DOSSIER

27 mai 2008

Sydney Pollack est mort

Artistes : C’est un grand d’Hollywood qui s’est éteint lundi. Sydney Pollack, âgé de 73 ans, est décédé d’un cancer, à Los Angeles.
Le cinéaste était malade depuis longtemps : on vous en avait parlé en août 2007 ici lorsque Sydney Pollack avait dû abandonner le tournage de Recount, un téléfilm sur le fameux épisode du recomptage des voix en Floride lors de l'élection présidentielle américaine de 2000.
Du cinéma engagé comme beaucoup d’autres de ses films : On achève bien les chevaux, Les Trois Jours du Condor, L’Interprète…
Ce réalisateur, qui a longtemps travaillé pour la télévision, a aussi signé des comédies (Tootsie, Sabrina) et de grandes fresques telles Jeremiah Johnson et Out of Africa, qui obtint en 1986 sept Oscar dont celui de meilleur film et meilleur réalisateur.
Le dernier film de Pollack en tant que réalisateur était Esquisses de Franck Gehry (2005), un documentaire sur l'architecte qui a notamment conçu le fameux musée Guggenheim de Bilbao.
Devant et derrière la caméra

Il a tourné avec les plus grands : Robert Redford, Paul Newman, Dustin Hoffman, Jane Fonda, Meryl Streep, Barbra Streisand, Harrison Ford, Tom Cruise… Des comédiens dont il comprenait les angoisses puisque lui-même avait commencé sa carrière devant la caméra lorsqu’âgé de 17 ans, il avait quitté Lafayette (Indiana) pour rejoindre New York.
On l’a vu dans plusieurs de ses films mais aussi dans Eyes Wide Shut, Fauteuils d’Orchestre et Michael Clayton. George Clooney lui a d’ailleurs rendu un hommage appuyé : "Sydney rendait le monde un peu meilleur, les films un peu meilleurs et même le dîner un peu meilleur". Et d’ajouter : "Un coup de chapeau à quelqu'un de classe. Il manquera terriblement".
Anderton

2 commentaires:

Ralph McReiss a dit…

Un réalisateur aux talents multiples qui a tracé sa propre voie esthétique. Il n'a jamais tenu à avoir un style propre pour préférer se pencher sur des sujets qui l'intéressaient, plutôt que sur des thématiques répétitives.

J'aime énormément ses films.

dasola a dit…

La nouvelle m'a rendue très triste. C'est un grand monsieur du cinéma qui disparaît. Tous ses films étaient des événements lors de leur sortie (même les moins réussis). (J'ai fait un billet le 29/05/08). Une grande perte. Bonne fin d'après-midi.

Translate this blog