Belmondo : films, anecdotes...

jeudi 8 février 2018

Brigsby Bear : laissez-vous cueillir

En VoD : S'il y a bien un plaisir de cinéphile qui tend à disparaître avec l'essor des réseaux sociaux, c'est la découverte d'un film dont on ne connaissait rien, ou bien peu, et qui nous ravit sans qu'on s'y soit attendu. C'est ce qui m'est arrivé avec Brigsby Bear de Dave McCary.



Présenté au Festival de Sundance et au Festival de Cannes (Semaine de la critique), Brigsby Bear semblait annoncer la couleur avec son affiche quasi caricaturale de film indie tendance hipster. Je n'ai pas voulu en savoir plus. La photo d'un type dans un costume d'ours m'a intrigué, la présence de Mark Hamill, Greg Kinnear et Claire Danes m'a alléché. Alors j'ai appuyé sur lecture. Et j'ai été cueilli.
 
Je ne m'attendais pas à un tel sujet. Le film commence dans ce qui semble être un bunker où vivent un jeune adulte et ses parents. Le père sort parfois dans le désert, équipé d'un masque à oxygène. Une ambiance un peu étrange à la 10 Cloverfield Lane, en moins lourde. Et puis... je n'en dirai pas plus car ce serait vraiment dommage. Je vous mets la bande-annonce mais franchement, si vous pouvez, ne la regardez pas et laissez-vous convaincre.
 

 
Le sujet est original. Fort même. Dave McCary aurait pu le traiter comme un drame absolu. Il choisit au contraire de l'aborder sous le ton de la comédie. Mais une comédie pleine de sensibilité, dans laquelle les émotions sont exprimées avec délicatesse. Cela tient autant au réal qu'aux acteurs. La troupe joue à l'unisson, dans la retenue. Et surtout avec beaucoup de sincérité. Kyle Mooney, qui incarne le personnage principal, un jeune homme qui porte un lourd fardeau, apporte un naturel déconcertant, désamorçant la forte charge émotionnelle pour distiller d'autres sentiments plus subtils mais touchants. Il nous fait fondre ! Les "adultes" qui l'entourent - Greg Kinnear, Claire Danes, Matt Walsh, Mark Hamill - jouent sur le même registre. Ils apportent de la profondeur à leurs personnages de second plan, nous font comprendre leurs aspirations, leurs frustrations aussi. Enfin, mention spéciale à Jorge Lendeborg Jr (vu dans Spider-Man Homecoming), qui illumine l'écran à chaque apparition : belle gueule, sourire radieux, ce type dégage une bonté naturelle complètement en phase avec son personnage.
 
Cerise sur le gâteau : le petit rôle tenu par Andy Samberg, qui la joue effacée, dans le ton. Il est d'ailleurs un des coproducteurs du film, avec ses compères Akiva Schaffer et Jorma Taccone de The Lonely Island. Tout comme Phil Lord et Chris Miller, les réalisateurs de La Grande aventure Lego. Du beau monde pour un beau film, qui, au-delà de son histoire émouvante, rend un hommage plein de tendresse aux geeks et aux amoureux du cinéma.
 
Distribué par Sony Pictures, Brigsby Bear est disponible en VOD et téléchargement définitif sur iTunes, GooglePlay et Canal VOD.
 
Anderton
 

Aucun commentaire: