécial "20e anniversaire" de la revue, qui paraîtra en mai (mais sera daté de juin) 2009. Un numéro qui s'annonce collector !
Anderton

17 avril 2009

Cliffhanger et Casino Royale en intégralité sur YouTube

Sur le web : A la suite d'accords signés avec Sony, MGM, Lions Gate, Discovery Communications et National Geographic, YouTube diffuse désormais des films en intégralité.
Parmi lesquels, Cliffhanger avec Sylvester Stallone, Casino Royale (l'original) avec Peter Sellers, Carrie de Brian DePalma, Starman de John Carpenter, Aguirre de Werner Herzog... Plus des films Bollywood (Dhaai Akshar Prem Ke) ainsi qu'un tas de daubes et de vieilles séries TV. Pour l'instant, ce service n'est accessible qu'aux Etats-Unis mais il devrait être étendu prochainement à d'autres régions du monde.
Et la plateforme vidéo signale qu'elle réfléchit à de nouvelles formes de publicité. Comme réintégrer des spots pub dans les épisodes des séries qu'elle diffusera. YouTube ira-t-il jusqu'à insérer des coupures pubs au sein des films ? En attendant, vous pouvez toujours regarder la vitrine (mais pas consommer) de YouTube Movies.
source : BBC News
Anderton

Translate this blog