vendredi 5 juin 2015

Foxcatcher : un Blu-ray de haute lutte


En DVD et Blu-ray : Presque un an après sa sélection officielle au Festival de CannesFoxcatcher débarque en vidéo. Impossible de passer à côté de ce grand film sur la lutte tout autant que la lutte des classes en Amérique.

L'histoire est tiré d'un fait-divers qui a défrayé la chronique : passionné de lutte, le riche héritier de l'empire Du Pont recrute un champion olympique dans cette discipline. Il veut en faire son poulain et l'entraîner pour les prochaines compétitions internationales. Voici deux "enfants" privés d'amour, deux personnalités à fleur de peau qui se lient avant de s'affronter : John E. Du Pont et Mark Schultz. Le premier cherche à impressionner sa mère, le second, son frère aîné, également champion de lutte. Tout en s'affranchissant de leur tutelle. Schizophrénie totale. Ego, rancoeur, jalousie, esprit de compétition vont vicier leur relation, bientôt compliquée par l'arrivée du grand frère. Jusqu'au drame.

Bennett Miller (Truman Capote, Le Stratège) n'a pas volé son prix de la mise en scène à Cannes. Maître du cadre et du rythme, il fige chaque scène dans des plans magnifiques pour mieux faire ressortir le bouillonnement (intérieur ou pas) de ses personnages. Avec une économie de mouvements de caméra, il fait progressivement monter la tension, jusqu'à un final terrible, que l'on sentait venir et auquel on ne voulait pas croire.

Trio au top

Dans cette ambiance étouffante, évoluent des personnages incarnés par des acteurs au sommet de leur art : méconnaissable à tous points de vue, Steve Carell fait montre de toute l'étendue de son talent. Il compose un Du Pont ridicule, inquiétant, imprévisible. Mine de rien, c'est l'une des plus belles incarnations de "méchant" vues depuis longtemps. Face à lui, Channing Tatum enfouit sa bôgossitude sous une rustrerie convaincante. Dans un autre genre, lui aussi fait peur lors de ses accès de violence. A côté de ses deux interprétations justement louées, il y a celle de Mark Ruffalo qui, personnellement, m'a bluffé. Dans le rôle du grand frère, il apporte toute l'humanité, tout l'amour qui font défaut aux autres personnages. Il campe un solide gaillard, à la normalité rassurante. Quel acteur ! Le casting est complété par Vanessa Redgrave, Anthony Michael Hall (qui a bien changé depuis Breakfast Club !) et Sienna Miller.

Film glaçant, Foxcatcher dépeint une Amérique quasi-féodale, avec son aristocratie pleine de morgue et sa working class qui s'accroche au rêve américain - l'ami Travis Bickle en parle très bien (lire Foxcatcher : quand Rocky rencontre Citizen Kane...). La belle édition Blu-ray, signée TF1 Vidéo, comprend un making of éclairant. Où l'on apprend que, sans l'avoir vraiment cherché, Carell et Tatum se sont évités pendant tout le tournage pour ne se découvrir l'un l'autre... qu'au Festival de Cannes ! Ne luttez pas : Foxcatcher mérite une place de choix sur votre étagère.

Anderton


Enregistrer un commentaire