DOSSIER

19 juin 2008

Sans Sarah Rien ne va : un trailer plaqué or

En salles : Le plus dur dans une relation amoureuse, c'est d'y mettre fin. Chérie, si tu lis ce post, ne va pas t'imaginer des choses, j'évoque juste le pitch de Sans Sarah Rien ne va (Forgetting Sarah Marshall).
Heureusement, le site du film (dans la rubrique Jeux) aide l'internaute qui veut larguer sa moitié à écrire une lettre de rupture. La photo ci-dessus présente une des conclusions possibles du texte. Certes, c'est bourré de fautes mais on n'est pas à ça près quand on déclare à son ex : "T'es qu'une merde, va mourir !". Moins méchant et tout aussi inutile, le site propose également de transformer ton prénom en prénom hawaïen (le film se déroule en partie dans l'archipel américain). Anderton, ça donne : A'apaleka.
Hawai oh why ?
Bon, Sans Sarah Rien ne va est la première réalisation de Nicholas Stoller, scénariste de Braqueurs Amateurs (Fun with Dick and Jane avec Jim Carrey). C'est surtout une production de Judd Apatow, le nouveau king de la comédie US (40 Ans et Toujours Puceau, En Cloque Mode d'Emploi aka Knocked Up...).
La Sarah en question, c'est Kristen Bell (Veronica Mars). Elle quitte son homme (Jason Segel) pour convoler avec un chanteur au regard ténébreux (Russell Brand). Le plaqué part tenter d'oublier son chagrin à Hawaï... où il retrouve les deux tourtereaux. D'où : gags. Complètent la distribution, Mila Kunis (That's The 70's Show), Jonah Hill (Strange Wilderness, Super Grave et pleins d'autres Apatoweries) et Paul Rudd (Friends, Une Nuit au Musée, Anchorman et plein d'autres Apatoweries). La bande-annonce se regarde ci-dessous et dans notre playlist Wat. Enjoy !
Anderton


1 commentaire:

Ralph McReiss a dit…

Il y a une faute dans ta lettre.

Translate this blog