DOSSIER

09 mai 2007

Spider-Man 3, le premier mégablockbuster

En salles : C'est le carton absolu, le record des records. Les médias américains ne savent même plus comment qualifier Spider-Man 3 tant le terme de blockbuster semble galvaudé. La preuve en 10 records :
1er record : le film a bénéficié de la plus grosse sortie de toute l'histoire du cinéma. Pour son week-end de démarrage aux States, il a été projeté dans plus de 10.000 salles au sein de 4252 cinémas.
Selon Variety, Pirates des Caraïbes 3 et Shrek 3 approcheront les 4000 cinémas mais pas davantage. De toute façon, vu la floppée de blockbusters prévus cet été, les sorties "monstres" ne seront pas généralisables ; il n'y aura pas assez de salles dispo !
2e record : S-M3 a réalisé le meilleur démarrage de tous les temps, récoltant 148 millions de dollars aux Etats-Unis, devant Pirates des Caraïbes 2 (135,6 millions de $) et Spider-Man (114,8 millions de $).
3e record : film le plus rentable en une journée (59,3 M$ le vendredi 4 mai).
4e, 5e et 6e records : meilleurs vendredi, samedi et dimanche de tous les temps (59,3, 51 et 37,7 M$), selon Allociné.
7e record : film le plus rapide à atteindre la barre des 100 millions de dollars (en deux jours). 8e record : meilleur lancement IMAX avec 4,8 M$, contre 3,6 M$ pour 300.
9e record : 227 M$ amassés dans 107 pays sur le week-end, soit un total mondial estimé à 375 M$, contre 303,9 M$ pour Star Wars 3. Si on ajoute le coût faramineux du film, estimé à 500 millions de dollars, on arrive au 10e record. Comme quoi, ce n'est pas le coût d'un film qui compte mais bien ce qu'il rapporte.
En France, Spidey a aussi laissé son empreinte, avec le meilleur démarrage de tous les temps et 3,582 millions d'entrées sur 850 salles. C'est pas de la toile qu'il tisse, c'est de l'or ! Tout ça mérite bien l'hommage très classieux du Mad Magazine du mois de juin. Et allez, on se mate un p'tit coup du célèbre générique du dessin animé des années soixante. "Spider-Man, Spider-Man/Friendly Neighborhood Spider-Man"... Beaucoup mieux que la version hardos d'Aerosmith.
Anderton, avec Johnson & Johnson les bons tuyaux

1 commentaire:

Aska a dit…

Le 11è record sera peut-être la chute de fréquentation vertigineuse en deuxième semaine :

http://www.boxofficeguru.com/051207.htm

Translate this blog