CANNES 2024

mercredi 27 février 2008

Entourage : aux crochets de la nouvelle star

En DVD – Série TV : Pour pouvoir vivre comme un pacha, il n’y a pas 36 façons, il y en a deux. Soit tu es riche, soit tu es très proche de quelqu’un qui est riche. Cette seconde solution a l’avantage d’être moins fatigante.
Et c’est ce qui arrive à trois types dont le meilleur ami (et le frère pour l’un d’entre eux) devient une védette à Hollywood.
Voilà pour le pitch d’Entourage, une série HBO (label qualité) qui débarque en France sur W9 et dans un coffret de 5 DVD (saisons 1 & 2) chez Warner Home Video. Le teaser de la saison 3 se regarde ci-dessous et dans notre playlist Wat.
Les quatre potes qui accèdent au statut de nouveaux riches sont interprétés par des quasi-inconnus : Adrian Grenier est Vince, la star, belle gueule et branleur ; Kevin Connolly est Eric, ex-gérant de pizzeria bombardé manager ; Kevin Dillon est Drama, le frangin de Vince, acteur aussi mais sans le succès du p’tit frère ; Jerry Ferrara est Turtle, pote à tout faire, obsédé par les voitures et les meufs.
Potes aux Anges
La p’tite bande vit ensemble dans une superbe baraque (avec piscine intérieure) sur les hauteurs de Los Angeles. Chacun essaie de trouver sa place, dans l’ombre de la star montante mais surtout dans un univers 100% showbiz. Drama doit essayer de poursuivre sa carrière un peu minable alors que son frérot commence à faire les Unes de la presse. Eric, lui, a la lourde tâche de lire les scénars et de conseiller Vince, quitte parfois à tenir tête à l’agent de ce dernier, Ari Gold, incarné par l’excellent Jeremy Piven.
Le plaisir qu’on prend à mater la série tient d’abord aux personnages, attachants, vanneurs et tous bien interprétés. Ils sont servis par des dialogues pleins d’humour qui font souvent mouche. Pour que la sauce prenne entre les boys, Mark Wahlberg, le producteur exécutif, explique dans le bonus qu’il leur a payé un week-end à Las Vegas, avec aller-retour en jet. Quand la réalité rejoint la fiction.
Guest stars et bling bling
L’autre intérêt du show, ce sont les cameos, les apparitions de guest-stars qui interprètent souvent leur propre rôle. Et y a du beau monde : Jessica Alba, Luke Wilson, Scarlett Johansson, Val Kilmer, Jimmy Kimmel et sa copine Sarah Silverman (qui baisent respectivement Ben Affleck et Matt Damon), etc. Pour les convaincre de passer une tête dans la série, Wahlberg leur a dit qu’en cas de refus, on se fouterait d’eux dans un des épisodes. Convaincant.
Enfin, Entourage, dont voici le générique, est tourné quasi exclusivement en extérieurs et en vrais décors, dans les restaus et boîtes de nuit fréquentés par les stars. Ce qui achève de lui donner un côté authentique. Le principe même de la série, c’est de faire baver le public en lui balançant devant les yeux des védettes, des lieux incroyables, des meufs canons tous les deux plans, des caisses rutilantes… Du bling-bling sur une bande son hip-hop. Même si, comme me le faisait remarquer Marcel Martial, la série a tendance à tourner un peu en rond, ça se laisse regarder avec plaisir avant d’aller partager un buffet à volonté au Pizza Hut du coin avec tes trois potes du lycée. A CinéBlogywood, on a d’ailleurs toujours du mal à décider qui va devenir la star et qui va vivre à ses crochets.
Anderton




Entourage : teaser saison 3
Envoyé par cineblogywood dans Séries sur wat.tv

Aucun commentaire: