jeudi 4 septembre 2014

Samsung met en Seine sa TV incurvée

 
Buzz : Depuis le début de la semaine, Samsung fait son festival sur les quais de Seine. Les Incurvées, que ça s'appelle (voir une petite vidéo ici). Le principe : des séances de télé en plein air. Mais pas n'importe quelle télé : le constructeur met en avant ses téléviseurs ultra haute définition à écran incurvé. Plusieurs blogueurs, dont ma pomme, étaient invités mardi à découvrir ces équipements nouvelle génération. Présentation et photos ci-dessous.

La télé incurvée, c'est une innovation de Samsung. L'idée est de plonger le téléspectateur au cœur du programme. Une immersion rendue possible par la forme de l'écran donc mais aussi par un logiciel propre à ces téléviseurs qui joue sur les contrastes et donne de la profondeur à l'image. "Technologiquement, il est très difficile d'incurver un écran tout en garantissant une uniformité dans le rétro-éclairage", m'explique Jérôme Neiss, chef de produit TV chez Samsung. De quoi donc renforcer le leadership de l'entreprise sud-coréenne sur le marché TV. Reste à convaincre le public de l'attrait de ces curved TV UHD.
 
Immersion HD
 
C'est l'objectif du festival. Via le site de Samsung, les amateurs se sont inscrits aux séances (lire notre article). Il fallait oublier le cadre magique des quais de Seine, face au jardin des Tuileries, pour se plonger, casque audio sur les oreilles, dans l'un des écrans mis à disposition. Et là, je dois dire que le rendu est bluffant. J'ai regardé un extrait de L'Odyssée de Pi puis de Star Trek Into Darkness : la qualité des images, la précision des détails est impressionnante. Et ce, quelle que soit la position par rapport à l'écran - plus besoin de se battre pour être au milieu du canapé !
 
Le début de Star Trek Into Darkness. Difficile de se rendre compte
de la qualité des images sur une photo mais ça claque !
 
Le traitement de la profondeur de champ donne aussi du relief aux films. On se rapproche d'un rendu 3D mais sans lunettes. Les deux extraits de films qu'on m'a présentés étaient au format UHD. La clé du succès sera d'ailleurs la possibilité de regarder des programmes dans ce format. Les premiers Blu-ray UHD sont attendus dans une douzaine de mois mais Jérôme Neiss m'a assuré que même un Blu-ray 2D bénéficiera de cet apport de "relief". A noter que l'écran est par ailleurs compatible avec les Blu-ray 3D.
 
Jérôme Neiss (à droite), chef de produit TV chez Samsung, présente le trailer de Transformers 4.
Michael Bay a participé à l'élaboration des écrans incurvés avec les équipes R&D de Samsung.
Il a aussi
 contribué à faire le buzz en foirant la présentation au CES 2014.

Les spectateurs privilégiés peuvent regarder le film de leur choix
sur TV UHD incurvée dans une petite cabine aménagée. Canapé confortable et petits fours en prime.
Ici, un couple regarde Gatsby Le Magnifique. Le Hobbit a eu aussi beaucoup de succès ailleurs.
 
Bon, rien à dire, je suis convaincu par la qualité du produit mais si on parlait prix ? Le premier modèle (Full HD, 48 pouces) est proposé à partir de 1000 euros. Pour le premier modèle UHD, ajoutez encore 1000 euros. Et pour le top de la gamme (UHD, 78 pouces), comptez 8000 euros. Sur le site, Samsung expose même un écran de 105 pouces, un truc de dingue mais pas dispo en magasin. "Nous le fabriquons à la demande", précise Jérôme Neiss. Et d'ajouter, avec un petit sourire en coin : "Pour une clientèle aisée". Et on comprend pourquoi : ce petit bijou coûte la bagatelle de 120.000 euros pièces. Je n'ai pas demandé si on pouvait payer en trois fois.
 
La télé incurvée sur un plateau !
Ici, le trailer de
Walking with Dinosaurs.
 
Sans vouloir révéler de chiffres, Jérôme Neiss m'a indiqué que le succès était au rendez-vous depuis le lancement de la gamme, en mars 2014. L'effet Mondial a boosté les ventes et les fêtes de fin d'année devraient en faire autant. Vous savez quoi demander au père Noël cette année. Mais il faudra avoir été très, très sage.
 
Anderton
Enregistrer un commentaire