DOSSIER

08 mai 2007

La Faille : le code vénal !

En salles : "J’ai tué ma femme, prouvez-le !" Six mots pour un pitch et hop, en voiture Gregory, c’est parti pour 1h51.
Fallait oser lancer le film sur un homme (Anthony Hopkins) qui tue sa femme de sang-froid au bout de 5 minutes, et qui va ensuite démonter tous les mécanismes d’un système US où tout est permis pour sa défense pour peu que l’on ait un peu potassé le code pénal. Ils sont forts, ces Américains.
Là-dessus, le jeune avocat (Ryan Gosling) qui a tout gagné, en partance pour une entreprise privée où il va s’en mettre plein les fouilles, vient juste pour lire le procès-verbal et se retrouve dans une histoire bien plus compliqué que son pitch à 6 mots.
Columbo 2008
Anthony Hopkins et Ryan Gosling, l’eau contre le feu, le vieux sage contre le jeune fougueux, le viagra contre le naturel. Sur un canevas déjà vu, Gregory Hoblit (le frère de Bilbo ? arf arf arf…), grâce à une mise en scène énergique, pleine de bonnes trouvailles et qui casse les codes du genre, nous empêche de voir un épisode luxueux de Columbo, mais nous propose bien un thriller malin et terriblement efficace. Bref, La Faille est un film divertissant, intelligent et remarquablement interprété avec en plus quelques notes d’humour bien senties.
C‘est déjà pas si mal par les temps qui courent.
On pourra aussi se régaler de la superbe maison qui sert de décor principal faite à 80 % de verre : la propriété Sherman est une merveille architecturale située à Encino, dans la vallée de San Fernando (Californie)… A vos recherches sur le net : prêts ? Surfez !!!
Mon conseil : Allez-y et faites vous votre avis !

Marcel Martial (comme la cour)
La Faille de Gregory Hoblit, avec Anthony Hopkins, Ryan Gosling, David Strathairn. Sortie : le 9 mai.

1 commentaire:

Aska a dit…

eh bien j'y suis allé et je me suis fait mon opinion : je n'ai pas aimé :)

Translate this blog