Dossier Super Bowl

samedi 18 avril 2009

Wushu : la Kung Fu Academy selon Jackie Chan

En DVD : Si, comme moi, tu as été élevé aux VHS de Bruce Lee et de Jackie Chan, ton visage se fend d'un grand sourire quand tu as la possibilité de mater un film de kung fu.
C'est donc avec plaisir que j'ai inséré dans mon lecteur DVD Wushu, édité par FIP. D'autant que ce film chinois est produit par Jackie Chan et est interprété par Sammo Hung (vu dans Dragon Squad, Le flic de Shangai… et Walker Texas Ranger !).
Lequel, sous ses airs de papy un peu enveloppé, peut facilement faire rencontrer ton nombril et ta colonne vertébrale avant que tu aies eu le temps de voir son pied droit décoller du sol.
Wushu au choix
D'abord, c'est quoi le wushu ? C'est un art martial qui se décline soit en combat, soit en "chorégraphie" guerrière (l'équivalent du kata au karaté).
En clair, pour nos amis bourrins, soit deux opposants s'affrontent à base de coups de pieds, coups de poings, coups de genoux et autres joyeusetés ; soit les adeptes, seuls ou en groupes, se livrent à de faux combats, où les coups ne sont pas vraiment portés, et dans lesquels ils peuvent se servir éventuellement d'une lance ou d'un sabre. Bref, le wushu, c'est beau à voir car spectaculaire.


Le film rend hommage à cet art martial en nous présentant le destin de cinq jeunes élèves d'une école d'arts martiaux. Des enfants qui s'imaginent remplir des missions périlleuses et qui, une fois devenus jeunes adultes, vont s'improviser justiciers alors que des kidnappeurs d'enfants sévissent dans la région.
Qu'il s'agisse de l'histoire ou de la personnalité des personnages, l'ensemble est marqué par une certaine naïveté, contrairement à ce que laisse supposer la jaquette très sombre. Il y a un côté Star Ac' du kung-fu dans ce Wushu : des ados qui s'entraînent dur, se dragouillent, se plantent mais relèvent la tête, etc. Et puis, il y a aussi cette histoire d'enlèvements et de méchants vraiment méchants.
Résultat : on assiste à la fois à des démonstrations dans le cadre de compétitions de Wushu mais aussi à des combats "urbains" où les coups sont portés avec violence. Et dans un cas comme dans l'autre, c'est filmé avec nervosité et inventivité. Le réalisateur, Anthony Szeto, est un adepte des arts martiaux - ce qui explique certainement pourquoi il sait aussi bien capturer l'énergie et la beauté du wushu. Les principaux acteurs sont d'ailleurs des champions de la discipline. A noter la participation du Français Thomas Nguyen.
En résumé, Wushu est une bonne série B de kung fu, qui convainc surtout par la qualité des scènes de combat. Le trailer est à voir ci-dessous et dans notre playlist Wat. Enjoy !
Anderton

Aucun commentaire: