Dossier Super Bowl

mardi 29 septembre 2009

Disney Trip 5 : John Lasseter n’est pas un Mickey !

Disney Trip John Lasseter Pixar CINEBLOGYWOOD

Artistes : Soyons bien clairs, si La Princesse et la Grenouille existe c’est parce que John Lasseter l’a voulu. Depuis qu’il est revenu chez Disney en 2006 comme Directeur, John n’a qu’une obsession pour Disney, relancer le dessin animé "classique" dans la grande tradition du studio de Mickey.

Ce type a une aura sur tous les animateurs du studio, proprement fascinante. Impossible de trouver un artiste qui ne vous dise pas "amazing", "wonderful" ou "génial" (y a des Français !) en parlant de l’homme aux chemises multicouleurs. Cet homme n’est donc pas qu’un dieu vivant pour tous ceux qui aiment les films d’animation, c’est aussi un boss charismatique, ultra-respecté, limite adulé par ses employés.
Aussi lorsqu’il décide de relancer le dessin animé "à la main", le paquebot Disney largue les amarres et tout le monde est sur le pont. Pour tous les artistes que j’ai rencontrés lors de mon Disney Trip à L.A., la relation papier-feuille est indispensable à leur équilibre. Ces gars-là sont des artistes dans le sens noble du terme et quand ils vous parlent, ils dessinent !
Qui a parlé ?!!!
Lorsque
John Lasseter est venu voir les journalistes dans la salle de projection des studios Disney, tout le monde était souriant. Les questions ont fusé de toute part sur le fait que la princesse était afro-américaine (une première chez Disney) et sur un éventuel rapport avec la famille Obama (un journaliste allemand en était même persuadé, mais sachant que la prod du film a débuté en 2006, on peut vraiment penser à un choix indépendant).
Bref, au bout des 45 minutes qui nous étaient accordées, j’ai enfin pu en placer une. J’ai pris le micro que personne n’avait jusqu’alors utilisé. Aussi, quand j’ai dit : "John, j’ai une dernière question pour vous", Lasseter s’est exclamé les bras au ciel : "Qui parle ?!!" Rires dans l’assemblée. Et là, je me suis lancé: "It’s me, John. Marcel from France". Tout de suite, ça pose un peu le débat et le niveau. "John, ai-je poursuivi, vous venez de recevoir une récompense pour l’ensemble de votre carrière à Venise, et vous portez des chemises hawaïennes. Cela veut-il dire que vous aller partir à la retraite ?". Réponse d’un John amusé : "J’ai 52 ans et je suis encore un enfant, je fais tout pour le rester. J’ai toujours porté des chemises hawaïennes, même à mon mariage, et ça aussi, ça va continuer".
Un peu plus tard, j’apprendrai que dans son bureau chez Pixar à San Francisco, John Lasseter a tellement de jouets et de produits dérivés qu’il ne sait plus ou poser son laptop ! Avant de partir, le bonhomme prendra le temps de jouer avec l'objectif de mon appareil photo (cf photo). Un grand gamin, vous dis-je !
Encore merci à Allociné et à Disney. On recommence quand vous voulez pour Toy story 3 !!
Marcel Martial (Lasseterisé !)

Aucun commentaire: