CANNES 2024

mardi 4 décembre 2007

Les femmes de ses rêves : gaz hilarant

En salles : Eddie (Ben Stiller) a quarante ans. Il est célibataire parce qu'il a une petite bite. Le jour où il rencontre une blonde aux culottes volantes (Malin Akerman), il croit avoir trouvé le grand amour: la fille est belle, alerte et disponible. Il n'en fallait pas plus pour qu'Eddie décide de l'épouser. Non contente d'être de 20 ans sa cadette, la donzelle est une vraie tigresse au lit. Eddie aurait pu se satisfaire d'une telle cure de jouvence dans sa vie terne de masturbateur sénile, malheureusement il préfère les culs serrés et les missionnaires vite exécutés. D'autant que l'adage "Femme qui pète, femme honnête" est bien vite mis en doute par le comportement étrange de la flatulente coquine. Trouvera-t-il réconfort et brise fraîche auprès de Miranda (Michelle Monaghan), l'amie des tout petits ? A vrai dire, on s'en fout un peu...
Les frères Fallaitrire
La crise existentielle du quadra en mal d'engagement est un thème récurrent dans le cinéma français mais là où Klapisch vise la subtilité désespérante des rapports humains, les frères Farelly, avec Les Femmes de ses Rêves, mettent l'outrance jouissive du prout impromptu...
On peut faire la fine bouche, et trouver cette approche très vulgaire, mais je défie quicqonque de ne pas rire devant la galerie de personnages dressée par les réalisateurs. Ils sont au-delà de la caricature puisqu'ils appartiennent à l'univers bien particulier des frères Farelly : un univers fait de paumés dont les tares ont une traduction physiologique, un univers où les gags s'enchaînent à un rythme frénétique, un univers où le rire est une réponse à ceux qui voudraient nous faire pleurer. Parvenir à créer un tel imaginaire identifiable entre tous, et à y faire entrer le spectateur, est la marque des grands...
Mon conseil : A vivre.
Sentenza (pipi caca)


Les Femmes de ses rêves - bande annonce VOST
Envoyé par Paramount_Pictures_France dans Cinéma sur wat.tv

2 commentaires:

Anonyme a dit…

Moët & chandon,
couette au plafond ! ;)

Anonyme a dit…

Nao falo portugues