27 mars 2007

Alpha Dog n’est pas un film beta !

En salles : Et si Alpha Dog était le film américain que l’on attendait depuis American Beauty ?
L’histoire : fin du 20e siècle dans le upper L.A., les jeunes gosses de riches sont en quête de sensations fortes. Johnny Truelove (Emile Hirsh vu dans Les Seigneurs de Dogtown) décide de kidnapper le jeune Zack car son frère Jake lui doit de l’argent.
Pendant 3 jours de fêtes rythmées par la drogue, l’alcool et les femmes, la situation va s’engouffrer vers un dilemme quasi shakespearien : la prise de conscience ou la fuite en avant… 38 témoins vont croiser "l’otage" pendant 3 jours et Johnny Truelove se retrouve sur la liste très select des "Fbi most wanted person" !!!
Le 39e témoin
Attention, Alpha Dog n’est pas un film un film de gang de plus, de défonces ou de mauvais garçons, mais bel et bien un film sur la famille, la responsabilité parentale ou plutôt son absence. Et c’est en 39e témoin que nous assistons tranquillement à la longue descente aux enfers de Zack (impeccable Anton Yelchin) qui va vivre une vie d’ado en 3 jours entre découvertes des sens et des interdits. Son frère, l’épatant Ben Foster (Angel dans X-Men 3) nous rappelle Edward Norton dans American History X.
Tous sont bons, mais c’est bien Justin Timberlake qui glane l’Oscar en nous bluffant littéralement dans sa composition hallucinante du sympathiquement naïf Frankie Ballenbacher. On en oublierait presque Bruce Willis très sobre en père énigmatique et Sharon Stone, éblouissante sur la fin du film.
Efficace et inspiré
Avec une mise en scène inspirée, des trouvailles visuelles simples mais terriblement efficaces (l’incrustation de textes à côté de chaque personnage apparaissant comme témoins au cours du film) et la photo de Robert Fraisse (Stalingrad, Hotel Rwanda), Nick Cassavetes (John Q et le très beau N’oublie jamais), nous confirme que s’il n’est pas un fils à Papa, il en a quand même les gènes. Et là ou il y a les gènes (de Cassavetes) : y’a du plaisir !!
Ah, j’oubliais, c’est tiré d’une histoire vraie qui a trouvé son dénouement en mars 2005 et ça, ça fait encore plus peur !
Mon conseil : Allez-y et faites vous votre avis !
Marcel Martial (inventeur du fer à cheval)

Alpha Dog de Nick Cassavetes (sortie le 28 mars) Avec Ben Foster, Emile Hirsh, Justin Timberlake, Sharon Stone et Bruce Willis.

3 commentaires:

Anonyme a dit…

Alpha dog est aussi le quatrième film dans lequel est prononcé le plus de fois le mot Fuck (367). Juste devant Jarhead et juste derrière Casino. Plus de détails ici:http://en.wikipedia.org/wiki/List_of_films_ordered_by_uses_of_the_word_fuck Sentenza

Anonyme a dit…

oh fuck !
what a fucking movie !

Anderton a dit…

You fucked my dog ?

Translate this blog