New

24 février 2008

Kevin O'Connell : Oscar de la Lose

Artistes - Buzz : Son nom ne vous dit probablement rien. Eventuellement, on peut le confondre avec Jerry O’Connell, acteur moyen vu dans quelques films oubliés (Jerry McGuire ou encore , alors qu’il avait débuté dans Stand By me…) Mais je m’éloigne.
Kevin O’Conell est ce que l’on appelle une pointure, un maître, que dis-je un orfèvre de l’audio, qui est au son ce que l’œuf est à la mayonnaise : indispensable (je m’excuse pour cette comparaison minable.)
And the Award does not go to…
Quand un film veut le meilleur son possible, son nom arrive en tête de toutes les listes. A 51 ans, son nom est au générique de 162 films. Son premier film en 1980 : L’Empire Contre-Attaque : Bienvenue à Hollywood. En 1984, 1ère nomination aux Oscars : Tendres Passions. Le film rafle tout Meilleur Film, Meilleur réal, Meilleur acteur, actrice et scénario. Kevin connait son 1er bide et rentre les mains dans les poches.
Et là, il s’immisce dans un tunnel qui n’existe que pour lui : 19 nominations en 23 ans, et la LOSE complète : 0 oscars !!! Pourtant la liste est belle : Dune, Twister, The Rock, Top Gun, Pearl Harbour, Spiderman 1 & 2, Mémoires d’une Geisha ou encore Apocalypto l’année dernière. Cette année pour sa 20e nomination, il revient avec Transformers.

Avec peut-être le bout du tunnel, la fin des blagues de potes à tous les diners, la fin de la honte sur le visage en larmes de sa femme… je m’emballe. Mais je veux dire à l’académie, que quand même, ils pourraient faire un effort pour Kevin, plutôt que de lui filer un Oscar posthume dans 20 ans après son suicide pour sa 40e nomination sans oscars…
Marcel Martial (Oscarisible)

1 commentaire:

Anonyme a dit…

ce serait presque con de l'avoir...pour le coup

Translate this blog