25 mars 2007

300 : Léonidas chéri, n'oublie pas ta lunch box !

En salles - Sur le web : 300 cartonne en salles et c'est mérité. Le film a même réalisé le meilleur démarrage aux States pour un mois de mars (Johnson & Johnson l'ont écrit) et même pour un film classé R, c'est-à-dire interdit aux moins de 17 ans non accompagnés par des adultes.
Or, marketing oblige, la sortie du film est accompagnée d'un déluge de goodies et objets collector. Vous pouvez vous acheter le superbe livre sur la prod du film (The Art of 300), des figurines de spartiates (assumez votre geekitude) et même des répliques de l'épée et du casque utilisés par la bande à Léo.
"Ce soir, on dîne en enfer !"
Plus étonnant, il existe également une lunch box 300. Rappelons qu'aux States, écoliers, collégiens et lycéens ne bénéficient pas toujours de cantines (ils ne savent pas ce qu'il ratent, le céleri rémoulade, le petit suisse...). Les plus jeunes amènent donc leur repas dans une petite boîte en fer ou en plastique (les plus vieux préférant le sac en papier marron, moins joli mais moins con).
Voici donc une lunch box destinée aux gamins mais qui arbore des images tirées d'un film qu'ils n'ont pas le droit d'aller voir (et pourquoi pas une lunch Box La Colline a des Yeux ?) Enfin, la Warner ne manque pas d'humour puisque la boîte en question affiche une phrase célèbre du film : "Tonight, we dine in Hell". Dommage que Léonidas et ses 299 copains n'aient pas pu bénéficier d'une telle mallette à miam-miam. Cela aurait été bien pratique pour l'encas de mi-combat. "Nicomaque, il te reste des olives ?". "Tu fais chier, Apollodore, t'emportes jamais assez à manger". C'est aussi ça, la guerre...
Anderton

Enregistrer un commentaire

Translate this blog