DOSSIER

14 mars 2007

M. Night Shyamalan : 80 millions de foutus

En prod - Buzz - Artistes : Et donc la Fox décide de confier The Happening à M. Night Shyamalan. Voilà donc 80 millions de dollars foutus à la poubelle en un coup de téléphone.
Michel Night Shyamalan (Michel. C’est d’ailleurs pour cela qu’il a juste laissé le M., pour que cela fasse plus mystérieux - ou moins con), l’homme d’un seul film, le Patrick Hernandez du cinéma, a donc été appelé par Tom Rothman (retenez ce nom, il va bientôt avoir une stèle) pour réaliser (mais pas écrire, y a quand même des limites) un thriller paranoïaque (un film américain, quoi).

Ça pourrait nous en toucher une sans faire vibrer l’autre. Oui mais voilà, chez le J&J, on a la science du jeu de billards en 3 bandes et on va sortir la palette à Doucet pour vous décortiquer ce petit coup de génie que nous a fait péter le Tom en désespoir de cause. En fait, Michel Night Shyamalan, qui en avait ras le cul de monter ses 15 km de clôture autour de sa maison qu’il vient juste de se payer avec le flop de La Jeune Fille de l’Eau, et bien Michel s’invente un froissage de muscle de la cuisse droite, et décide de s’acheter un bic pour écrire… Avatar.
James Cameron entre en scène
Chez Fox, Tommy the great pinball wizard est super dans la schlasse vu qu’il a son James Cameron qui a déjà chouré le titre pour lui aussi faire un petit film de derrière les fagots. En plus, Titanic 2 , il le sentait pas top, surtout pour un film de science fiction.
Donc Tom Pouce prend son courage et une limousine pour tenter d’aller dissuader Michel mais voilà, problème, l’Indien ne veut rien entendre, et en plus il le sent super bien, ce film. D’ailleurs, Night se verrait bien dans le rôle principal. Trois lexomils plus tard, TomTom n’a plus qu’une seule solution : filer un script déjà tout fait et limiter les dégâts. Bilan : encore un film lancé pour d’excellentes raisons et 80 millions de dons aux intermittents du pestacle.
Johnson&Johnson, ça soigne aussi la maladie de Parkinson

3 commentaires:

Ariel a dit…

Le titre original de La Jeune fille de l'eau, ce serait pas The Little Merdemaid ?

Aska a dit…

Voilà un avis fort négatif sur Shyamalan. Il faut revoir ses films pour constater que tout ne repose pas sur le twist final

Le bide de la jeune fille de l'eau est sans doute compréhensible mais le film n'est pas si mauvais qu'on le dit je trouve. Il a surtout révélé un auteur sur la défensive et un tas de grincheux qui découvre pour la première fois qu'un réalisateur n'a pas toujours du succès.

Anonyme a dit…

franchement c'est bien mais j'ai pas tout compris...

Translate this blog