15 avril 2007

Titanic… tout le monde

AVERTISSEMENT : ce post de Marcel Martial est bourré de spoilers. C'est même sa raison d'être. CinéBlogywoodeur, si ta cinéphilie est aussi étendue que la perversité de Marcel, lis les lignes qui suivent. Sinon, passe ton chemin ! Anderton

On est tous d’accord pour reconnaître que certains films ne tiennent qu’à leur fin. Ainsi celui qui a trouvé que Bruce Willis était mort au début du Sixième sens (oui, Monsieur, c’est mon cas), s’est lentement et longuement ennuyé durant les 2h12 qui ont suivi. Aussi dans cette chronique je vous propose de gagner un peu de temps (donc de l’argent) en vous résumant quelques fins de films.
Gagnons du temps en perdant des amis
Ainsi vous pourrez faire la trompette dans les diners mondains ou lorsque la conversation arrivera sur "Je vais bien, ne t’en fais pas", vous pourrez toujours dire, d’un air détaché : "J’étais sur que c’était le père (le très bon Kad Mourad) qui écrivait les lettres et qu’en fait, le fils était mort". Ca, c’est fait. En revanche je ne garantie pas que vous soyez forcément réinvité. Si on vous menace, n’hésitez pas a dire que la mort de Léonardo DiCaprio dans Blood Diamond vous a ému, bien plus que quand il se fait abattre comme un lapin dans l’ascenseur par Matt Damon à la fin des Infiltrés. Pour rappel, Matt se fera désouder 4 minutes plus tard par Mark "fuck" Wahlberg.
Vous pouvez encore quitter cet article avant l’iceberg
Là, normalement, vous commencer a avoir divisé le nombre de vos amis par 5. Donc, il ne vous en reste plus que 2 à qui vous allez pouvoir confier que dans Indigènes seul ou que dans Alphadog : oui le petit se fait tuer a la fin (même si la on s’en doutait vraiment très fort) et enfin que Jim Carrey est l’auteur du livre qui le rend fou dans Le nombre 23.
Petit rappel : Kevin Spacey est bien Kayser Sauze dans Usual Suspects (on aurait presque finit par l’oublier), la femme de The Crying game est un homme ; Harrison Ford est coupable dans Présumé innocent » ; bien sûr que Jonathan Rhys Meyer tue Scarlet Johansson dans Match Point et il s’en sort (oui, c’est le Meyer !) ; Jake Gyllenhaal meurt tabassé dans Le secret de Brokeback Mountain, non "le village" n’est pas au 15e siècle, mais de l’autre coté du périph au 20e siècle.
D’un autre côté : oui, Girarde Dipardiou découvre l’Amérique dans 1492 et oui, Titanic bute sur sur un glaçon géant, fait bip bip , on fait meuh et il coule comme un plomb. Mais là, c’est différent, c’est parce que l’on connaît la fin qu’on est allé le voir.
Bon sang , mais je tiens un sujet pour une autre chronique…
Marcel Martial (parfois infernal )

4 commentaires:

Kayser Sauze a dit…

Spoiler : Marcel Martial est une belle balance !

Anonyme a dit…

Marcel je te hais! mais continue !

The Crying Fan a dit…

Le Père Marcel est une ordure !

Anonyme a dit…

Shame on you

Translate this blog