jeudi 4 juillet 2013

L'art de Drew Struzan : un affichiste culte à l'honneur


A lire : En fan avisé de cinéma, tu ne peux pas, cher lecteur/chère lectrice, ne pas connaître Drew Struzan. Et si, à tout hasard, ce nom n'évoque rien à tes yeux, son oeuvre t'est forcément connue. L'affiche de Retour vers le futur (et ses deux suites), c'est lui. Celles de Star Wars II et III, aussi. Idem pour Hook, les deux premiers Harry Potter et les deux derniers Indiana Jones. Normalement, les visuels défilent dans ta tête ; tu as maintenant un grand sourire et des étoiles qui brillent dans les yeux. Et bien, tu vas être aux anges : un superbe livre, intitulé L'Art de Drew Struzan et édité chez Akileos, présente le travail de celui qui est l'un des plus célèbres et talentueux affichistes contemporains.


L'artiste revient sur la création de ses illustrations pour le 7e art, que ce soit pour les sorties en salles ou les éditions vidéo. Il explique dans de courts textes fourmillant d'anecdotes comment il a été impliqué sur le projet puis comment il a abouti à l'affiche définitive. Sans taire ses galères, ni ses "ratages".
 
Le livre fait évidemment la part belle aux illustrations couleurs en grand format et aux crayonnés (très élaborés) ainsi qu'aux versions non retenues ou alternatives. C'est sublime et on a l'impression de pénétrer dans l'atelier de Struzan.

Mêlant hyper-réalisme et effets "magiques", le style de Struzan colle parfaitement au cinéma hollywoodien actuel, celui des grands films d'aventure et d'effets spéciaux. Et l'on se met à regretter de ne pas voir ses oeuvres plus souvent... à l'affiche. Dans une préface rageuse, le réalisateur Frank Darabont, grand fan de Struzan à qui il a confié les illustrations des éditions vidéo des Evadés et de La Ligne verte, fustige les "costards-cravates" des studios pour avoir sacrifié l'art au marketing. "Les affiches de cinéma sont devenues nulles" et se ressemblent toutes, écrit-il. Et en dévorant ce beau livre, on n'est pas loin de penser la même chose.

Nous avons profité de la publication de L'Art de Drew Struzan pour poser quelques questions à Richard Saint-Martin, l'un des deux fondateurs des éditions Akileos, une "maison" spécialisée dans la BD mais qui se lance dans l'édition d'ouvrages liés au cinéma.

Après quelques ouvrages publiés par le passé, Akileos lance une collection d'ouvrages consacrés aux coulisses et au concept art de films. Sur quelle base choisissez-vous les livres que vous allez publier : avez-vous mis en place un partenariat avec un éditeur américain ou allez-vous faire votre marché chez différents éditeurs ?

Tout comme l'ensemble des titres de notre catalogue, les ouvrages sont choisis avant tout en fonction de notre sensibilité, de coups de coeur... Pour le moment, nous travaillons avec l'éditeur Titan Books, à qui nous avons donc acheté les droits d'adaptation des ouvrages traitant des films Prometheus et Elysium, ainsi qu'un titre consacré à la Hammer et un autre à l'illustrateur Drew Struzan. Leur catalogue est plutôt intéressant et nous devrions continuer à travailler avec eux. D'ailleurs, nous avons déjà planifié de publier en 2014 un superbe ouvrage de chez eux consacré aux studios Winston. Ceci étant, Titan n'est pas le seul éditeur avec qui nous sommes en contact. Nous avons également signé un contrat avec Lucasfilm, pour de somptueux "Making of"", dont nous sortirons le premier, consacré à L'Empire Contre-attaque au mois d'octobre. Et à côté de ça, nous gardons bien sûr un oeil sur les publications et programmes des autres éditeurs.
 
Quel sera le rythme de parution des ouvrages ?
 
Il n'y a pas réellement de rythme défini, puisque les ouvrages seront très souvent liés à une actualité cinématographique. L'exception concerne les "Making of"de Star Wars et du Retour du Jedi, qui sont déjà programmés pour fin 2014 et fin 2015.
 
Quels titres allez-vous publier en 2013 et début 2014 ?
 
L'Art de Drew Struzan vient tout juste de sortir et sera suivi au mois d'août par Elysium - L'Univers du film, puis Le Making of de L'Empire Contre-attaque arrivera au mois d'octobre. Pour 2014, nous n'avons pour le moment programmé que deux titres : L'Art et l'histoire du studio Stan Winston et Le Making of de Star Wars, mais un ou deux autres titres peuvent encore se greffer. On verra ça en fin d'année...

Réfléchissez-vous à publier des ouvrages originaux et pas seulement traduits de l'anglais ?

On y pense, on y pense... mais sans doute uniquement des ouvrages consacrés à des productions d'animés. Nous n'avons pas vocation non plus à être des éditeurs "cinéma". Notre métier reste "éditeur de bandes dessinées" et les escapades que nous nous offrons du côté du cinéma ne sont pas trop éloignées de cet univers.

Anderton
Enregistrer un commentaire