09 novembre 2012

Le Festin de Babette dans votre salon


En DVD et Blu-ray : Sur la côte du Jutland vivent deux vieilles soeurs, Martine et Filippa, filles d'un pasteur autoritaire qui fut en son temps fondateur d'une secte locale. Un soir arrive au village une réfugiée française, envoyée par un ancien soupirant de Filippa. Elle s'appelle Babette et demande l'asile auprès des soeurs. Quatorze ans plus tard, la française est devenue leur fidèle servante. Un jour, elle gagne une somme importante à la loterie. Mais plutôt que de garder l'argent, Babette décide de chambouler les principes ascétiques de cette communauté en organisant un dîner fastueux, dans la grande tradition française...

Un petit bijou. Du genre singulier et peu comparable. Adapté du conte de Karen Blixen à qui on doit également La Ferme Africaine dont est issu Out Of Africa, Le Festin de Babette de Gabriel Axel est un film danois particulier et touchant. Le film est sorti en 1987 et pour la première fois, il est disponible chez Carlotta en DVD et dans une version Blu-ray collector.


Oeuvre gastro-littéraire

Le Festin de Babette
est un "film littéraire". Pour ma part, je l’ai vraiment apprécié comme un livre. Dans un paysage sauvage, juché sur la côte danoise, Babette, interprétée par Stéphane Audran,  atterrit dans ce petit village du Jutland. Ambiance grisâtre et triste. La pauvreté et la désolation sont présentes dans chaque élément qui compose le décor du film. Le village est en réalité une communauté dans laquelle on se contente du strict nécessaire. Les visages sont austères mais Babette avec son chignon roux apporte sa touche. Pendant 14 ans, elle aide les sœurs Martine et Filippa. Avec quelques mots gentils et un talent pour la cuisine, elle améliore un peu le quotidien de chacun. Et c’est dans cette optique, qu’après avoir gagné à la loterie, que la Française décide de cuisiner un dîner à la française pour la communauté. Une décision mal comprise par les villageois qui voient dans les ingrédients que Babette fait apporter de France, le Mal incarné. Par cette incompréhension, le film se détache du côté "film gastronomique" pour approfondir un message : la difficulté d’apporter un changement et de la nouveauté dans un quotidien très délimité. 

Et vient la scène tant attendu du dîner. La préparation, les mets, les gestes de Babette, tout est parfaitement mis en avant avec une touche de couleur en plus. La gastronomie s’implante dans le film et se conjugue avec la réaction des personnages.

"J’aimais bien être aux fourneaux"

Le plus de cette version DVD : Le regard de Babette. Un entretien de 24 minutes avec Stéphane Audran mené par Gaël Golhen, rédacteur en chef adjoint de Première. Un supplément en or qui donne encore une autre vision du film et de l’histoire du Festin de Babette. Stéphane Audran y explique les raisons qui lui ont fait accepter le rôle, sa collaboration avec Gabriel Axel ainsi que sa vision du personnage de Babette et de la mise en scène.

Des anecdotes, des impressions, Stéphane Audran livre les détails du tournage et les difficultés rencontrées pour monter le film et puis, l’Oscar du meilleur film étranger en 1988. Elle met aussi en avant toute la réflexion autour des vêtements et la coiffure de Babette. À noter, que les costumes que porte Stéphane Audran dans le film ont été créés par Karl Lagerfeld. Sans oublier, la place de la gastronomie dans le film : "J’aimais bien être aux fourneaux, confie-t-elle. Ça me plaisait beaucoup d’être dans la cuisine là-bas. La cuisine de Babette. J’étais très à l’aise". Un témoignage exclusif qui montre les dessous du Festin de Babette.
 
Lois Lane

Aucun commentaire:

Translate this blog