02 avril 2007

As-tu enculé ma femme ?

En salles - Sur le web : Un précédent post de l’impayable Marcel Martial vint titiller ma sensibilité citoyenne. Je me devais de réagir. En effet, et même si Alpha Dog est une réussite, c’est avant tout le quatrième film de l’histoire du cinéma dans lequel est prononcé le plus de fois le mot fuck. Le classement de ces fucking films est effectué par le très honorable FMG – Family Media Guide, plus de détails ici.
Halte là donc, jeune pré-pubère ! Ne viens pas souiller tes chastes oreilles avec ces multiples enculades orales et préfères-y la version française, moins cool mais plus édulcorée. Je déconne : tu écoutes Ta meuf la caille de Faf la rage et tu ne comprends pas les paroles, par conséquent tu ne peux saisir toutes les nuances dans l’utilisation du fuck.

Sache cependant que ce mot est un véritable casse-tête pour tous les traducteurs. Il peut prendre de multiples sens selon l’intonation utilisée, son placement dans la phrase, sa forme grammaticale : interjection, articulateur, quantificateur, etc... Quelques exemples par Joe Pesci dans Casino.
Tu croyais que le sens d’opéra était le même dans Grey’s Anatomy et dans Le Lac des cygnes ? Il est temps de grandir. Reste à signaler que l’équivalent de fuck n’existe pas dans la langue française. Excepté pour les marseillais qui utilisent le terme "enculé" (m’est avis qu’ils ne sont pas allés le chercher bien loin).
Maintenant que tu as lu ce post et que tu sais que tous les fuck ne signifient pas forcément démontage de boîte de Pandore, à la question : "As-tu enculé ma femme ?", tu pourras répondre, à l’instar du frère de La Motta dans Raging Bull, "Did you fuck your mother ?" ou "Where do you get you’ve balls big enough to ask me that ?" (Mais il faut en avoir davantage).
Sentenza (Pas ça !)
PS par Anderton : Dans le genre "fucking" trailer, voici deux films résumés aux scènes de fuck (mais pas de boules) : Les Infiltrés et Pulp Fiction. Mine de rien, on en voit pas mal, du film.

1 commentaire:

Anonyme a dit…

J'aime quand DeNiro imite José Garcia ! ;-)

Translate this blog