Dossier Super Bowl

mercredi 11 mai 2011

Cannes 2011 : le Festival est lancé !



Buzz : Cannes a été officiellement déclarée capitale mondiale du cinéma pendant 11 jours. Jusqu’au 22 mai, ce sera glamour, paillettes et diamants sur la croisette. Pour l’occasion, les Cinémas Pathé Gaumont ont diffusé en direct cette cérémonie d’ouverture suivie de la projection du dernier Woody Allen Midnight In Paris. Depuis la Normandie, c’était une belle opportunité de voir ça en live et sur grand écran !

Mais du 13 au 17 mai 2011, une partie de l’équipe de Cineblogywood sera en direct du Festival de Cannes pour vous faire part quotidiennement de l’actualité du festival et ses coulisses.
Humour et stoïcisme


La maîtresse de cérémonie et comédienne, Mélanie Laurent, a présenté dignement cette soirée d’ouverture. Seule devant un parterre d’acteurs, réalisateurs, producteurs, scénaristes mixant à la fois tous les César et Oscar de la planète, elle a tenté de jouer la carte de l’humour mais Woody Allen est resté stoïque à son discours.


Sous les applaudissements, les 8 membres du jury ont fait leur apparition sur scène : la productrice chinoise Nansun Shi, le réalisateur français Olivier Assayas, l'auteur norvégienne Linn Ullmann, le réalisateur hongkongais Johnnie To, l’actrice et productrice argentine Martina Gusman, le comédien et réalisateur britannique Jude Law, le réalisateur tchadien Mahamat Saleh Haroun, et la comédienne américaine Uma Thurman. Puis le président du jury, Mr Robert de Niro les a rejoint salué par une standing ovation. Admiration chez ces dames, respect chez ces messieurs. A suivi une rétrospective de sa carrière en images, histoire de nous rappeler que Bob, ce n’est pas n’importe qui et de vous en boucher un coin au cas où vous l’auriez oublié.


Le comédien a remercié la salle en français et le chanteur Jamie Columm a entonné au piano un petit air remixé de New-York New-York (sa ville natale). Mélanie Laurent a tenté d’entraîner Uma Thurman et les autres jurés sur la piste de danse mais la sauce n’a pas vraiment prise. Le président est resté imperturbable. Cannes, c’est aussi du sérieux et les jurés ne sont pas seulement là pour rigoler.


"Habemus Papalm"


Le jury aura en effet la lourde responsabilité d’élire la palme d’or parmi 20 films en compétition. La sélection a été présentée toujours en images et les films sont de nature très hétéroclite. Drôles, politiques, émouvants, musicaux, dramatiques, il y en aura pour tous les goûts et toutes les envies.


Une palme d’honneur a été décernée à Bernardo Bertolucci. Souffrant de douleurs dorsales, il est arrivé en fauteuil roulant, costume noir, noeud papillon et … baskets rouges. Le président du festival Gilles Jacob, lui a rendu hommage dans un long discours ponctué d’un œil sceptique du réalisateur. Saluant l’ensemble de son œuvre illustrée par un extrait de Novecento, la salle a également félicité Bertolucci par une standing ovation.  Remerciant d’un trait humoristique par un « habemus papalm » (faisant ainsi référence au film Habemus Papam de Nanni Moretti, présenté en compétition officielle cette année), il a dédié sa palme à Woody Allen, qui semblait toujours bouder, et à "tous les Italiens qui ont encore la force de lutter, de s’indigner et de critiquer". Bernardo Bertolucci a déclaré le 64ème festival de Cannes ouvert.


La cérémonie s’est terminée par une photo officielle sur scène suivie de la projection du film hors compétition de Woody Allen. Anxieux, sans doute, que les choses sérieuses commencent enfin vraiment !


Mrs Peel






Aucun commentaire: