lundi 29 octobre 2012

Kill the Gringo : Mel Gibson back in action !


En DVD et Blu-ray : Les années 1980 sont à la mode. Les jeunots leur rendent hommage, à l'instar de J.J. Abrams avec son Super 8. Ceux qui en ont fait les beaux jours les font revivre, comme Stallone et consorts avec Expandables. Sortant du purgatoire dans lequel ses excès l'avaient jeté, Mel Gibson participe à l'entreprise, en revenant dans un film d'action badass : Kill the Gringo.


Le gringo, c'est Mel. Un cambrioleur qui "traverse" la frontière mexicaine pour échapper aux flics ricains. Et le voilà en taule au Mexique. Enfin, la taule... l'enfer, oui ! La prison est une ville dans la ville, dirigée par un mafieux. Pour y survivre, il faut être débrouillard et vicieux. Deux qualités qui ne font pas défaut au gringo.

Mel fait mal

Je n'en raconterai pas davantage. Kill the Gringo (Get the Gringo en V.O.) démarre sur une course-poursuite en voiture et les événements s'enchaînent sans temps mort. Au programme : de l'action, de la violence, de l'humour. Le politiquement correct n'a pas droit de citer. Et c'est tant mieux. C'est même kiffant de regarder des scènes crues et donc crédibles, totalement raccord avec le sujet. Le film joue avec les clichés sur le Mexique pour mieux s'en jouer : flics corrompus, gangsters sans foi ni loi, pays bordélique... Tout y passe et ça passe !

Quant à la mise en scène, elle est aussi alerte que le sujet. Ex-assistant réalisateur (notamment sur Apocalypto), Adrian Grunberg prouve qu'il a l'étoffe pour s'imposer à Hollywood. Evidemment, le principal attrait du film, c'est Mel. Oubliés les frasques et dérapages. Mel is back et il assure dans le rôle d'un vieux briscard, un peu rouillé mais toujours aussi badass. Il rappelle qu'il reste un grand acteur, aussi à l'aise dans le film d'action que dans la comédie. Et on découvre qu'il sait bien imiter Clint Eastwood. Bref, get the Blu-ray, cabron !

Anderton

Enregistrer un commentaire