01 novembre 2012

Revivre l’histoire d’amour du Quai des Brumes


En salles / En DVD et Blu-ray :  Le Quai des Brumes est sorti mercredi au cinéma en version restaurée et intégrale et dans une version Blu-Ray DVD inédite. Nelly a 17 ans, elle est belle et n’a que l’embarras du choix pour trouver un prétendant. Elle se laisse pourtant séduire par Jean, un déserteur qui débarque au Havre. L’amour entre Jean et Nelly est poignant même si le couple est voué à la difficulté : la jeune Nelly vit dans la peur et se sent prise au piège par son tuteur Zabel incarné par Michel Simon.


Le mythe se poursuit. Le Quai des Brumes, c’est le couple Gabin-Morgan. Plus de 70 ans après sa sortie, le film de Marcel Carné reste un petit bijou qu’on ne lasse pas de revoir. "T’as de beaux yeux tu sais ? - Embrassez-moi". La réplique traverse les générations sans prendre une ride. La restauration du Quai des Brumes permet d’apprécier encore plus le duo sacré Jean Gabin - Michèle Morgan. La finesse des traits de l’actrice est sublimée. Quant à la belle gueule de Jean Gabin, impossible d’y rester insensible. Dans le film, les regards des deux acteurs sont tendres et passionnés et vous transpercerez presque l’âme. Sans oublier, les dialogues de Jacques Prévert qui renforcent la puissance des scènes. Le talent des acteurs est d’autant plus mis en avant par l’atmosphère noire et poétique du film. Le couple de Jean et Nelly évolue dans la ville du Havre embrumée donnant un côté mélancolique à l’histoire.

"Immoral"

Le Quai des Brumes aura connu son lot de péripéties. Le film est adapté du roman de Pierre Mac Orlan, découvert par Jean Gabin qui l’apporte à Jacques Prévert. Il devait être tourné à Berlin dans les studios de la UFA. Mais le tournage est alors arrêté quand les autorités allemandes découvrent que Marcel Carné est attaché au Front populaire. Tout n’était pas perdu pour autant, le tournage sera finalement fait au Havre et aux studios Pathé de Joinville, où le port de la ville est reconstitué. A l’époque, le scénario est sous le contrôle de l’armée et est coupé après le tournage par le producteur Grégor Rabinovitch. Il demande à Marcel Carné d’enlever tout ce qui est "sale". Le film sort enfin en 1938 mais le début de la guerre en 1939 provoque son interdiction. Il est jugé "immoral, déprimant et fâcheux pour la jeunesse". Mais le Comité d’Organisation de l’Industrie Cinématographique, créé en août 1940, aura permis au film de ressortir sur les écrans en janvier 1941.

Aujourd’hui, il est possible de redécouvrir ce chef-d’œuvre dans sa version la plus complète et surtout la version la plus fidèle au souhait de Marcel Carné. L’image a été restaurée. En clair, le négatif original qui été très abîmé a été nettoyé pour laisser apparaître un nouvel élément de préservation. Ce film classique du cinéma français à l’atmosphère si particulière est complètement sublimé dans sa nouvelle version. A se procurer d’urgence !

Lois Lane

Aucun commentaire:

Translate this blog