Dossier Super Bowl

dimanche 30 octobre 2022

Escape from Mogadishu : un thriller coréen haletant et poignant

Escape from Mogadishu Blu-ray CINEBLOGYWOOD

En Blu-ray et DVD : Le 17e Festival du film coréen à Paris bat son plein. Il vous reste encore deux jours et demi pour aller découvrir des films exaltants dans une formidable ambiance. Et pour ceux qui ne pourraient pas s'y rendre, je recommande un excellent thriller qui avait été programmé à l'édition 2021 : Escape from Mogadishu, disponible en vidéo chez Kinovista.


Au début des années 1990 en Somalie, les ambassades sud-coréenne et nord-coréenne rivalisent d'ingéniosité et multiplient les coups fourrés pour être dans les petits papiers du gouvernement du général Barre. C'est alors que les rebelles prennent d'assaut Mogadiscio, faisant de la capitale un coupe-gorge. Pour échapper aux violences, les frères ennemis n'ont pas le choix : ils doivent surmonter leur antagonisme idéologique et s'entraider.

Forcément, on se dit qu'un film coréen sur un tel sujet réserve son lot de scènes d'action spectaculaires. Et c'est bien sûr le cas. Ryoo Seung-wan nous avait emballé avec The Agent, un thriller d'espionnage dans la lignée de la saga Bourne. Cette fois-ci, le réalisateur s'engage dans le sillon creusé par La Chute du faucon noir (Black Hawk Down, 2001). Les événements relatés dans Escape from Mogadishu, inspirés de faits réels, se déroulent d'ailleurs deux ans avant le récit du film signé Ridley Scott. Outre le fait que les deux longs-métrages ont été tournés au Maroc, on retrouve quelques similarités dans le traitement esthétique et la mise en scène, qui nous plonge au coeur des combats. Et comme l'indique le titre, il est aussi question d'une fuite à travers une ville traversée par le chaos, où le danger surgit à chaque coin de rue. Ryoo Seung-wan met en scène une séquence dingue de course-poursuite en voitures : sa caméra s'affranchit de la gravité, virevolte entre les véhicules et traverse les pare-brise pour nous offrir des plans saisissants.

Cette prouesse technique reste au service d'une histoire et de personnages que le cinéaste s'attache à nous présenter dans toute leur complexité. Il n'y a d'ailleurs aucun manichéisme : les "Nordistes" ne sont pas d'affreux méchants tandis que les "Sudistes" sont loin d'être au-dessus de tout reproche. Le film montre comment les retrouvailles sont difficiles et la cohabitation tendue. Mais l'échappée commune au coeur du chaos fera voler en éclats méfiance et préjugés, jusqu'à un final tout simplement poignant. Les acteurs sont excellents, au premier rang desquels Kim Yoon-seok dans le rôle de l'ambassadeur sud-coréen, à la fois retors et pragmatique. Jo In-sung campe pour sa part un responsable des services secrets badass. Bonnes prestations itou de Heo Joon-ho, Koo Kyo-hwan et Kim So-jin. Escape from Mogadishu est bien plus qu'un simple film d'action : il témoigne de la dramatique absurdité d'une situation qui divise un peuple depuis plus de 70 ans.

Midnight Silence Blu-ray CINEBLOGYWOOD


Midnight Silence : traque sans paroles dans Séoul

Pendant qu'on y est, procurez-vous l'édition vidéo de Midnight Love, présenté également au Festival du film coréen à Paris 2021. Ce thriller haletant narre la traque d'une jeune sourde-muette par un serial killer dont elle a surpris le nouveau meurtre. Le réalisateur Kwon Oh-seung n'arrête pas de nous surprendre et de nous faire sursauter. Découvrez notre chronique complète. The Jokers a eu la riche idée de sortir ce petit bijou en vidéo.

Anderton




Aucun commentaire: