DOSSIER

27 mai 2007

Palme d'Or : Mingiu repart les Roumains pleines

Le réalisateur roumain Cristian Mingiu a reçu la Palme d'Or du 60e Festival de Cannes pour son film 4 mois, 3 semaines et 2 jours. L'histoire d'une femme qui souhaite avorter alors que le régime communiste de la Roumanie d'alors l'interdit. Le jury a ainsi récompensé une oeuvre qui figurait sur la liste des favoris de nombreux critiques.
-Prix du jury ex-aequo : Persépolis de Marjane Satrapi et Vincent Paronnaud et Lumière silencieuse de Carlos Reygadas
- Prix du scénario : Fatih Akin pour De l'autre côté
- Prix spécial du 60e anniversaire : Paranoid Park de Gus Van Sant. Une surprise car de nombreux critiques avaient été déçus ce film et, d'une manière générale, par ceux des habitués de Cannes (Tarantino, Kusturica, Wong Kar-Wai). Exception : les frères Coen dont No Country For Old Men était considéré comme une Palme d'Or potentielle.
- Prix de la mise en scène : Julian Schnabel pour Le Scaphandre et le Papillon
- Grand Prix : La Forêt de Mogari de Naomi Kawase
- Prix d'interprétation masculine : Konstantin Lavronenko (Le Banissement de Andreï Zvyagintsev)
- Prix d'interprétation féminine : Jeon Do-yeon (Secret Sunshine de Lee Chang-dong)


Anderton

2 commentaires:

Anonyme a dit…

c'est le meilleur titre du web sur le palmares. Bravo !

laura a dit…

Verra t-on ces films à Casablanca?

Translate this blog