CANNES 2024

dimanche 13 mai 2007

George Lucas : Spider-Man 3 est "un film idiot"

Sur le web - En salles : Spider-Man 3 est loin de faire l'unanimité. De nombreux critiques et spectateurs ont exprimé leur déception. George Lucas est allé plus loin : S-M3 est un "film idiot", a-t-il déclaré à un journaliste de Fox News.
"Il n'y a juste pas grand-chose là dedans", a-t-il poursuivi, évoquant l'absence d'histoire. "Les gens pensaient que Star Wars, c'était idiot aussi", a-t-il ajouté dans un clin d'oeil. "Mais ça ne l'était pas". Difficile de savoir donc si George n'a pas aimé la 3e aventure de Spidey... ou s'il n'a pas digéré que Sam Raimi ne soit pas passé par ILM pour réaliser les effets spéciaux.
Indy rien
Sinon, Lucas a donné des nouvelles de ses projets en cours. Concernant Indiana Jones 4, il s'est borné à dire que Sean Connery n'avait pas encore accepté de rejoindre Harrison Ford, Cate Blanchett et Shia LaBoeuf. Pas un mot de plus. "Steven [Spielberg] pense que nous pouvons garder tout le projet secret. Je lui ai expliqué que de nos jours, c'est impossible. On ne peut pas vivre comme ça". Pour autant, Lucas a refusé d'en dire davantage.
Concernant Star Wars, une série de dessins animés pour la TV est en cours d'élaboration : Clone Wars mettra en scène des personnages déjà vus dans les films. Il semblerait que cette série soit différente de celle déjà diffusée sur Cartoon Networks.
Deux nouveaux Star Wars
Autre annonce : Lucas prévoit de tourner deux téléfilms d'une heure chacun basés sur l'univers de La Guerre des Etoiles. Parmi les protagonistes, aucun membre de la famille Skywalker, a-t-il précisé : "Il y aura d'autres personnes de ce milieu [en français dans le texte]". Le barbu participera aussi à un pastiche de sa double trilogie.
Sinon, Georgie s'apprête à célébrer le 30e anniversaire de son opéra spatial. Trente ans... Je me revois déjà, alors tout jeune et innocent, découvrir au cinéma les aventures de Luke Skywalker. Et aujourd'hui, mes enfants, qui ont le même âge que moi en 1977, s'enflamment tout autant devant les mêmes combats de sabre lasers et les découvertes de mondes étranges. Pas de cynisme ou de ricanements sur l'invention de films pour nerds. On est pas obligé de tout aimer dans Star Wars mais force est de reconnaître que cette oeuvre, et notamment le premier épisode (devenu l'épisode 4), a bouleversé l'industrie du cinéma.
Anderton

Aucun commentaire: