23 septembre 2007

Automne 2007 : les films se ramassent à la pelle

En salles : Jamais le deuxième semestre n'aura été aussi ouvert. Alors qu'en juin, le marché accusait un retard important par rapport à 2006 et ses succès francais - Les Bronzés, Camping, OSS, Je vous trouve tres beau - l'été et ses blockbusters a bien rattrapé le coup. A noter quand même, deux bonnes tôles chez Paramount : Transformers qui n'a pas transformé et Evan L'impuissant. Bref , on est en septembre et les compteurs sont remis à zéro, donc profitons en pour faire un petit tour d'horizon
Septembre, un mois de transition ?
L'année dernière, septembre avait profité à deux films francais (Je vais bien et Quand j'étais chanteur) et à une comédie US (Le Diable s'habille en Prada). En 2007, JB (vous avez remarqué Jason Bourne, James Bond, Jake Bauer... Etonnant, non ?) va faire mieux que les deux premiers parce qu'il est très bien mais il devrait toucher le million et un demi s'il-vous-plaît, pas plus.
Coté frenchie, 99 F va se laisser porter par JD (Jean Dujardin) mais risque de perturber le grand public par son coté sombrero (je sais c'est nul). Le film étant quand même réussi, il n'y pas de raison qu'il n'aille pas au million. L'Invité, dont la Terre entière sait que le film est mauvais, va se cracher sous les 500 000 entrées et tout cela devrait donc mettre le marché en retrait par rapport à N-1.
Octobre, le mois du risque

Les grosses productions francaises mettent leurs couilles sur le billot.
- Sa Majesté Minor (budget : 30,43 millions d'euros). Quand on essaie de savoir ce que le film va pouvoir rapporter, tout le monde regarde ses baskets.
- Le Deuxième Souffle (21,12 millions d'euros). Artistiquement, le film a l'air réussi. Commercialement ? Personne ne sait. Néanmoins, choisir comme catchline "Notre Ocean Eleven à nous. En mieux ! ELLE" ne peut relever d'une approche marketing empreinte de sérénité.
- Un Secret (12 millions d'euros). Quelques beaux partenariats (Le Fig Mag et surtout le Version Femina) peuvent permettre au film de s'en tirer.
- Le Coeur des Hommes 2 (10 millions d'euros). Alors là pas de risque , même affiche, même FA, même tout , zero risque. Pour les chiffres, Pathé compte même donner directement le box-office du premier opus pour éviter d'avoir à appeler les salles et prendre les entrées. Pas con.
- L'Ennemi Intime (9 millions d'euros). Voyant que la guerre d'Algerie, ca n'énerve pas le chaland, SND repositionne le film de Floria Emilio-Siri sur le thème de la guerre tout court. Initialement placé fin septembre, et reporté pour cause d'occupation des plateaux télé par Jean Dujardin, le film a les cartes pour s'en sortir.
Et du coté des Cow-Boys? Les Rois de la Glisse (Surf's Up) vient s'essayer sur nos plages après s'être mangé le box-office US (budget de 120M$ pour une recette de 58M$). Les Rois du Patin (Blades of Glory) s'offre une sortie technique des plus audacieuses (Rest in Peace Will Ferrell). En Cloque (Knocked Up) se positionne comme sleeper apres avoir fait marrer Deauville (et Dieu sait si Deauville n'est pas la capitale de la déconne). Les bouses encore chaudes et fumantes que sont Resident Evil et Rush Hour 3 vont occuper quelques apres midi de nos petits boutonneux.
Quant à Jesse James et son Brad Pitt , je vois d'ici la critique des journalistes de ELLE : "Notre Ocean Eleven à nous mais que avec Brad". La classe totale.
Johnson & Johnson

3 commentaires:

Ralph Reiss a dit…

Je ne sais pas pourquoi, mais je pense que Minor va marcher (la promo, commencé bien en amont, commence tout doucement à fonctionner). Il peut toucher plusieurs marchés autres que celui de la France; les 30 millions de budget peuvent être sauvegardés sans trop de problèmes. Espérons qu'Annaud réussisse la multiplication des petits pains.

"Le deuxième souffle" - à part que j'ai failli rendre trippes et boyaux en voyant l'affiche totalement cliché - est le film-français-gros budget type de septembre qui fonctionnera. C'est peut-être le film français sur lequel on peut parier sa nouvelle chemise sans trop d'inquiétude. On verra si c'est effectivement vrai très rapidement, ou si j'ai finalement raison de porter des T-shirts.

"Le Coeur des Hommes 2" n'est pas si assuré que cela. Le public français (et pour le coup, ce film ne touche quasiment que le public français) n'aime guère les suites des films sentimentaux. Il a intéret à avoir un scénario très solide face à cette concurrence.

"L'Ennemi Intime" a tendance a me laisser perplexe, car totalement cliché lui aussi. Le message du film est (en somme) "suivre des ordres quand l'objectif est mauvais, c'est MAL". A voir aussi ce que ça donne, mais je pense qu'il est bien loin de ses prétentions. C'est sur ce film que je ne parierai pas mes billes.

Je n'ai aucun avis sur "Un secret", peut-être le moins prétentieux de tous. Un casting intéressant, un scénario qui semble appréciable. J'irai certainement le voir par curiosité.

"99F" va remplir les salles grâce à Dujardin. Là je parie mon T-shirt. Il sera apprécié par les parisiens branchés et les amateurs de films légèrement décallés et critiques (pas assez à mon goût). Il se rentabilisera avant de laisser sa place aux mammouths d'octobre.

Personnellement, je suis assez étonné de voir toute cette enfilade de grosses et moyennes production en octobre. Ce n'est pas une distribution très fine. Il y aura des blessés du côté français, en comptant les films américains médiocres cités, toujours très appréciés.

Synthesis a dit…

A mons avis : Minor le restera, Le 2eme souffle respirera, Un secret peut le rester, le coeur 2 viotera, l'ennemi aura des amis. Vivemnt novembre...!

Anonyme a dit…

L'enfilade du mois d'octobre tient essentiellemtnt au fait que personne n'a voulu aller en face des blockbusters qui occupent nos ecrans depuis début Mai - SPiderman 3- . Mais c'est vrai que c'est idiot.

Translate this blog