CANNES 2024

jeudi 11 novembre 2010

The Pacific : full metal coffret

En DVD et Blu-ray : Après avoir raconté l'épopée des GI's sur le front européen pendant la deuxième guerre mondiale, Steven Spielberg et Tom Hanks ont voulu rendre hommage aux Marines qui ont combattu sur le front asiatique. La mini-série The Pacific est née.

Le projet semble évident mais il était casse-gueule. Comment faire exister cette nouvelle série après le succès des excellents Il Faut Sauver le Soldat Ryan et Band of Brothers ? Comment s'affranchir de l'influence de l'immense The Thin Red Line et des deux films de Clint Eastwood, Mémoires de nos Pères et Lettres d'Iwo Jima ?


Enfer vert

The Pacific s'inscrit dans la même démarche que celle de Band of Brothers. En dix épisodes, on suit le parcours de plusieurs jeunes recrues parties (plus ou moins) la fleur au fusil et rapidement confrontées à l'horreur de la guerre. Les combats sont d'ailleurs hyper-réalistes et spectaculaires. La différence avec la première mini-série, c'est que dans The Pacific, on découvre aussi à quel point l'environnement a été un enfer pour les soldats. La jungle les a rendu fous, leur a filé malaria, incontinence urinaire... L'héroïsme des boys n'est pas seulement exalté lors des faits d'armes mais aussi par leur capacité à endurer la soif, l'isolement, les maladies...

Interprétés par des jeunes acteurs convaincants, les personnages sont d'ailleurs bien brossés. A noter que George Pelecanos, auteur de bons polars et co-scénariste sur The Wire, a participé au scénar de certains épisodes. L'histoire est prenante donc, bien équilibrée entre psychologie et action. Le tout sur fond de reconstitution très soignée. Sans manichéisme, ni tentation du politiquement correct. Bref, une nouvelle réussite made in HBO.

Edité par Warner Home Video, le coffret DVD - en métal - contient six disques dont un de bonus. Histoire de tout savoir sur la production de la série et le déroulement du conflit dans cette partie du monde. Chaque épisode peut d'ailleurs être vu avec une petit intro documentaire mêlant images d'époque et témoignages de vétérans, et présentée par Tom Hanks. Belle qualité des images, même si les combats nocturnes sont parfois trop sombres. Pas de quoi remettre en question la grande qualité de cette série.

Anderton

Aucun commentaire: