jeudi 10 décembre 2015

Tarzan au cinéma - VIDEOS

Buzz : Warner a dévoilé le trailer de Tarzan, réalisé par David Yates, avec Alexander Skarsgard dans le rôle de l'homme-singe (et non Liane Neeson, contre toute attente) et Margot Robbie dans celui de Jane. Samuel L. Jackson et Christoph Waltz complètent le casting.

 
Découvrez la bande-annonce ci-dessous et replongez-vous dans la riche histoire de Tarzan au cinéma.
 


 

 
Warner renoue avec le grand spectacle d'aventure qui caractérise l'œuvre d'Edgar Rice Burrough. Déjà adapté huit fois sur grand écran après la première guerre mondiale, Tarzan devient un succès planétaire avec les films parlants mettant en scène Johnny Weissmuller. Entre 1932 et 1948, l'ancien champion de natation enfile son slip en peau de bête à douze reprises ! Son long cri modulé passe à la postérité. Les films un peu moins. Ils sont très marqués par une vision colonialiste, pour ne pas dire raciste des Africains. Dans le rôle de Jane, Maureen O'Sullivan, la future maman de Mia Farrow. Et au fil des opus, les scénaristes ne savent plus quoi inventer : Tarzan à New York, Tarzan mari, Tarzan papa, Tarzan au foyer, Tarzan en zonzon, Tarzan face à une pelletée de femmes (femme-léopard, chasseresse, sirène...)... Warner a d'ailleurs sorti un coffret DVD avec l'intégrale des films. Sur cette saga culte et kitsch, je vous recommande chaudement Moi, Cheeta, de James Lever : cette fausse autobiographie de la compagne velue de Tarzan raconte autant le triste sort des animaux à Hollywood que les turpitudes des stars de l'époque.
 

 
Passons sur les pelletées de films et séries TV suivants pour ne retenir que deux autres longs-métrages. D'abord, Greystoke La légende de Tarzan (1983). Davantage qu'un film d'aventure, l'œuvre de Hugh Hudson est un drame victorien, magnifiquement photographié mais un peu froid . Il révèle au monde Christophe Lambert, qui avant cela avait fait de la figuration ici et là. Les costumes des singes, sublimes, sont signés Rick Baker.
 

 
L'autre long-métrage est une production Disney : Tarzan (1999) n'est pas le seul dessin animé consacré à l'homme-singe mais il innove. Le héros ne se balade pas seulement de liane en liane, il glisse également sur les troncs mousseux  tel un surfeur/skateur californien (dont il a d'ailleurs le look). Avec non pas les Beach Boys en fond sonore mais Phil Collins, dont les titres cartonnent dans les charts. Co-réalisé par Kevin Lima (Il Était une fois... aka Enchanted), le film bénéficie d'une splendide animation 2D, qui s'appuie parfois sur des images de synthèse.
 

 
Un point commun entre tous ces héros simiesques : ils s'épilent tous. Comme quoi, on peut être un enfant sauvage et prendre soin de son corps.
 
Anderton 
 
 
  
Enregistrer un commentaire