25 septembre 2007

John McTiernan : un break en prison !

Artistes : Ça lui pendait au nez depuis l’année dernière : le réalisateur américain de Piège de Cristal/Die Hard et Predator a été condamné à quatre mois de prison ferme dans le cadre d’une affaire d’écoutes téléphoniques illégales communément appelée "affaire Pelicano" (non, ce n’est pas un film), du nom d’un détective privé employé par de grands noms d’Hollywood et accusé d’avoir mis sur écoute plusieurs acteurs et décideurs de la ville du cinéma.
Pelicano, j’écoute ?
En avril 2006, McTiernan avait reconnu avoir menti au FBI lors d’un interrogatoire sur son implication dans cette affaire. Il a reconnu avoir employé Anthony Pelicano en 2000 pour placer sur écoute Charles Roven (non, ce n’est pas une voiture), producteur du film
Rollerball, sorti en 2002.
Le cinéaste est l'un des 14 inculpés dans ce scandale dans lequel le détective fait l’objet de 110 chefs d’inculpation. McTiernan, qui a plaidé coupable, a également été condamné à payer une amende de 100.000 dollars (non, ce n’est pas beaucoup d’argent) et devra passer deux ans en liberté surveillée après sa sortie de prison.
Le détective privé a aussi été inculpé pour extorsion, association de malfaiteurs et accès illégal à des informations gouvernementales. Pelicano, qui a choisi de plaider non coupable, devrait prochainement affronter un procès a durée indéterminée (oui, ça peut être long).
Run, John, run !
Le vrai problème dans tout ça est : Que devient Run, l'histoire d'un agent d'Interpol qui enquête sur le suspect d'un meurtre et déterre au passage une importante affaire de fraude. Le film prévoyait une poursuite en voiture qui faisait 100 pages dans le scénar !!!! Bon, on peut aussi se dire qu’avec 4 mois dans 6m2, John va pouvoir peaufiner le scénar entre 2 rectal touch.
Marcel Martial (Proctologue)

4 commentaires:

Jérôme a dit…

la classe :-)

Ralph Reiss a dit…

J'aime beaucoup la fin de cette news ! Ce qu'il y manque simplement, c'est pourquoi il a mis sur écoute ce producteur en particulier. Et pourquoi un réalisateur vient tremper dans une telle histoire...

Marcel Martial a dit…

Moi aussi j'aime beaucoup cette news.

John McTiernan a dit…

Moi, je l'aime pas trop

Translate this blog