Belmondo : films, anecdotes...

samedi 16 février 2008

Bienvenue chez les Ch’tis : une bonne ch’tite comédie !

En salles : Pour ceux qui auraient raté le pitch de Bienvenue chez les Ch’tis, "Philippe (Kad Merad - excellent), directeur d’un bureau de poste à Salon-de-Provence, se retrouve muté à Bergues, dans le Nord de la France. Alors qu’il s’attend au pire, sa rencontre avec Antoine, facteur de son état, lui fait tomber ses préjugés sur les ch’timis…" Comme pour chaque grosse comédie française, on se dit que tout est dans la bande-annonce (à voir ci-dessous et dans notre playlist Wat)… Et ben non !
En fait, ce n’est que le début, juste les 10 premières minutes qui servent à planter le décor de cette agréable surprise. Revenons 5 ans en arrière : Dany Boon nous livrait son spectacle A s’baraque et en ch’ti, dans lequel il s’adressait quasi-exclusivement, il faut le reconnaître, aux gens du Nord… Dans son deuxième long-métrage, il reprend cette idée de vanter les mérites de sa région natale, mais en plus abordable.
Picon, Corons
Gros challenge : on parle quand même du Nord-Pas-de-Calais, du Picon Bière, des Corons, des gens du Nord, de la mine de charbon, bref, de l’enfer avec la chaleur en moins… Même la plus belle fille du monde, dès qu’elle vous balance : "Maverick, bête de sexe, fais-moi l’amour ou je réponds plus de mon corps" avec l’accent ch’timi, elle se met à ressembler à Line Renaud (ayant ressorti son accent natal pour les besoins du film).
Dany Boon réussi donc le pari de casser les préjugés sur les ch’tis, qui apparemment, ne sont ni déprimés, ni déprimants, ni désagréables, ni pauvres. Il nous donne (presque) envie de prendre Ch’timi première langue et on aurait (presque) envie d’aller passer ses prochaines vacances à Bergues !
Allez, salut Biloute.
Marchelus Walache (Marcellus Wallace)


Bienvenue chez les ch'tis
Envoyé par pathedistribution dans Cinéma sur wat.tv

Aucun commentaire: