Dossier

lundi 13 janvier 2014

Golden Globes 2014 : Cuaron jure et raconte la vraie fin de Gravity


Artistes : Récompensé de la statuette du meilleur réalisateur pour Gravity aux Golden Globes 2014, Alfonso Cuaron a laissé éclater une joie toute mexicaine. "Gracias cabrón", a-t-il déclaré à Ben Affleck qui lui remettait son prix. Soit : "merci connard !" mais, dans le contexte, on peut penser qu'il ne s'agissait pas d'une véritable insulte. Il faut plutôt l'entendre comme un "merci, mon con" affectueux. Et le réal mexicain en a rajouté une couche en lâchant une expression typique de son pays : "Ay güey!", qui signifie à peu près : "Et bé, mon connaud" (les Toulousains apprécieront). La preuve avec ce Vine de This is Fusion.

Au-delà de ses jurons, Cuaron a fait rire la salle en racontant que pendant le tournage, il avait déclaré à Sandra Bullock qu'il lui filerait un appareil auditif (earpiece) alors qu'elle avait compris l'herpès... Et ce n'est pas fini. Cuaron était en verve. Plus tard, à un journaliste qui lui a demandé ce qui se passait vraiment à la fin de Gravity, il a répondu :

"Je pensais que la meilleure fin serait que Sandra [Bullock] soit sur le sol, qu'elle se lève, fasse deux pas et que quelque chose tombe du ciel et l'écrase : George Clooney." On attend donc de voir le director's cut...

source : L.A. Times

Anderton


Enregistrer un commentaire