21 mai 2007

La voix de Dark Vador s'est éteinte

Artistes : Georges Aminel est mort à l'âge de 84 ans(*). Sa grosse voix, grave et profonde, était reconnaissable entre toutes. C'était celle de Grosminet, d'Orson Welles et de Yul Brynner, entre beaucoup d'autres.
Et bien sûr, de Dark Vador dans L'Empire Contre-Attaque et Le Retour du Jedi. Puis, grâce à l'insistance des fans français, Georges Aminel, qui avait arrêté depuis longtemps de faire du doublage, avait accepté de dire les quelques lignes de Dark Vador dans La Revanche des Sith.
Métis chez Molière
Comme souvent chez les "doubleurs", Georges Aminel n'était qu'une voix pour le grand public mais c'était avant tout un comédien. Il a même été engagé par la Comédie-Française en 1967 : c'était alors la première fois que la Maison de Molière accueillait dans ses rangs une personne de couleur. Car Georges Aminel (né Jacques Maline) était métis, né de père martiniquais.
Il ne restera pas plus de cinq ans à la Comédie-Française, déçu des critiques à son égard et des rôles auxquels on le confinait. "Je suis trop blanc, trop noir, le cheveu trop crépu ou pas assez. Bref, des amis qui me veulent du bien me demandent pourquoi je ne joue pas Othello mais jamais pourquoi je n'interprète pas Macbeth. C'est bien simple, j'ai passé mon temps à me barbouiller et à prendre un accent", a-t-il déclaré au Figaro en 1979.
Minorités (in)visibles
L'histoire trop souvent répétée des "minorités visibles" que le théâtre et le cinéma français se contentent de garder invisibles. Et ça n'a pas beaucoup changé. Test : citez un acteur noir français. Faut chercher, hein ? Quant aux bons comédiens africains, ils doivent traverser l'Atlantique pour trouver des rôles à la mesure de leur talent. Djimon Hounsou (Gladiator, Amistad...) n'aurait jamais eu une telle carrière s'il était resté en France. La preuve, le seul film récent qu'il a tourné à Paris, c'était... Le Boulet. Pour un second rôle. Alors que son nom côtoie celui de Leonardo DiCaprio à l'affiche de Blood Diamond.
Presque pareil pour Isaac de Bankolé : malgré son César et quelques beaux rôles (Black Mic-Mac, S'En Fout La Mort), il avait tendance à rester abonné aux rôles de grand Black rieur. Parti aux States, il tourne avec Jarmusch (Ghost Dog), Lars Von Trier (Manderlay), Michael Mann (Miami Vice) ; castagne Daniel Craig/James Bond (Casino Royale). Bonne nouvelle : il apparaît au générique du Scaphandre et du Papillon, un film français en compét à Cannes.
Revenons à Georges Aminel : une cérémonie à sa mémoire aura lieu mercredi à 15h20 au crématorium du cimetière parisien du Père-Lachaise.
Anderton
(*) Et non 87 ans, comme je l'avais écrit par erreur. Merci à Christine, la fille de Georges Aminel, de nous avoir apporté cette précision et laissé ce gentil message (voir les commentaires ci-dessous).

4 commentaires:

Anonyme a dit…

Merci, Anderton, pour ce bel hommage qui me touche de près.
Juste une petite précision : mon père "n'avait que" 84 ans (bientôt 85...) et non 87...
Encore merci.
Christine

Anderton a dit…

C'est moi qui vous remercie pour votre gentil message, Christine. Je vous adresse toutes mes condoléances et je corrige de ce pas l'erreur sur l'âge de votre père. Notre hommage est modeste mais sincère.

Philippe Pelletier a dit…

Bonjour, je suis Philippe pelletier et je prépare pour mon site de cinéma: www.cineartistes.com des informations complémentaires pour complèter une filmographie détaillée de Mr Aminel. Il doubla notamment Marlon Brando et Yul Brynner dans plusieurs films mais je n'ai pas la liste des films. Auriez vous des informations ou bien est-ce que sa Fille Christine pourrait me contacter, via la rubrique contact de mon site. Mille merci, PHILIPPE

Anderton a dit…

Philippe, je n'ai malheureusement pas plus d'infos à te donner. Quant à Christine, elle a juste laissé un commentaire sur ce site mais je n'ai pas son mail. Si elle revient sur CinéBlogywood et qu'elle lit ton commentaire, peut-être entrera-t-elle en contact avec toi. En tout cas, bon courage avec ton site plein de bonnes infos.

Translate this blog