DOSSIER

10 mai 2008

Le Maître de la Camorra : au coeur de la mafia napolitaine

En DVD : La grande majorité des films sur la mafia ont été réalisés par des Américains, souvent d'origine italienne certes (Francis Ford Coppola, Martin Scorsese ou David Chase pour les Soprano), mais Américains.
Et même si ce n'est pas leur objectif, ces cinéastes n'ont pu s'empêcher de magnifier le destin de ces familles de criminels.
Pourtant, l'univers sanglant de Cosa Nostra n'a rien de glamour. Les Italiens, qui subissent de plein fouet les exactions des mafiosi, ont un regard beaucoup moins "romantique" sur ces organisations.
Illustration avec Le Maître de la Camorra (Il Camorrista, 1986) qu'Opening a la bonne idée de sortir en DVD dans sa collection à petit prix Les Grands Classiques du cinéma italien (collection dont on vous a déjà parlé ici pour deux films de charme).
Première surprise : le film est signé Giuseppe Tornatore, davantage connu pour ses mélos tels Cinéma Paradisio ou Ils Vont Tous Bien ! (avec le magnifique Marcello Mastroianni).
Et pour sa première réalisation, Tornatore le Sicilien a décidé d'évoquer la Camorra, la mafia napolitaine, toute aussi brutale que sa cousine de Palerme (cf Quand la mafia habille Angelina Jolie). Une évocation à travers le destin incroyable du Professeur, interprété par Ben Gazzara.
Professeur du barreau
Le Professeur en question purge 20 ans de prison pour un meurtre d'honneur commis à la fin des années 50. Derrière les barreaux, cet "intello" convainc les prisonniers de remettre en question le pouvoir d'un parrain local avant de bâtir un empire du crime. Cette passionnante saga de près de 3 heures, portée par une foule de personnages bien campés, frappe par son réalisme. La violence est d'autant plus extrême qu'elle est filmée sans la grandiloquence italo-américaine (cf cette scène de douche sanglante). Pour autant, la réalisation est très soignée, avec de nombreux plans ingénieux.
Autre différence avec Hollywood : Tornatore n'oublie pas de montrer la connivence entre la mafia, les politiciens et les patrons d'industrie. Enfin, le personnage du Professeur, aussi incroyable qu'il puisse paraître, est inspiré d'un véritable chef de la Camorra, Raffaele Cutolo.
Bref, pour 12,99 euros, voici un DVD que vous ne pouvez pas refuser d'acheter.
Anderton


Aucun commentaire:

Translate this blog