New

25 juin 2007

L'horreur embusquée derrière la comédie

En salles : Johnson & Johnson avaient annoncé dans un précédent post le naufrage d'Evan Tout Puissant pour son premier jour de démarrage. A la fin de ce week-end, la comédie de Tom Shadyac avec Steve Carrell a terminé en tête du box-office américain, rapportant 32,1 millions de dollars en trois jours mais, comme l'écrit Variety, "à un océan ou deux derrière son prédécesseur", Bruce Tout Puissant, avec Jim Carrey, qui avait débuté avec 68 millions de recettes.
La comédie la plus chère de l'histoire du cinoche (Battlefield Earth ne compte pas) est le premier des blockbusters de l'été à se viander méchamment. Et après un mois de mai "torride" (c'est Variety qui s'excite, pas moi), pour la 4e semaine consécutive, les démarrages génèrent moins de brouzoufs que l'an passé à la même époque.
Horreur ! Bonheur !
La bonne surprise vient d'une série B d'horreur tirée d'un livre de Stephen King : 1408 dont voici la bande-annonce. Le film, signé Mikael Hafstom, avec John Cusack et Samuel L. Jackson, se classe à la 2e position (20,1 millions de dollars). C'est d'ailleurs le meilleur démarrage d'une adaptation de King à ce jour. Et plus d'un spectateur sur deux était une femme. Comme quoi.
A noter que Les 4 Fantastiques et le Surfeur d'Argent et Ocean's 13 ont respectivement vu leurs recettes chuter en une semaine de 65% et 42%. Faut dire que c'est désormais la méthode des studios : cartonner au maximum au démarrage. Après, essayer de conforter sinon...
Anderton

1 commentaire:

L'Olive a dit…

Mais si Anderton, Battlefield Earth est une comédie qui s'ignore !!!! Jamais Travolta n'a été aussi drôle que dans ce navet intersidéral !

Translate this blog